OliveM

OliveM
Poil à Gratter pour démanger

samedi 27 octobre 2012

Notions de politique fiscale actuelle et passée (+ budgétaire) : entretien avec Thomas Piketty

Pour ceux qui s'intéressent (un peu) aux choses de la politique fiscale, à ce qui a pu être "fait" sous Sarkonnard, sur ce qui est fait pour l'instant, sur ce qui n'est pas fait et sur ce qui pourrait (devrait ?) être fait, cet entretien avec Thomas Piketty qui reste quand même l'un des meilleurs spécialistes en la matière, même si l'on peut toujours ne pas être d'accord sur tout.

==>  http://minilien.fr/a0n41x [vidéo, environ une heure de temps]
Où l'on se rend compte que le baratin actuel et droitier sur le trop fameux "matraquage fiscal" [*] tient de l'intox pure et simple et que le discours prétendument "plus social" de la gauche actuelle reste quelque chose d’assez « relatif »...
Ce qui veut dire que la droite n'a en réalité pas tant à se plaindre que ça, par rapport au caractère qu'elle considère « attentatoire » aux intérêts et privilèges des plus nantis de certaines de ces décisions...
---------------------------------------------------------------------------------

Accessoirement :  c’est là un assez bon briefing pour apprendre ou réviser des trucs en matière de politique fiscale et même économique...
[vidéo, environ une heure de temps] ===>  http://minilien.fr/a0n41x

[*]  le très respectable Fr.Langlet rapportait ce 26/10 que des évaluations du surplus de pression fiscale ont été effectuées tout récemment, qui tendent en fait à démontrer que cette pression (au vu de ce qui est programmé sur les 5 ans à venir) conduira à sur ponction + 1,6% du PIB, alors que la politique menée de 2007 à 2012 a conduit à une sur ponction de… +1,5% du PIB. Autrement dit, contrairement à l’ide qui semble assez répandue et volontiers colportée par les médias, ce sera ~du même ordre.  La rhétorique de droite :  quand sa politique fiscale mène à +1,5 point en % de PIB, elle nous parle  de « saine gestion budgétaire »Et quand la politique fiscale de l’autre bord mène à +1,6 point en % du PIB, alors elle nous cause de « matraquage fiscal ».  No other comment (…)


En outre, on rappelle une fois de plus ces deux graphes en provenance de l’INSEE©, qui montrent assez clairement que si « compétence » il y a en matière de rigueur budgétaire, sur la quinzaine d’années écoulée elle est bien plus du côté de la gauche que du côté de la droite. Cliquer sur ce lien très  « révélateur » ===>  http://fototime.com/E5C150CF1302600/orig.jpg

OliveM

Copie de message adressé au NouvelObs (censure ambiante et racisme à l'UMP)

COPIE du courriel adressé ce jour à la Rédaction du NouvelObs ("L'Obs" dans leur version Internet).

Deux points abordés :
1 /  les bien curieuses "manoeuvres" de censure dont je suis l'objet sur le mur Facebook de l'Obs,
2 /  les propos racistes constatés et collectés sur les réseaux "sociaux" de l'UMPfn, à l'occasion de "l'élection" (ou plutôt nomination) de Harlem Désir comme PS du PS...




Bonjour,

- 1 -
Juste pour vous signaler que je suis l'objet d'une censure assez "effrénée" sur ce réseau "social" qu'est le mur FB de l'Obs...
... ce plus encore que sur celui du Bigaro, par exemple.

Hormis les réserves de Principe assez légitime qu'on peut émettre sur la "chose" (...), c'est quand même un comble quand on sait que je ne fais qu'émettre des points de vue de gauche, ayant toujours voté à gauche, pour ce qui me concerne.
Accessoirement, ça fait aussi des années que je lis la version "papier" du Nouvel Obs...
 

En clair   que je sois devenu la "bête noire" des tauliers "réseaux sociaux UMPitres" est pour moi dans la "logique des choses".  Mais qu'il en soit de même sur un mur FB comme celui de l'Obs... là j'avoue que tout ça me plonge dans un "abîme de perplexité"...

Je ne sais pas, moi, je tente si vous pouviez dire au Taulier de ce mur http://www.facebook.com/lenouvelobservateur  de se calmer et de voir les choses un peu "en face", ça serait quand même pas mal (...)

Juste une idée, mais je la partage :-)



- 2 -
Dans un tout autre registre :  à l'occasion de "l'élection" (ou la désignation, c'est selon) de Harlem Désir comme PS du PS, ont fleuri sur certains réseaux dits "sociaux" de l'UMP (ou "UMPfn", c'est selon) pas mal de propos à relents carrément racistes.  Comme j'ai pris soin d'en collecter un petit "échantillon/florilège", je me permet de vous suggérer de cliquer sur le lien suivant, qui relatait clairement la chose il y a déjà un bon mois.
"Chose" qui, malheureusement, est non seulement "navrante" mais aussi hautement symptomatique, je le crains, du climat actuel de plus en plus délétère au sein de cette UMP (ou "UMPfn", c'est toujours selon).
Le billet =-BLOG de mon cru qui suit découle de constats faits sur rien moins que... le mur Facebook très officiel de l'UMP(fn), càd sur
http://www.facebook.com/ump
====> http://humeurs-olivem.blogspot.fr/2012/09/propos-racistes-sur-le-mur-officiel-ump.html


Je précise que je serais également disponible pour adresser
à la rubrique "Courrier du lecteur" du NouvelObs (papier) un condensé de la chose , car je souhaiterais que ça se sache (ndlr - il m'est déjà arrivé de voir mes contributions publiées, sur cette rubrique "Courrier du lecteur").

Cordialement quand même (je dis "
quand même", compte tenu du premier point ici abordé).
Bien à vous,
Olivier M

mercredi 24 octobre 2012

L'UMPitre Wauquiez se couvre de ridicule sur la Lucarne à Blaireau...



Je ne sais pas si certains ont vu le JT de ce 24/10 à 13h sur l'une des lucarnes à Blaireau (ici France 2) :-)... mais le fait est qu'on a beaucoup ri grâce à ce pôv' Lolo Wauquiez qui s'est fait INTEGRALEMENT RIDICULISER comme rarement on a pu l'être sur la lucarne à Blaireau, et plus généralement dans les médias... 

Le Puy en Velay et la Haute-Loire ont leur bouffon de service...
Encore pire que la petite Pécresse quand elle se fait épingler dans la rubrique "Intox / Désintox" du journal Libération !!!!  Sachant que c'est lui-même, ce cher Comique Troupier de Wauquiez, qui préalablement s'était couvert de ridicule, et qui plus est deux fois de suite !!!  

TROP DRÔLE, LE GARÇON !!!  Comment peut-on être aussi niais, au point de se couvrir à ce point et soi-même de ridicule ???  Quand on voit ça... on se dit que la gauche a encore de beaux jours devant elle. Forcément.

C’est la séquence où ce charlot-démago se permet ses grossières tentatives d’intox sur la répartition Riches / classes « moyenne » des sacrifices fiscaux à venir… pour régler l’ardoise laissée par X années d’incuries sarko-UMPitres…

D'ici quelques dizaines de minutes, ce véritable morceau de bravoure sera rejouable sur le site de France 2 via http://www.tv-replay.fr/jt-de-13h-de-france-2/ . Ce sera une perle à archiver précieusement... Digne du Canard Enchaîné, qui du reste devrait en parler dans son édition de la semaine prochaine !!!

Ce pôv' Wauquiez fait mine de pouvoir prendre son auditoire pour une bande de crétins. Cette séquence est très parlante. Elle est presque emblématique du point auquel ces mecs-là nous prennent pour des cons (nous, citoyens)  depuis des années. Et ce n'est pas fini. Le "meilleur" reste sans doute à venir...

Résultat des courses :  c'est lui et ses potes UMPitres qui passent pour des bonimenteurs et pour des clowns de première catégorie... Pathétique, une fois de plus pour cette droite moisie en totale déconfiture... Voir ce Wauquiez palabrer de la sorte sur les histoires fiscales est d'autant plus croquignol... qu'il ne s'est même pas déplacé pour assister à la récente discussion budgétaire à l'Assemblée - comme le révèle le journal Le Monde dans son édition du 24 octobre. Un comble !

Le clown intégral du Puy en Velay, en image :
====> http://fototime.com/9590D284FBBDF2F/orig.jpg

Et autre échantillon de ses brillantes niaiseries :
====>  http://autrou.20minutes-blogs.fr/media/01/02/906457903.jpg

OliveM,
hilare

mardi 23 octobre 2012

Les pitreries "35 heures" du Grand Comique "Monsieur Fion"

Suite à ça, vu sur Le Point via http://www.lepoint.fr/politique/francois-fillon-s-engage-a-abroger-les-35-heures-22-10-2012-1519751_20.php :
>>>  François Fillon s'engage à abroger les 35 heures   <<<
... ma réponse, sur un réseau social :


(.../...)

Pouf pouf pouf... on pouffe
Prétendre vouloir abroger "les 35 heures" constitue un bel effet d'annonce, un bel effet de manche.
C'est assurément du meilleur effet. C'est mimi.

Mais tout le monde rigole. Car personne n'est dupe de la manoeuvre : c'est surtout là une piètre tentative de diversion, une échappatoire foireux et assez pathètique par rapport aux dix ans durant lesquels ils sont restés intégralement manettes...

Dans la série, comme toujours : "Nous, on n'y est pour rien". Ou encore : "c'est de la faute à ceux d'en face et  à leurs  mesures de 15 ans d'âge".
Du Grand Art...

A ce tarif-là, quitte à faire dans la tentative d'intox à 2 balles, pourquoi ne pas remonter 30 ans en arrière et aux années "Tonton", pendant qu'on y est ?  Après tout, la 5-ième semaine de congés payés et la semaine à 40 heures de 1982 ne sont  sans doute pas étrangers non plus à la dégradation de compétitivité de nos entreprises, encore aujourd'hui !

Et puis bon, quitte à ressortir la machine à remonter le temps, soyons fous !  Dans la même veine, pourquoi s'arrêter en si bon chemin et  ne pas remonter à 1936, au Front Populaire, à Léon Blum, aux deux jours non ouvrés par semaine (wikende), aux tout premiers congés payés ey aix pommes de terre frites, hein ??!!    
AH-
AH-AH-AH-AH-AH-AH !!!   Quelle bande de Comiques Troupiers, quand même !!!!
-----------------------------------------

Plus sérieusement ;  dès le début des années 2000, plusieurs modèles économétriques ont mouliné (Direction de la Prévision, INSEE, etc...) qui ont montré assez clairement que le passage aux "fameuses et diaboliques 35 heures" a eu au final un impact assez minime sur la marge de manoeuvre des entreprises. Notamment du fait des gains de productivité horaire dont ça s'est accompagné...

Alors inutile de dire qu'en 12 ans de temps il ne reste évidemment plus grand chose de cet impact initial - au demeurant assez limité, donc - en termes d'effet-compétivité apparent. Et inutile de préciser qu'en 2017 (puisqu'on a ici à faire au délirium du Sieur Fion)... il n'en resterait carrément rien du tout !!!

Ce cher Monsieur Fion nous prend vraiment pour des cons, avec ce genre de pseudo-fixette à retardement et avec ce genre de tout petit cache-sexe !  Il n'a décidément pas peur du ridicule.

Surtout dans un pays où il y a 3 millions de chômeurs et 4,5 millions de demandeurs d'emploi !  Car inutile de dire que décréter un allongement en dur de la durée légale dans un tel contexte se ferait une fois de plus (*),  toute chose égale d'ailleurs, sur le dos des chômeurs, sur le dos des salariés les plus précaires et au détriment de l'emploi !

En résumé : ça fait évidemment belle lurette que l'impact du passage aux 35 heures est amorti par notre appareil productif. Ce genre d'UMPitrerie ne reviendrait donc pas même à "revenir sur les 35 heures" mais bien à rallonger "en dur" la durée légale du travail. Ce qui, de façon collatérale, ne conduirait à n'abonder que dans le sens de l'évolution tendancielle bien connue du partage de la valeur ajoutée au profit du facteur "capital" et de sa rémunération  (**)

Tout ça, présentée de façon si frontale, si dogmatique et si triviale, est d'autant plus démagogique et grotesque que la chose est socialement irréalisable. Politiquement infaisable. Imaginez le sieur Fion nous sortir ça de son chapeau en 2017 (dans le meilleur des cas... pour lui !) ---> c'est deux millions de personnes dans la rue ! Tout simplement.

Et en dépit de leur rodomontades démagos et de leurs effets de manche à la gomme, à droite ils savent tout ça très bien. Ça n'est là que rhétorique et de élément de langage à 3 francs 6 sous.

La chose témoigne du stade de décomposition y compris idéologique de cette droite moisie dont on n'a toujours pas compris si elle est sarkoziste aigrie ou post-sarkoziste aigrie (...)

Si "revenir sur les 35 heures" avait un sens et si vraiment on ramait aujourd'hui encore du fait des lois Aubry... :  en plus de 10 ans qu'ils sont restés aux manettes, que ne sont-ils pas déjà revenus dessus, dans la vie réelle ?  Qu'attendaient-ils, au lieu d'en causer sans cesse durant 10 ans, d'une façon où seul le névrotique le dispute au stérile et au démagogique ???

---> on est ici dans le registre du Théâtre Grand Guignol.
Doux euphémisme, en vérité !

Olm,
au moins, pondre ça sur mon petit iPhone sur l'A6 entre Patis et Avignon, ça m'aura occupé un peu !
---> bientôt lis en ligne sur  mon BLOGounet http://humeurs-olivem.blogspot.fr
--------------
(*) un remake du trop fameux sarkologisme "travailler plus pour gagner plus" et une réchauffe de la sauce  "défiscalisation des heures sups", en somme !

(**) la France restant quand même un pays où la tradition patronale place proportionnellement (i.e) plus qu'ailleurs les profits dans les dividendes que dans le ré-investissement productif

Destitution du Roi Amstrong : nécessaire, mais loin d'être suffisant !

Dans la montée du Ventoux, en 2002 ?
Les sanctions et la destitution du palmares de l'Amstrong : c'est nécessaire mais ce n'est pas suffisant, évidemment !

Des affaires de dopage, il y en a depuis 50 ans.
Et ça n'empêche pas que ça a continué, que ça continue et que ça va probablement continuer, s'ils ne prennent enfin les vraies mesures qui s'imposent.

LA PREMIERE :  confier la gestion du dopage... à un organisme qui n'a rien à voir avec le cyclisme, évidemment !!!!

Bon, au moins il a déjà les infirmières?
C'est déjà ça !!!
Regardez tous les mecs qui ont fini sur le podium derrière Amstrong :  il ont tout trempé ans au moins un affaire - même si Amstrong était sans doute le pire... Il y a deux ans, quand le Contador s'est fait chopper, le Shleck qui avait fini second a refusé d'être déclaré vainqueur ! D'après vous, pour quelle raison ? :->>
Tous ces mecs-là se tiennent, c'est l'Omerta. Il faut un concours de circonstance extrême et très particulier, pour qu'ils se mettent à "balancer" comme ce fut finalement le cas pour Amstrong...

©Plantu, journal Le Monde
Anquetil était dopé il est décédé prématurément.
Idem pour Pantani.
Idem pour Fignon.
Simpson est mort en course : ça n'a servi à rien...
Dans les années 50', déà Fausto Coppi se dopait, il l'a dit publiquement.
Des mecs de premier plan et même vainqueurs du Tour se sont déjà fait chopper :  Ulrich, Contador...
Et les Hinault, Jalabert, Poulidor, Merckx etc... vous croyez qu'ils tournaient au Cassoulet, sans doute ?

Si Amstrong ne s'était pas fait piéger aux States avec son délit de "parjure"... l'UCI ne l'aurait jamais lâché.  Là, l'UCI l'a couvert pendant des années... avant d'être obligée de le saquer in-fine.  En réalité il y bien plus scandaleux qu'Asmtrong. Surtout au plan "systémique" : c'est justement l'UCI !!!
Quelle bande de faux-culs !!!

Contrôlé plus de 200 fois
durant sa carrière :  3615Pipo
Quand un prévenu comparait aux Assises ou même en Correctionnelle, les Jurés ou les Magistrats ne sont pas issus... de sa propre famille !!!  Eh bien c'est pourtant ce qui se passe avec le dopage, pour ce qui est des cyclistes et de l'UCI.

Sarko et Amstrong, Tour 2010...
Entente très "cordiale
" entre magouilleurs de première"...
Et ça, in-fine c'est d'abord la faute aux politiques, qui devraient venir fourrer leur nez là-dedans !!! Sur toutes les courses qui ont lieu en France, in-fine ça devrait être du ressort du Ministères des Sports...
Seulement on brasse tellement de pognon et c'est tellement su-médiatisé que nos politiques préfèrent de défausser et répondre aux abonnés absents. Surtout quand ce sont des gros pourris de droite, qui plus est complètement incompétents conne le gros Douillet, pour ne citer que lui...

En attendant : condamner et lourder Amstrong, c'est évidemment nécessaire.  Mais si on en reste à ça, c'est du spectacle,; c'est 3615Pipo :  ce sera comme si on avait vendu de l'ai en boîte aux habitants des côtes Bretonnes... :-)

OliveM
.

samedi 20 octobre 2012

Le sieur UMPfn "Jacob" a eu l'amabilité de me répondre (19/10), suite à ce message que je lui ai adressé le 18/10 [*]  mis en copie en lien avec ses incontinences lâchées le jour même de la brève déclaration de F.H en "mémoire" des agissements de ratonnade criminelle, policière et franco-franchouillarde dans les rues de Paris à l'automne 1961.

A des faims de transparence, je restitue donc ma propre réponse à sa logorrhée, la dite logorrhée étant restitué (cf. en infra les lignes de couleur brunâtre ).

[*] ses consgénères parlementaires  mis en copie, voir ici en ligne ce message d'origine ===>  http://minilien.fr/a0n3p0



Cher Môôôssieur Jacob,

Je n'ose trop vous remercier pour ces nouvelles incontinences dont vous me gratifiez là en guise de réponse assez ulcérée.  Autant de blah-blah-blah  pour en réalité de pas dire grand-chose hormis tenter de vous défiler de vos inconsistances au regard de l’Histoire… la chose est assez « plaisante ».

Ainsi donc, le communiqué et la démarche de Fr.Hollande vous paraissent "très légers" et appelant une "clarification".  Pour ma part comme pour une majorité de Français, j'y vois au contraire très clair : ce communiqué et cette démarche sont au contraire tout à fait limpides et appellent d'autres gestes qui pourraient suivre, y compris la signature d'un traité d'amitié entre le France et l'Algérie.


Souvenir du 17 octobre 1961...
Cher Môôôssieur Jacob, à la lecture de votre prose riche en défilades :  d’un côté, le caractère pathétique de vos pitoyables tentatives d'échappatoire me dissuade d'esquisser le moindre "sourire" en vous voyant vous donner ainsi en spectacle. Indépendamment même du devoir de mémoire que l’on sait (…), devoir sur lequel on n'a strictement rien entendu ni rien lu de votre cru, dans vos ineffables logorrhées qui ont pu suivre.

D'un autre côté, la taille minuscule de ce piètre cache-sexe pseudo-Gaullien dont vous faites là usage (faute de mieux) pour tenter de façon bien spécieuse, bien laborieuse et pour tout dire assez foireuse de dissimuler manque de courage politique et inconsistance morale face à l’Histoire…  la taille minuscule de ce piètre cache-sexe, donc, prêterait clairement à ricaner !
------------------------------------------------------------------------

De façon collatérale, sachez que ce que vous qualifiez là de façon assez péremptoire à mon sens "d'insultes" de mon cru (*) - chose dont vous prétendez là pouvoir vous plaindre à des faims d’assez dérisoires auto-victimisations et tentatives de diversion -  ne constitue en réalité (à mes yeux) que des qualificatifs factuels.
Comme par hasard une plaque commémorative
mise en place par un Maire de gauche...


Des qualificatifs factuels assez fleuris, certes mais dont le "niveau de floraison" n'est qu'à la hauteur du dégoût que peut susciter ce vomis stérile et vain qu’on vous entend gerber et qu’on vous lit débiter sur le dos d'un Hollande dont la transparence tranche de façon presque singulière avec cette langue de bois franchouillarde à laquelle nous avons eu à faire depuis des lustres.  A tout le moins peut-on se dire qu'à défaut d'avoir porté une gerbe sur les bords de la Seine ce 17 octobre 2012, au moins aurez-vous "con-tribué" en apportant  "de la gerbe" (...)  

Un Hollande qui, lui, a au moins le mérite, le courage, l’honnêteté politique et la clairvoyance de mettre un peu les pieds dans le plat, donc. Même si ça fait MALOKU à de petites graines réactionnaires dans l’âme de votre trempe, et même si c'est effectivement de façon un peu succincte. Au demeurant, libre à vous, cher Môôôssieur Jacob, de psychoter quinze, vingt ou trente fois, de façon presque névrotique, en qualifiant de « lapidaire » ce côté effectivement succinct des propos de F.H, pour tenter là aussi vos petits écrans de fumée à la gomme :  une fois de plus de petites (**) tentatives de diversion où à mon sens seul l’infantile le dispute au frénétique et au démagogique (…)
------------------------------------------------------------------------
Dédié au sieur Jacob, pour ses enfantillages sauce INTOX
avec de grosses tranches de "Gaullisme" dedans...

Cher Môôôssieur Jacob je vous laisse fantasmer sur votre éternel « De Gaulle » ou plutôt sur vos éternels mythes Gaullistes et autres prétendus « crimes de lèse-Majesté » anti-Gaullistes associés, ici brandis comme autant de petits cache-sexes à la mords-moi-le-noeud. Dans mon esprit, on est là pour ainsi dire au niveau « cour de récré ». Et je ne sais vraiment pas si c’est là la meilleure façon d’honorer la mémoire de notre Général National de Colombey et à Croix de Lorraine.  Le doute ma bite.


Hormis le caractère éminemment ringard de ce genre propos plus proche à mon sens du "Mongaullisme" que du "Gaullisme" à proprement parler, je crains au contraire que ce soit là faire dans une forme de « facilité morale », pour ne pas dire de « lâcheté morale » :  des dérapages du type de ce qui s’est passé ce soir d’automne 1961, attentatoires en vérité à la mémoire Historique de la France et qui, à vous lire et vous entendre, seraient à d’occulter (à couvrir ?)... au seul motif que tel ou tel « De Gaulle » se serait conduit en libérateur du territoire quelques vingt ans plus tôt. J’ai pour ma part, la faiblesse de penser que c’est « un peu court » (…)

En clair, cher Môôôssieur Jacob :  quand la France (même si c’est malheureux à dire) s’abaisse à des agissements tels que ceux qui se produisirent ce soir d’automne 1961
(***), eh bien je suis au regret de vous dire que peu m’importe le nombre de médailles ou de gallons que les responsables politiques incriminés à l’époque portaient à l’épaulette (…). En outre, de crainte que vous ne me taxiez là aussi de « crime de lèse-majesté », je n’aurai pas l’outrecuidance de vous rappeler que de facto ce cher Papon fut quant à lui encore « couvert » durant des années. Ce pour tout le passé qu’on sait et ce par qui l’on sait (…)
-------------------------------------------------------------------------

Clairement nous ne vivons pas sur la même planète, mon cher Môôosieur Jacob.  « Quand on voit ce qu’on voit et quand on entend ce qu’on entend, on est content de penser ce qu’on pense », disait un certain Fernand Raynaud, dans les années 70.


Vous concernant vous et nombre de vos consgénères UMPfn, si j’étais « taquin » je reprendrais volontiers cette citation de bon sens en l’accommodant  à la sauce qui s’impose. Dans le genre :  « Quand j’entends les REAC-tions et quand je lis les REAC-tions d’UMPitres de choc et de votre calibre, je suis content de penser ce que je pense ». Et soulagé qu’une alternative sociale et démocrate - même peu fréquente  – se présente de temps à autres dans ce pays, histoire de faire quand même un peu avancer le schwimblick, au plan sociétal, au plan moral et au plan Historique (…)

En outre et de façon plus anecdotique, cher Môôôssieur Jacob :  je vous sais gré de cet "agréable divertissement" visant à disserter sur le degré de "bravoure" de X ou de Y, alors même :
--->
 que non seulement vous n'avez pas les c……. d'assumer le passé de votre propre pays (quand celui-ci est « bien peu glorieux »),
--->  que par surcroît vous vous abaissez froidement à (tenter) de dénigrer un président qui aura eu à tout le moins les c......., lui, de reconnaître et traduire officiellement ce qui est avéré et que tout le monde évidemment sait depuis des lustres (y compris vous, cher Môôôssieur Jacob). Là même où ses prédécesseurs (et notamment nos chers, illustres et multiples présidents de droite) n'auront jamais eu l'honnêteté intellectuelle et encore moins le courage moral de faire acte d'une quelconque transparence et de la moindre contrition, en l'espèce au nom de la France (...)


Encore faut-il préciser que, même avec cette gauche, ce genre de reconnaissance n'avance qu'à petits pas. Personnellement, je me demande par exemple quand les massacres de Sétif (1945) feront leur apparition dans nos manuels scolaire d'Histoire (...). Sachant qu'il a par exemple suffit, en 2010 lors du Festival de Cannes, qu'un séquence de 4 minutes sur le sujet apparaisse dans le un film de Bouchareb ("Hors-la-Loi") pour que des agités du bocal UMPfn bleus-blancs-merde plus ou moins (?) nostalgiques de l'Algérie "française" (petit "f" majuscule) paradent dans la rue en compagnie de Pieds-Noirs ultras et de descendants ultras de Harkis ultras de la Côte d'Azur... pour demander (!!!) "la censure" (sic) du film en question !
-------------------------------------------------------------------------

Cher Môôôssieur Jacob :  et vos enfantillages navrants avec vos histoires de X ou Y qui resterait "planqué derrière son écran d'ordinateur" (SIC) :  pouf pouf pouf... on pouffe. 
Hormis le fait que vous ne savez clairement pas à qui vous causez là (je ne m'abaisserai toutefois pas à votre niveau "cour de récré" au point de vous déclinez mon "CV")... très franchement
... cher Monsieur Jacob... c'est là vraiment le niveau "CM1" !  Votre amie Nadine Morano n'a qu'à bien se tenir ! (...). Faut-il décidément que vous n'ayez rien à dire sur le fond pour rester ainsi scotché au ras des pâquerettes !
Le genre d'image factuelle que l'intéressé
qualifie pompeusement de "diffamatoire" (...)

Enfin, dernier détail, cher Môôôssieur Jacob :  il va falloir que vous m’expliquiez pourquoi vous 
en venez, dans votre aimable prose, à déblatérer et délirer sur cet autre épisode que fut la « rafle du Vel d’Hiv ».  A la lecture de meslignes d’origine, la chose est pour le moins « singulière ». Il va falloir que vous éclairiez ma lanterne afin que je voie ce que j’ai pu écrire qui puisse faire penser à cet autre et encore plus douloureux épisode de notre Histoire dite « contemporaine ».  D'où vous viennent donc ces allégations purement folkloriques, selon lesquelles j'aurais "comparé" les évènements du 7 octobre 1961 avec ceux du Vel d'Hiv ????

Du Grand Art, cher Môôôssieur Jacob.
N’hésitez pas à me répondre sur ce point précis, je serai « très curieux » de vous lire. Quand on a des occasions de rigoler,  fô pas « gâcher » :  c’est bien connu !


Je n'ai même JAMAIS écrit le mot "Vel d'Hiv'"pas plus que n'ai même pensé au "Vel d'Hiv'" ni à un tel parallèle en écrivant ces lignes !!!!! Vous êtes complètement à côté de vos pompes, mon pauvre Monsieur Jacob !!!!  Ça pas bien, la tête !!!

Ces assertions délirantes et hallucinatoires ©Jacob sauce "Vel d'Hiv", donc :  autant vous vous mettez pas mal de m…. dans les yeux sur certains épisodes (…), autant vous débordez d’imagination (doux euphémisme) quand il vous faut tenter n’importe quoi pour chercher à vous défiler. Cette extrême « dualité » confine, je le crains, à une certaine forme de schizophrénie. Et de telles facultés d’imagination confine à une forme de mythomanie, je le crains aussi. Je n’ai malheureusement pas la compétence pour vous conseiller sur l’endroit où il conviendrait dans votre cas de consulter (…), désolé.
------------------------------------------------------------------------

Et dire, cher Môôôssieur Jacob, que c'est un spécimen de votre trempe qui est "chef" des parlementaires d'un groupe à l'Assemblée Nationale. 
Même si ce n'est que ce qu'il en reste (une sorte de quasi-groupuscule), suite à la déculottée intégrale du 17 juin qu’on sait (...). 
Tout ça nous plonge dans un abîme de perplexité. 
Ça situe malheureusement assez bien le stade de totale déconfiture (y compris idéologique) de cette sarko-droite aigrie, 
ulcérée et dézinguée par 7 (SEPT) défaites électo-rectales de rang – le tout grâce à un looser-agité-du-bocal 
qu’elle continue d’applaudir, d’aduler et de supplier de façon presque masochiste, faute de mieux. 
Cette droite UMPfn de plus en plus brunâtre et de facto de moins en moins « républicaine » 
[« républicaine » ici déjà écrit avec un « r » minuscule comme vous l’écrivez vous-même dans votre prose trop fameuse !].].
Merci encore pour cet agréable divertissement, cher Môôossieur Jacob.
Dans votre cas, je ne peux m'empêcher de me dire que "dix ans minimum, c'est long". 
Je vous souhaite donc bien du courage, à commencer par "bien du courage avec vous-même" (...)
Bien à vous,
Olivier Montel,
démocrate et Républicain, donc par les temps qui courent et par définition de gauche.
------------------------------------------------------------------------
(*)  voir mon http://humeurs-olivem.blogspot.fr/2012/10/charonne-1961-les-pitoyables-dejection.html 
(**)  tentatives de diversion assez « petites », dans tous les sens du terme 
(***)  j’allais naître trois mois plus tard
------------------------------------------------------------------------
PS - il ne vous aura pas échappé que vos propos sont ici repris en police de couleur brune (...)
PPS – la présente est mise en ligne sur mon blog, à l’adresse http://humeurs-olivem.blogspot.fr/2012/10/le-sieur-umpfn-jacob-eu-lamabilite-de.html
[Add-on] par rapport à la version livrée : j'ajouterais que c'est là du spectacle et que ce cher Môôôssieur Jacob se livre en spectacle. En effet, il était parfaitement au fait des intentions de F.H et que ce n'est pas la peine de faire ainsi "celui qui tombe des nues". L’année dernière, lors du cinquantième anniversaire des massacres des 17 et 18 octobre 1961, au cours desquels des dizaines d’Algériens furent assassinés à Paris et en banlieue par les forces de l’ordre que dirigeait Maurice Papon, alors préfet de police, le candidat à l’élection présidentielle, François Hollande, participait, dans la ville de Clichy, à une cérémonie à la mémoire des victimes.

En réponse à mon  http://minilien.fr/a0n3p0 , le 19/10/2012 15:23 le Sieur Christian Jacob a écrit :
François HOLLANDE semble, par un simple et lapidaire communiqué, avoir reconnu la responsabilité de la France dans les évènements du 17 octobre 1961. En 1961, la France était une République, présidée par le Général de Gaulle. Est-ce à dire que François HOLLANDE engage la responsabilité du Général de Gaulle ? Je dois vous avouer que la démarche de François HOLLANDE, sur le fond comme sur la forme, me parait très légère et qu’elle appelle une clarification.

Comme d'autres, vous établissez sans doute un parallèle entre les évènements du 17 octobre 1961 et la rafle du Vel d’hiv. Cela témoigne d’une méconnaissance totale de notre histoire. En 1942, la République était à Londres et dans le cœur de tous les patriotes qui ont choisi la Résistance à l’oppression nazie. Des policiers et gendarmes français, sur ordre de l’Etat français ont commis l’irréparable que Jacques CHIRAC a été le premier à reconnaître dans un discours puissant prononcé le 16 juillet 1995.

Comparer 1942 et 1961 n’a aucun sens et les républicains de toute sensibilité doivent le refuser.

Pour le reste, vos propos orduriers relèvent de la diffamation. J'ai l'habitude des outrances des lâches cachés derrière leur écran d'ordinateur. Je pense que vous en êtes un.



jeudi 18 octobre 2012

Et ces UMPitres continuent de s'agiter en matière de "gestion budgétaire"...


Grotesques.
Ces UMPitres sont tout bonnement grotesques.
C'est là le Théâtre Grand-Guignol.
En Italie on appelle ça la "Comédia dell' Arte".

OSER venir nous parler de "finances publiques", alors que la dette de la France a été multipliée par deux de fin 2002 à fin 2011....

OSER venir nous parler de "finances publiques" alors que le déficit de l'Etat a pris + 600 milliards d'euros de 2007 à début 2012.

OSER venir nous parler de "compétitivité", alors que notre balance commerciale est déficitaire de 75 milliards d'euros là où elle était en équilibre à la fin de l'ère Jospin.

OSER venir nous parler de "finances publiques", alors que la dette du paquebot "France" s'est accrue de + 30% en 4 ans, de mi-2007 à mi-2011 !!!

OSER venir nous parler de "finances publiques", alors qu'ils n'ont commencé à tenter quelque chose sur ce terrain-là qu'en 2011, soit avec 3 ans de retard par rapport au début de la "fameuse" crise financière qui leur sert d'éternel cache-sexe !!!

Et surtout... OSER venir nous parler de "finances publiques", alors qu'il faut aujourd'hui payer l'ardoise de leurs incuries et de leur inconsistance !!!

Ils sont tout simplement minables... pathétiques.
Ce sont des clowns, et vu comme on est dans la m...., ils ne nous font même pas "rire"...





Les deux graphiques suivants (©INSEE) sont assez parlants et plutôt peu glorieux pour cette droite belle parleuse des sarko-bonimenteurs de choc, ici en matière de finances publiques, donc.

Ces deux graphiques tout simples (©INSEE) FONT LA PREUVE PAR [A+B] que ces sarkoPitres et plus généralement cette droite franco-franchouillarde sont "limite incompétents" en matière de finances publiques...


Ces deux graphiques tout simples (©INSEE) PROUVENT que c'est au contraire plutôt cette gauche qui est plus efficace et plus rigoriste sur longue période, pour ce qui est des comptes de la maison "France" :

Avec en prime un billet complet sur le sujet, là aussi de mon cru et sur mon BLOG :
===> http://humeurs-olivem.blogspot.fr/2012/09/quand-cette-droite-qui-nous-prouve-son.html

Alors, qu'auront-ils à dire à ça et quel genre d'INTOX et de vomis vot-ils encore trouver à nous gerber ???

Olive M

Nouvelle définition des critères d'accès à la nationalité Française... un droite ulcérée et aboyeuse

... sur la base de critères plus démocratique et en évacuant certaines critères tout simplement débiles.

Le Valls ne simplifie pas l'accès à la nationalité Française, pas plus qu'il ne la "facilite". Il formalise ses conditions sur des codes plus intelligents et évacue les sarko-critères complètement idiots.

Par exemple il n'y a aucune raison, surtout en période de crise économique, qu'on exige un CDI... là où des millions de Français ne travaillent que par CDD ou par l'Intérim. Ça c'est vraiment la honte : du Grand N'importe Quoi. La France était la seule en Europe à procéder de la sorte. La Sarkozie brunâtre avait décrété ça pour faire de BONNES GROSSES PIPES au clan Lepénis et de BONNES GROSSES GÂTERIES au F' Haine. Rien de plus, chacune le sait bien.

Même chose pour les 10 ans de présence sur le territoire :  là aussi, la France était la seule en Europe à procéder de la sorte. DIX ANS d'UNE VIE :  vous vous rendez compte ???   QUELLE HONTE !!!

Enfin l'exemple grotesque de ce fameux "QCM" :  du Grand N'importe quoi. Comme si l'on passait son code de la route ou un simple brevet sportif !  Pas un Français sur deux aurait bon à ce QCM. Avec par surcroîts et très curieusement, quelques questions même d'une débilité à toute épreuve !


Celle-ci par exemple (véridique) :  "Brigitte Bardot est-elle une championne de boxe ou une actrice Française ?" (...).  Si ça, ça ne revient pas à prendre les gens pour des cons...

Enfin, les textes du Valls prévoient aussi de garantir le respect de ces critères de façon plus homogène d'une région à l'autre et d'une Préfecture à l'autre, alors que depuis quelques années c'était devenu, pour parler concrètement, "peu ou prou à la tête du client".
"On arrête un peu les conneries... c'est maintenant !"

Bien entendu, sans surprise aucune, le jour même de ces annonces deux "formations politiques" hurlent au loup, gesticulent et fond des bonds de trois mètre :  le F' Haine et... l'UMPfn

Pour ces deux fanges-là, l'existence est un éternel recommencement et synonyme de "rester mentalement scotché".

Et une fois de plus, ces deux fanges-là affichent leur proximité "idéologique" brunâtre... Juste une illustration complémentaire, si besoin était, con-cernant cette pauvre et UMPfn-emblématique décérébrée de "Morano Nadine"...  avec ce billet-blog de mon cru (petite piqûre de rappel) ==> :  http://humeurs-olivem.blogspot.fr/2012/09/cette-belle-et-chere-sarko-decerebree.html .

Olive M

Charonne 1961 : les pitoyables déjections de l'UMPitre "jacob"...



[ Copie de la prose envoyée à une centaine de parlementaires-bonimentaeurs UMPfn - du moins ce qu'il en reste - et aux officines "UMPfn" et "Bigaro", au sujet des derniers "exploits" oratoires de leur congénère de "jacob" (avec un "j" minuscule) - suite aux propos Hollandais sur l'épisode "Charonne / 1961"...]


Chers Messieurs-Dames UMPitres ou UMPfn et collatéraux,

Juste ces quelques lignes de commentaires sur les déjections assez lamentables commises face aux médias par votre chère congénère de "jacob" (avec un « j » minuscule), au sujet des récents propos de F.H sur les tristes évènements de Charonne / 1961 : ===> Pour la première fois, un président de la République a reconnu la répression sanglante d’une manifestation pacifique d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961.

Comme par hasard, il faut que ce soit un président de gauche... pour une (assez) rare fois où le président sur trouve être... de gauche.

La logique aurait voulu que cela intervienne l'an dernier, à l'occasion du cinquantenaire de ces tristes évènements... donc sous Sarko. Mais que la droite prenne ce genre d'initiative, ça tiendrait de la Science-Fiction ! Il suffit de voir les déjections déféquées par exemple par ce Dukonnard de jacob (avec un « j » minuscule), pour s'en convaincre définitivement. Ce Dukonnard de jacob qui trouve encore le moyen de s’étrangler et de faire des bonds de trois mètres… du seul fait que le Hollande (avec un « H » majuscule) a les c…… de faire ce que tous ses prédécesseurs n’ont jamais eu les c…… de faire (…)

Avec ses incontinences réacs et rétrogrades sur l'air du "crime de lèse-majesté anti-Général La Gaulle" et sur l'air du "crime de lèse-majesté anti 'Police Républicaine' "... Quelle pitié… la honte !!!

Il va falloir que ce GrosConnard de jacob (et tous ses potes) nous explique(nt) ce que cette « Police »-là, coachée par l’ex-collabo « Papon » (protégé par la droite Gaulliste durant des décennies), avait de soit disant « Républicain », avec ses ratonnades-noyades à coups de revolver !!! Ce sont, je le crains, ces Dukonnards brunâtres du genre "jacob" & Cie qui mériteraient d'aller y faire un petit tour, dans la Seine... Tout ça est à la fois consternant de connerie et pathétique, pour ce qui est de la méthode « je me mets de la  merde dans les yeux »...

Mais bon, c’est bien à l’image de cette droite saumâtre, moisie, de plus en plus brunâtre, viscéralement ringarde et historiquement réactionnaire…

Le petit "jacob, ici en image avec la merde qu’il se met dans les yeux 50 ans plus tard.
===> http://fototime.com/DB78FE73E5FF54B/orig.jpg
------------------------------------------------------------

« Je rends hommage à la mémoire des victimes », a dit François Hollande.
D’autres gestes pourraient suivre, y compris la signature d’un grand traité d’amitié entre la France et l’Algérie. Pour en savoir plus, voir http://www.mediapart.fr/journal/france/171012/hollande-reconnait-officiellement-le-17-octobre-1961

Olivier M,
simple Républicain Démocrate, donc de gauche

Billet relayé sur les réseaux sociaux
et mis en ligne sur ce billet de mon BLOG ---> http://humeurs-olivem.blogspot.fr/2012/10/charonne-1961-les-pitoyables-dejection.html



lundi 15 octobre 2012

Quand cette droite moisie continue de surfer sur le réactionnaire de sa "morale" rétrograde et moisie... (thème de la dépénalistion du canabis)



Le tollé de circonstance et de façade provoqué par les récents propos d'un Peillon en matière de cannabis et de "dépénalisation du cannabis"...
Comme d'hab', cette droite UMPfn moisie, rétrograde et réactionnaire s'agite et gesticule, sur ce genre de thème...

Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à poser le problème, surtout sachant que plusieurs pays en Europe et ailleurs aussi on dépénalisé le cannabis. Cela prouve bien que c'est possible, et même que c'est plus efficace que de s'arc-bouter sur des positions ringardes, rigides et passéistes soit disant "de principe".

Ces pauvres UMPutres rétrogrades...
La droite franchouillarde cramoisie réagit là en surfant sur le démagogiques, sur ses propres oeillères et sur la merde qu'elle se met tout le temps dans les yeux. Au point même de se faire mal, là aussi, avec leurs petits hochets électroniques et pathétiques de "pétitions électroniques" puériles... C'est ce qu'elle fera toujours sur ce genre de question sociétale, comme sur d'éventuels centres sociaux de consommation de drogue, sur le mariage Gay ou sur le droit de vote des extra-européens au élections locales et qu'elle qualifie de façon mensongère, populiste et brunâtre de "droit de vote aux étrangers" (...) toujours à des faims populistes et démago.  Autant de points sur lesquels cette fameuse France a 20 ans de retard, en réalité (...)


Je ne vois non plus ce qu'il y a de choquant à ce qu'un mec comme Peillon pose la question à titre perso, même s'il est ministre de l'Educ' Nat. Au pire peut-on constater que ça fait un peu "désordre", par rapport aux positions Hollandaises sur le sujet, elles aussi assez rigides, sans doute pour des considérations assez électorales (...)

"UMP" :  Union Moisie Passéiste
Ce sketch illustre une fois de plus le mode de "REAC-tion" de cette droite en totale déconfiture idéologique, monolithique et mono-caporalisée dans sa tête, qui s'agite du sarko-neurone dès lors que plusieurs avis s'expriment au sein d'une gauche démocrate et plurielle...

Ce pauvre Copé, qui vient tenter de nous bourrer le mou pour des principes prétendument "moralistes"... avec ses "Le pen au chocolat blanc"... pour ce qui est de ses ineffables "leçons de morale"... il serait bien inspiré de la fumer de temps à autre, ce pôv' con, la moquette... dans son état ça ne pourrait que lui faire du bien...

OliveM
Blog online on ---> http://humeurs-olivem.blogspot.fr/
.