OliveM

OliveM
Poil à Gratter pour démanger

vendredi 24 juin 2016

Violences policières et maniplations d'Etat : un texte qui à lui seul résume bien la situation...

La façon dont j'ai relayé ça, pour ma part :
--------------
(…)
----------------------------------------------------------------------------------------
Un texte de pétition « assez parlant », et qu'il faut lire ABSOLUMENT.
(perso, il n'y a guère que sur 2 ou 3 points de détail collatéraux que j'aurais formulé ça un poil différemment)
--------------------------------------------------------------------
Avec tout de même un point en plus qui me semble manquer : les deux gus qu'on voit faire ça tranquillement à Necker, en réalité personne ne sait de qui il s'agissait... et depuis lors les "Autorités" se gardent bien de faire des recherches.
Or sans faire dans le roman-feuilleton et encore moins dans la théorie du "komplot", force est de constater qu'ici le mode opératoire diffère ra-di-ca-le-ment de celui, systématique, des Blacks-Blocs (pour appeler les gens par leur nom, au-delà de l'appellation très "tendance" de "casseurs" qui tourne en boucle sur la Lucarne à Blaireaux). Là, les deux gus repartent en marchant tranquillou, les mains dans les poches. Là où en pareil cas les Bl.Bl sont 6 ou 7 et repartent en courant à fond la caisse. « Cherchez l'erreur » (...)
Et bien entendu on passe sur le fait que le cible ici visée n'a strictement rien à voir avec les cibles habituelles des Bl.Bl (doux euphémisme). Enfin ajoutent à ça les manoeuvres quasi-instantannées de "récupération" qu'on sait, y compris et surtout au plus "haut" niveau (y compris les plus indignes, comme par exemple celles en quasi direct-live des dénommé(e)s "Cazeneuve", "Touraine" et "Valls"...)
Pour en savoir plus voir par exemple ce billet en date du (!!), sur Mediapart, et qu'on peut retrouver facilement en toute tête de liste en cherchant juste sur les mots-clé "mediapart necker manipulation"
La ficelle est un peu "GROSSE" (...)
--------------------------------------------------------------------
Sinon OUI : à part cette omission, parmi les manifestants présents par exemple le 14 juin à Paris (et plus encore ceux et celles qui, gratuitement et comme moi [voir aussi http://urlz.fr/3M9R ]), se sont mangé(e)s une grenade, des tirs de LBD40 ou de "simples" coups de matraques), très très nombreux sont ceux qui se reconnaîtront dans ce texte. Pour ne pas dire tout le monde.


samedi 18 juin 2016

Valls et compagnie : un entêtement croissant face à une radicalisation croissante

Pétition https://www.change.org/p/je-ne-respecterai-pas-l-interdiction-de-manifester Celle-là s'intitule « Je ne respecterai pas l'interdiction de manifester »
Avec pour ma part ~ ce texte de commentaires :
===>
(...)
Je fais partie des gens qui ont été grenadés, le 14/6 dernier (parmi les quelques 150 manifestants blessés, dont une quinzaine très sérieusement ou gravement). Un grenade dite "de désencerclement" a été balancée à mes pieds, pour rien, juste pour faire chier. Je n'avais strictement rien fait, rien balancé, rien cassé, menacé personne etc. Je ne faisais que marcher. La grenade a explosé instantanément. Avec le souffle j'ai un mollet bien esquinté, et des bleus carabinés sur un bras (10 jours d'arrêt de travail). Je n'en suis toujours pas "revenu", dans la mesure où il n'y avait strictement rien ni personne à "désencercler", et encore moins de ces robocops. A ce moment-là et à cet endroit-là, il n'y avait pas de heurts. C'est juste incompréhensible. Ce sont décidément de vrais tarés, parfois ils balancent leur merde prétendument « défensive » (en fait pas plus « défensive » que mes fesses) n'importe quand, n'importe où, sans aucune raison tangible et, potentiellement plus grave encore, parfois n'importe comment. Clairement ces tarés "se lâchent" de plus en plus. Et ça, c'est forcément imputable aux ordres qui sont donnés en haut lieu, pour entretenir ce climat de tension. Le bousin que j'ai pris là dans les pattes fait partie des 175 grenades de « désencerclement » minima et des 1500 grenades lacrymo minima qui ont été balancées par ces robocops, rien que sur la manif parisienne du 14 Mai.
------------------------------------
Après un passage par l'hôpital Saint Joseph (17h, on y était plusieurs dans mon cas) puis un passage par la case « Hôtel Dieu » (UMJ, pour leurs "ITT"), j'ai du béquiller jusqu'à l'IPGN pour déposer plainte auprès des flics... contre les flics. Je suis suivi dans ces démarches par un avocat spécialisé "violences policières" (syndicat Solidaires, et collectif "Def Col"). Même si bien entendu je n'en attends pas grand-choses de tangible, vu qu'on patauge en totale impunité policière. D'ailleurs les deux petits jours d'ITT qui m'ont été octroyés annoncent la couleur ! (là je suis en arrêt de travail pour 10 jours ouvrés). C'est à croire que ces cons-là n'attendent qu'une chose : qu'il y ait un mort (à quelques reprises déjà, on n'est pas passé loin). En entretenant sciemment ce climat de tension, ils s'imaginent vous dissuader de retourner en manif. Et quelque part ça marche : chacun désormais connait de près ou de loin quelqu'un qui préfère ne plus y aller – notamment sur certaines comme celle du 4 Juin (marche pour CLÉMENT), durant laquelle je m'étais déjà fait matraquer sans aucune raison dans une rue adjacente (véritable souricière, là aussi montée sans aucune raison tangible, en tous cas pour moi). Pour ma part, ce qui m'est arrivé là ne fait que renforcer ma détermination pour aller aux prochaines, à la limite le problème de ces violences policières constituent désormais ma première motivations, quelque part c'est une forme de radicalisation.
------------------------------------

Décréter une interdiction de manif ? Pour ce "gouvernement" ça constituerait un cruel aveu de faiblesse. Et surtout ce serait le risque de mettre encore plus d'huile sur le feux. Même si les foules ne sont pas ultra-massives (elles ne le sont pas assez, "massives"), l'atmosphère de radicalisation ambiante est sans cesse un peu plus palpable. Parmi les manifestants les plus remontés, une partie se trouve dans des dispositions de quasi pré-insurrection. A mon avis ça dépasse de plus en plus largement le seul cas de ceux que nos cher médias, flics et politiques appellent sans cesse, un peu facilement et de façon populiste et un peu «générique » les « casseurs ». Et ça, c'est notamment du à ce climat de violences policières. Quelque part c'est même mon cas. Je ne suis pas un jeunot capuché en noir, je suis un présumé « statisticien-fonctionnaire » de 54 balais. Et ce n'est pas la grenade que je me suis tapée sans aucune raison le 14/5 qui va arranger les choses. Interdire de manifs ? A mon avis ce serait une lourde erreur, et à mon avis ils le savent très bien. Un Valls seul le ferait. Avec le Hollande dans son dos je n'y crois pas vraiment. Mais comme ces allumés font désormais dans les registres « dur », sécuritariste » et stérile, il faut désormais s'attendre à tout... 

dimanche 22 mai 2016

[Dérives d'Etat] - au sujet des interpellations et mises en examen suite à "la bagnole de flics cramée"

Les 3 ou 4 gars (c'est pas très clair) que les flics ont trouvé à coffrer suite au sketche de la voiture de flics cramée (transformé par les autorités, par nos aimables "politiques" et par les merdias en « tentative d'homicide volontaire » (sic) puis en "tentative de meurtre" (re-sic, entendu ce soir !!), Xxx les connais forcément, ce sont notamment des Antifa (pour faire bref). Et deux au moins ont un profil qui par certains aspects sont assez proches du sien (engagement auprès des migrants, 21 ans, étudiants en histoire et sciences politiques etc.).

Ce soir on apprend que c'est Me Terrel qui gère leur défense. Me Terrel avait notamment assuré la défense de Julien Coupat dans le cadre de ce véritable complot d'Etat que fut (est) l'affaire MAM/Sarko dite « affaire de Tarnac ». Elle n'est pas toute seule et l'un des autres avocats, par exemple, est très virulent sur les déviances politico-médiatiques en cours par rapport à la seule chose judiciaire. En l'état actuel des choses, tout ne repose visiblement un "témoignage anonyme" (sic) et l'avocat en question parle (je cite) de « 
lynchage sur la base des seules assertions de la police » – sic. Vu les dérives politiques et même judiciaires du moment, sans présumer de quoi que ce soit – sauf qu'en l'état ils sont coffrés sans aucune preuve à charge - les gus en question ne tombent pas vraiment dans le bon wagon, je le crains.

Participant au lynchage médiatique qui commence là, certains médias parmi les plus « nobles » et les plus « brillants » (comme par exemple l'étron « TF1 ») relaient notamment le fait que l'un des gars en question était (je cite) « un proche de Clément MERIC » (pour rappel, jeune étudiant de Sciences-Po assassiné le 5 juin 2013 par les nervis de la droite extrême – lesquels ne sont toujours pas jugés au bout de 3 ans et cavalent librement en liberté dite « conditionnelle »). 












"Paysage médiatique" du moment : juste un échantillon...

Certes les atteintes caractérisées à la présomption d'innocence que constitue le billet situé en bas de la page 4 de votre torchon (désolé de devoir appeler un chat “un chat”) daté du 22/5 sont banales, dans le paysage qui est le nôtre - titre de l'étron "journalistique" en question, je cite : “Case prison pour les « casseurs »”. Déjà, rien que le titre... difficile de faire plus niaiseux et plus infantile...
==> voir le joyau en question via http://www.fototime.com/1827D35277EAAF8/orig.jpg
Voir aussi le shoot en infra.


En effet - c'est bien évident mais dans votre cas il faut le constater - vous mentionnez d'entrée de jeu, sans aucun warning et de façon somme toute définitive les 4 personnes ici mises en causes comme étant d'emblée « les coupables avérés ». 

Ipso facto v
ous n'êtes que de gros blaireaux. Face à tant de médiocrité - ici parodie de « journalisme » - de bassesse et de vomis médiatico-politique d'État, en fait quelque part on se prend à rêver que le fumigène ici balancé - chose compréhensible par certains aspects - dans une petite bagnole de flics soit balancé une fois ou l'autre dans les locaux hébergeant un bousin comme de « JDD ».
Votre « cas » est symptomatique, que dis-je... EMBLÉMATIQUE du climat actuel de conformisme en mode « carpette », entretenu et relayé par les moutons « médiatiques » de votre calibre :  ceux du monde de nos chers merdias. 


Mine de rien quand on voit le genre de vomis que vous faites ingurgiter à vos gros blaireaux de lecteurs, on comprend mieux ce qu'ils régurgitent quand ils sont « derrière leurs forces de l'ordre » (celles qui tuent par exemple à Sivens - juste un exemple - et/ou qui vous font perdre un oeil au flashball)... et quand un part majeure "vote" F'HAINE, RIPOUblicain ou prétendument « socialo »... 


Grâce au relai qu'en font nos chers « médias » comme le vôtre, la France "moyenne" se scandalise et s'apitoie sur un simple flic qui a portant tout le temps de sortir d'une poubelle qui commence juste à cramer. Soit. Et dans le même temps, personne ne pense plus à Rémi FRAISSE ni ne parle de la centaine de personnes décédées sur la décennie écoulée du fait des exactions des forces « de l'ordre » (aussi appelées « gardiens de la paix »). Par exemple comment expliquez-vous qu'aucun média n'ont ne fusse que mentionné le fait qu'à République le 18/5 dernier - jour où les flics à + de 50% tendance « Maréchal-nous-voilà » / Maître Connard / Ciotti Ripoublicain de la Côte d'Azur / F'HAINE sont venus se donner en spectacle, ce dont vous nous avez tous copieusement abreuvé – la place était entièrement taguée du nom des victimes d'exactions politicères – décennie écoulée – et de la date de leur assassinat ?
==> SVP COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS ÇA ?

Bien entendu on présume que vous vous considérez comme des « journalistes » (...)
De mon point de vue c'est juste indigne.
Après quoi bien entendu vous pourrez toujours nous dire que vous n'êtes pas les seuls, sur ce « créneau », loin de là. Certes, certes... la remarque est pertinente.

Et que dire de ces assertions et « judiciaires » et médiatiques visant à parler, dans le cas qui nous occupe concernant cette petite bagnole qui brûle, de « tentative d'homicide », alors même que sur les vidéos à sensation resservies en boucle sur le lucarne à blaireaux tout quidam normalement constitué voit bien qu'en aucun cas il ne peut s'agir de «
 tentative d'homicide volontaire », ni même de « tentative d'homicide » tout court ?

Vous faites peine.
Vous faites juste pitié.

O.MONTEL,

Le torchon en question :






dimanche 24 avril 2016

La MACRONITE aigüe du moment (cirque médias et spectacle sondagier...)


C'est même assez typiquement français, de s'enflammer sur le cas de X, Y ou Tartampion, alors même que les impasses dans lesquelles on est embringué sont systémiques. Eh bien ce genre de bulle en forme de buzz sauce "Macronnite", c'est la version actuelle de « l'Homme providentiel ». On s'imagine qu'avec « l'Homme providentiel » ça va l' faire, et hop' le tout est joué !

C'est même pour ça qu'on traîne toujours ce sempiternel et même régime présidentiel depuis 6 longues décennies, alors que le contexte de 2015 n'a évidemment plus rien à voir avec la choucroute gauliste de la fin des années 50, et depuis déjà belle lurette.
------------------------------------------------------------------------
Concernant notre désormais Super-Macron national, ce qui me semble « structurant », comme tu dis, sur son CV c'est surtout ses fricotages et son pragmatisme pour le « compte » de la haute finance internationale >:O. Et accessoirement aussi pour son propre « compte » (en banque). Alors même que c'est justement cette faune "H.F.I" qui tire les vraies ficelles et qui nous fout structurellement « dedans » :poop: . Dans la vraie vie, on peut quand même pas dire que ce soit « aux antipodes des modèles actuels » - pour reprendre l'expression de ton cru :-))

A contrario ce qui me semble « déstructurant » (sic), concernant ce jeune et brillant Macron ce sont ses deux 1-ères années passées à Bercy à oeuvrer pour la continuation du « libéralement très correct ». Et aussi, mais c'est lié, pour oeuvrer à la perpétuation de cette trop fameuse politique économique dite « de l'offre ». Pour rappel, quand même : c'est (aussi) cette option qui à l'échelon européen nous met tous dans le mur (y). Car en pratique ça se révèle surtout être la politique de l'offre... du chômage. Alors que des pays comme le Japon et les States (notamment) en sont passés par une politique de la demande.
------------------------------------------------------------------------
Après quoi concernant notre ami Emmanuel on peut disserter sur le caractère « original » du personnage, sur sa « culture », sur sa jeunesse, sur son côté brillant, sur son côté « sexy », sur le fait qu'il soit craqué de choses numériques, sur le fait qu'il semble pondéré et très propre sur lui, sur le fait qu'il aime à jouer les trublions en coulisses, sur le fait qu'il aime à se la jouer "intrigues de Palais" au point même de tirer dans les pattes de son Prez de tutelle etc. etc. Tout ça sur l'air du « surtout, n' ayons l'air de rien ». Un Chevènement qui, lui, en avait (même si perso je serais jamais allé voter pour lui) disait en son temps : « Un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne ».

Autre exemple de fulgurance ©Macron, là aussi sous le nez de son prez de tutelle : nous gratifier d'une annonce avant la lettre pour le lancement ©EDF de 2 nouveaux réacteurs EPR. A l'heure où ce pays est le plus nucléarisé du Monde et vu le fiasco in-té-gral des toute premières « expériences EPR »... là aussi décidément c'est « aux antipodes des modèles actuels »... Sans nul doute.

Quelque part tout ça c'est surtout du pestacle, de la poudre aux yeux. Quelques soient ses possibles facultés à capter les enjeux de la désormais sacro-sainte « Economie numérique ». Et quelques soient ses indéniables facultés pour s'être fait des couilles en or avec ses potes de la haute finance internationale.
------------------------------------------------------------------------
La question n'est d'ailleurs pas de savoir si notre nouveau macron-Economiste (pouf pouf pouf...) fréquente les milieux dits classiquement « conservateurs ». Plus sérieusement, la question c'est de bien capter le fait qu'il roule juste au carburant libéral, ou plus exactement néo-libéral. J'ai d'ailleurs trouvé assez frappantes certaines analogies faites avec un certain Giscard presque un demi-siècle plus tôt, au vu des modalités d'émergence du dit Giscard dans les années 60 et au vu de sa trajectoire dans les années 70... Avec à mon avis, juste le côté aristo en moins >:O (et encore, avec le temps lui aussi il peut se bonifier, qui sait !)

Certes il y a chez ce garçon une certaine vivacité d'esprit et une certaine créativité. Certes son apparente originalité et certaines de ses fulgurances seront sûrement utiles et même "perfos", pour faire encore mieux perdurer le systus. Mais ce ne seront là que des aménagements. Même si le côté en apparence « hors système » [*] du bonhomme peut séduire, sur le fond ça ne changera pas grand chose. En même temps, par les temps qui courent c'est vrai aussi que la marque de fabrique du « soit disant hors système » c'est assez « tendance »... et même assez porteur (...)

Mon avis perso c'est surtout que ce gus saura faire preuve d'un certaine technicité, pour ce qui est de contribuer à encore mieux faire passer certaines pilules.
---------------
[*] ce côté « hors système » d'apparat, de toute façon et même à son corps défendant c'est de la cuisine politicienne, rien de plus. S'il était fondamentalement « iconoclaste », il n'aurait pas cette trajectoire de « haute finance internationale ». En disant ça j'ai quand même pas ré-inventé le bidon de deux litres. Dissocier cosmétique voire artifices d'un côté, et choses un peu plus fondamentales de l'autre.

Certes, ces petites provocs de sniper et de derrière les fagots [**] c'est assez pittoresque. Mais c'est quand même pas ça qui vous confère une carrure spécifique en matière de gouvernance. D'ailleurs les petites intrigues sauce « putchisme » à la gomme dont se délectent faute de mieux nos chers médias... c'est quand même pas forcément très consistant.
---------------
[**] désormais y'en a une toutes les 48 heures, voir aujourd'hui encore son laius annoncé sur ARTE
------------------------------------------------------------------------

Ceci dit son sens de l'opportunisme en prévision du probable changement de bord de 2017 est admirable. Faire de la lèche à ce point à la Droite tout en se disant de gauche, voilà un tour de force, digne pour ainsi dire des numéros du contortionniste Miroslav Lecul. Ça force le respect :-)). Pour ce qui est de « casser les barrières », cet homme est décidément un visionnaire...
Un peu comme un certain « Eric Besson » à sa façon à lui, du temps d'un certain Sarko. Même si c'était sur un autre terrain (...)
Il est vrai que dans l'antre de la grande finance internationale, en matière « d'oportunisme » Monsieur était à bonne école !... :-D

Je sais pas si tu sais, mais le dernier avatar du mari de Brigitte Trogneux c'est quand même de prôner rien moins que la suppression de l'ISF. Énorme. C'est juste ÉNORME (y)
D'ailleurs à ce sujet je te suggère celle-là, d'un de ces sales gauchistes d'INTER : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1273637

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Voir aussi cet excellent papier paru dans Charlie H....
Panoramique, compact, étayé, tangible, en fait très déconnecté des traditionnelles fixettes « lutte des classes »... et quelque part c'est même plein d'humour. Bref, incontournable. Pour ma part je ne vois pas bien ce qu'il y a à redire sur le fond.
Bien au-delà du buzz et des fulgurances diverses et variées, à mon sens assez triviales du moment et en lien avec cette "macronite". Là on viendra pas dire qu'on ne se situe pas sur le fond...
Ce J.Littauer figure parmi ceux qui au chapitre Economie" tentent de temps à autre de faire un peu oublier Bernard Maris... R.I.P Bernard.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et comme à ce stade il n'y a plus guère que la parodie, y'a aussi celle-là ==>
Et comme disait l'infâme et regretté Pierre Desproges : "Alors s'il vous plait, je vous en prie".

OM


jeudi 21 avril 2016

Soutien, contribution et signature pour cet appel "S.V.P" (Stop Violences Policières)

TITRE de l'e-mail : Soutien, contribution et signature pour cet appel "S.V.P" (Stop Violences Policières)
Bonsoir,

Je m'associe pleinement à votre appel http://stoprepression.unblog.fr et paru dans la canard Libération de ce jour..
Pour bien des raisons.
D'abord pour des question de Principe, bien sûr. Je n'épilogue même pas.
Au second ordre pour des raisons personnelles, mon science-piste et mouton noir de fiston étant pleinement dans le collimateur (avec 90% de « 
chances » qu'il soit déjà fiché vu son activisme, c'est bien évident).

Si l'on pense à mai 2012 : « 
Quand la réalité dépasse la fiction... » (...)

De façon plus accessoire et au plan pratique : je ne comprends pas bien comment « signer » cet appel, dans la mesure où l'on ne trouve pas là de « 
pétition en ligne » au sens classique et désormais presque sempiternel du terme.

Par défaut je fais l'hypothèse que c'est en adressant cette <
stopviolencespolicieres@laposte.net> qu'on soutient cet appel et qu'on s'y associe. C'est en fait ce qu'on comprend à la lecture de cette page-là :
==> http://stoprepression.unblog.fr/2016/04/18/appel-un-pouvoir-qui-matraque-la-jeunesse-est-faible-et-meprisable-2/  

Olivier MONTEL
Attaché de l'INSEE 
----------------------------------------------------
http://montelol.fototime.com/ACCUEIL
http://humeurs-olivem.blogspot.com/
http://www.montidoamadi.fr/
http://www.pourclement.org/
----------------------------------------------------



mercredi 20 avril 2016

Pécresse-la-réac sucre le pass' contraception.

Et voilààà…, voir ça ==> http://www.marianne.net/pass-contraception-supprime-toute-discretion-majorite-pecresse-100242037.html   
-----------------------
Bon, on le savait (doux euphémisme), quand même, que cette petite "Pécresse" était une réac-fafounette-du-neurone de première... C’est pô vraiment un scoop !
Elle en a quand même usé pas mal, des semelles, du temps des marches forcées pompeusement intitulées « La Manif pour Tous » - comprendre en fait « La Manif pour Tous les Réactionnaires de 1-ère » (de même qu’il leur manque une case, là ils avaient juste omis quelques mots…)
-----------------------
Cette petite "Pécresse", dans le genre « faux-cul de ce cacalibre » elle est même un bon cran au-dessus d’une « NKKM » !… 
Coluche disait en son temps « Kaki dehors… kaka dedans ! ». Elle, elle fait partie de la congrégation désormais très tendance de « Bleu dehors, kaka dedans ! », sachant que ça se décline aussi en « Bleu-marine dehors, super-kaka dedans ! ». Bref, à peine mieux qu’un « Vaut Quiez », qu’un « Gué-Ant », qu’un « Sarkorrompu », qu’un « Long Gué » (ex-"Occident") ou encore qu’un abruti-fini genre « Goasgen » (idem, autre ex-"Occident") etc. etc... sans parler des deux petits trous du cul UMPitres-Ripoublicains de services, lesLaurel Geoffroy et Hardy Peltier, eux aussi transfuges de la droite extrême…
------------
Cette petite "Pécresse", donc à peine mieux que ces énergumènes, mais grandement plus faux-cul !  Sachant que par le temps qui courent, sur ce genre de créneau on a désormais aussi le modèle « Rose-bonbon dehors… kaki dedans ! ». Bien tôt décliné en « Jaune devant… marron derrière ! » 
[décidément, on en voit de toutes les couleurs, depuis quelques temps…] 
- - - - - - - - - - - -
Sinon, ici en image :  celle-là est assez parlante : ==> http://www.fototime.com/8E8FC24866EE7DA/large.jpg (*)
Probablement durant sa Kampagne « Régionales » ©2015, entre tel et tel exercice visant à « boboïsation » façon NKKM pour tenter de « ratisser »
Mais le pire, et de loin… c’est qu’avec tous ces blaireaux ben in-fine… ça fonctionne !!!

O.M

- - - - - - -
(*) sinon y’a aussi celle-là qu’est pas mal http://www.polemixetlavoixoff.com/wp-content/uploads/2009/04/pecresse-louche.jpg