OliveM

OliveM
Poil à Gratter pour démanger

vendredi 23 mars 2012

Message pour Mme CHIRAC - impayable Bernadette !!!

Ma pauvre Madame Chirac,

On a beaucoup ri en vous entendant dispenser vos histoires de "gabarit".
C'était un agréable divertissement.
Vous êtes décidément impayable !
Plus drôle encore que votre mari !
A propos de votre mari : vous n'êtes pas sans savoir qu'il est (était ?) "gaulliste", n'est-il point ? Donc vous devriez lui demander si "TOUS" les présidents de la V-ième République ont été "ministre" avant d'accéder à l'Elysée. Si Alzheimer lui permet de vous répondre, il vous dira que ce n'est pas le cas. Et l'exemple qui est même à citer n'est pas celui de n'importe quelle personnalité politique (...). Bref, vous avez perdu une bonne occasion de vous taire, Madame Chirac...


MAIS SURTOUT : peut-on savoir qui vous êtes, vous, Madame Chirac la Marraine des Pièces Jaunes pour dispenser de telles appréciations autrement qu'en privé ?
Quel est donc votre pointure ?
Quel est donc votre calibre ?
Bref... quel est donc votre... "gabarit" ?
Le gabarit des Pièces Jaunes, c'est ça ?
Ou la gabarit marital des magouilles commises impunément au sein de la Mairie de Paris ?

Vous ne figurez même pas dans l'organigramme du Conseil Général de Corrèze, Madame Chirac...
===> voir http://www.correze.fr/fr/correze-et-institution/les-elus/la-commission-permanente/index.html

Tout ça est littéralement dé-so-pi-lant.
Décidément, tous les moyens sont bons, quand la droite est aux abois, pour tenter de faire obstacle à l'éventuelle arrivée de la gauche au pouvoir...

OliveM,
Démocrate Républicain,
pour l'indépendance des pouvoir et non pour la phagocytage de tous les pouvoir par un petit noyau Elyséen...


Diffusion :
- profil Facebook de Mme Chirac,
- formulaire de contact http://www.fondationhopitaux.fr/contactez-nous/ ,
- UMP (8 antennes),
- clique UMP de l'assemblée nationale au grand complet

(Petite compilation) / Un SarkoMenteur, en vidéo c'est encore plus édifiant !!!

En vidéo, un SarkoMenteur c'est encore plus "édifiant"
(15 ans de mensonges : ici un petit florilège de quelques exemples...)
===> voir ça : Cliquer là !!! http://www.youtube.com/watch?v=xWdr9fWhDPs

Pour les plus naïfs qui n'ont toujours rien compris voilà un petit résumé qui montre à quelle point Sarkozy vous prend pour des cons !
Celle là, elle est "pas mal".
Elle est "gratinée".
Jolie petite compilation.

Faites vos jeux !!!!
OliveM

PS - avant, on disait parfois "Les paroles s'envolent, mais les écrits restent".
De nos jours, avec les médias à l'image et avec le Web, on peut surtout dire :
"Les images, le son et les paroles restent..." :-)

jeudi 22 mars 2012

Drames de Toulouse et climat électoral du moment : qu'en dit-on à l'étranger ?

Pour prendre un peu de recul, les Français seraient bien inspirés d'aller jeter un oeil sur ce qui se dit à l'étranger. Même si, c'est bien connu, le français moyen est surtout un franco-français bien franchouillard comme il faut :-> (...)

Aller par exemple jeter un oeil sur ce qui se dit (notamment dans la presse et les médias) sur la présidence française, sur les lectures possible des tristes "évènements de Toulouse", sur la teneur que l'Elysée Sarkoziste donne à la campagne pestinentielle du moment (et avec ce qui s'est produit là, ce n'est pas près de sentir la Rose !)

Allez, soyons fou ! Juste un petit exemple, un très bref florilège en allant sur cette vidéo :
http://www.wat.tv/video/tueries-presse-etrangere-accuse-4ygst_2exyh_.html

Et encore, il s'agit là d'une petite compilation mise en ligne par un bousin qui s'appelle "TF1 NEWS". TF1... c'est la Lucarne à Blaireau de Martin Bouygues, l'un des grands potes du CAC40 à Sarko... Une chaine de TV parfois surnommée "TV-Sarko" !

Bon visu... car ça vaut le coup, c'est assez édifiant !
OliveM
(désolé, on vous fait pas les relents et les odeurs qui vont avec, par l'Internet...)

Diffusion première :
les-charlots@u-m-p.org ; lespiedsnickeles@u-m-p.org ; contact@u-m-p-paris.org ; contact@jeunesump.fr ; federation@umpparis.fr ; commerce-industrie@u-m-p.org ; webmestre@elysee.fr ; contact@jump49.org ; jeunesump25@gmail.com ; jeunesactifs@u-m-p.org ; contact@jeunespopulaires06.org ; ronstalder@yahoo.fr ; jeunespop33@gmail.com ; ump@u-m-p.org ; p.marini@senat.fr ; umpvlb@ump-vlb.org ; contact@u-m-p-paris.org ; contact@ladroitepopulaire.com ; contact@prcresse-iledefrance.fr ; figaro@lefigaro.fr ; figmag@lefigaro.fr ; jfcope@assemblee-nationale.fr ; eciotti@assemblee-nationale.fr ; ddouillet@assemblee-nationale.fr ; abrezet@lefigaro.fr ; agslama@lefigaro.fr ; cestrosi@assemblee-nationale.fr ; contact@groupe-ump-paris.fr ; baccoyer@assemblee-nationale.fr ; pbalkany@assemblee-nationale.fr ; fbayrou@assemblee-nationale.fr ; cblanc@assemblee-nationale.fr ; jlborloo@assemblee-nationale.fr ; dbussereau@assemblee-nationale.fr ; eciotti@assemblee-nationale.fr ; hdecharette@assemblee-nationale.fr ; mpdaubresse@assemblee-nationale.fr ; pdevedjian@assemblee-nationale.fr ; lgiscarddestaing@assemblee-nationale.fr ; cgoasguen@assemblee-nationale.fr ; cjacob@assemblee-nationale.fr ; ajoyandet@assemblee-nationale.fr ; djulia@assemblee-nationale.fr ; jflamour@assemblee-nationale.fr ; lluca@assemblee-nationale.fr ; hmariton@assemblee-nationale.fr ; pmehaignerie@assemblee-nationale.fr ; rmuselier@assemblee-nationale.fr ; muselier.ump@online.fr ; jmyard@assemblee-nationale.fr ; hnovelli@assemblee-nationale.fr ; fdepanafieu@assemblee-nationale.fr ; aponiatowski@assemblee-nationale.fr ; eraoult@assemblee-nationale.fr ; asantini@assemblee-nationale.fr ; jpsoisson@assemblee-nationale.fr ; jtiberi@assemblee-nationale.fr ; gtron@assemblee-nationale.fr ; ewoerth@assemblee-nationale.fr ; yjego@assemblee-nationale.fr ; contact@e-aboud.fr ; cderoccaserra@assemblee-nationale.fr ; malliotmarie@assemblee-nationale.fr ; jfcope@assemblee-nationale.fr ; nmorano@assemblee-nationale.fr ; tmariani@assemblee-nationale.fr ; ddouillet@assemblee-nationale.fr ; jcmignon@assemblee-nationale.fr ; permanence@morenvillier.com ; depute@morenvillier.com ; pmorenvillier@assemblee-nationale.fr ; nmorano@assemblee-nationale.fr ; "Daubresse" ; mphdaubresse@assemblee-nationale.fr

Après des années d'agitation "STIGMATISO-sarkoziste"....


Trouvé sur la toile, suite à plus de 10 ans de gesticulations "stigmatisatoires" sauce Sarko & Co.
Et suite aux récents épisodes Toulousains... :-(

Pour visualiser la totale, voir plus bas !
(excellent)
=============>




Et la totale, à ne pas louper !!!
======> CLIQUER LÀ ! http://gauchiste.blogs.liberation.fr/contrarie/2012/03/casseurs-de-tr

Comme quoi ne tout p'tite Bédé en dit parfois bien plus qu'un long discours...

a+
OliveM

Drames de Toulouse : les suites de ce triste spectacle...

Drame de Toulouse : une fois de plus la droite et ses médias surfent sur la peur et entendent dénaturer le vrai fondement d'une campagne électorale à des fins (faims) sécuritaires.

Il n'y a qu'à voir comment le politique Guéant s'est montré sur les chaines de la Lucarne à Blaireaux trois jours de suite de façon ininterrompue pour comprendre qu'une fois de plus, le but est de jouer les cow-boys et de manier les sentiments les plus triviaux de l'électorat potentiel. L'omnipotence médiatique d'un Guéant est à cet égard symptomatique, qui se substitue au plan de la communication aux préfets, procureurs et autres enquêteurs... On se la joue "dramatisation d'Etat à outrance" ! Du vrai bon "spectacle politico-médiatique"....

Il n'y a qu'à voir comment le Sarko se la joue "sur-préidentialisation sentencieuse" et "sur-dramatisation étatique" de la "fonction présidentielle", à l'occasion de ce drame de Toulouse. Personne n'est dupe : il s'agit là aussi d'une forme d'intrumentalisation de l'épisode à des fins électorales, évidemment.

Une fois de plus, la droite va exploiter ce qui reste un fait divers (même si c'est dramatique et consternant) pour tenter de faire passer les mecs de gauche pour des nains, sur le fameux terrain dit "sécuritaire"... N'hésitant pas, pour la circonstance, à jouer une fois de plus dans le registre de la peur... C'est là l'un des exercices préférés de la droite française, faute de mieux. Et surtout quand elle est aux abois. D'ailleurs, ça a déjà commencé avant même que le forcené ne soit choppé ou flingué : dès le 21 mars le sieur Copé s'y est déjà collé. La campagne électorale va prendre une nouvelle tournure axée sur l’islamisme-immigration-sécurité, en plein dans le champ d’excellence du "président-candidat" UMP...

La chose n'est pas seulement navrante et puante, au plan du principe : elle est aussi paradoxale, quand on constate le réel bilan de 10 ans de Sarkozisme, sur ce fameux terrain "sécuritaire" dont ils font régulièrement leur bouée de sauvetage...

Mais l'UMP et la Sarkozie ne seront peut-être pas les seuls à revenir sur ces drames Toulousains, ou disons sur des choses qui peuvent être mises "en lien".
Le dénommé Bayrou ne s'en est par privé, d'ailleurs, dès le 21 mars à l'occasion d'un meeting à Grenoble ["Grenoble"... tout un symbole !].

Et sur le fond, il avait évidemment raison, Le Bayrou ! Souligner avec quelle acuité ces récents évènements Toulousains nous montrent que certains auraient été bien inspirés et seraient bien inspirés de s'abstenir d'attiser les haines, de stigmatiser telles ou telles minorités, de livrer en pâture telle ou telle catégorie d'étranger, les Roms, les Musulmans, les Sans-Papiers etc. etc. etc, de monter les communautés les unes contre les autres, de s'adonner à la Lepénisation rampantes des esprits... Les Guéants, Sarko, Hortefeux, Besson, Luca, Ciotti, Morano etc. etc. etc...

OliveM

Mali : ATT s'est manifestement fait dégommer...

Apparemment, il y aurait donc un putsh au Mali et Amadou Toumani Touré (ATT) se serait fait dégommer.
Voir par exemple :
- http://www.rfi.fr/afrique/5min/20120322-mali-mutins-bamako-toure-konare-kone-diarra-sanogo
- http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120322080717/mali-aqmi-rebellion-touaregue-constitutionmali-coup-d-tat-militaire-contre-le-president-att.html

Le Mali était perçu comme l'un des pays où les modes de gestion étaient parmi les plus démocratiques, parmi les pays d'Afrique de l'Ouest et parmi les pays Africains.

Il est donc navrant d'apprendre un nouvelle de ce genre.
De facto, cet épisode vient clore une phase qu'on pouvait qualifier de "démocratique"... même si ça reste une situation à l'Africaine (la preuve !).

La chose illustre une fois de plus le fait que dans ces pays-là, les régimes restent à la merci des réactions de l'armée ou d'une partie de l'armée, les régimes en question fussent-ils affublés d'un macaron prétendument "démocratique". Dans le cas du Mali, c'est évidemment un retour en arrière.

Il aura suffit d'attaques armées de garnisons militaires (au demeurant aux effectifs assez restreints) situées dans une zone quasi-désertique au Nord-Est du Mali... pour que le chef d'Etat situé à Bamako se fasse dégommer (...)

A l'arrivée : des illustres inconnus apparemment aux manettes, des hommes du rang avec apparemment plus ou moins à leur tête un dénommé "Capitaine Sanogo"...

Reste à savoir comment ça va tourner dans les jours puis dans les mois qui viennent.

Dans les jours qui viennent, pour ce qui est de la vrai nature de ce putsch. Que des hommes du rang puisse dégommer un ATT situé à des centaines de kms du foyer insurrectionnel sur le grill depuis un mois avec ces histoires de touaregs surarmés à la sauce plus ou moins "post-lybienne" est quand même assez déroutant. Il faudra voir s'il n'y a pas des hauts gradés voire des politiques qui ne fomentaient pas en coulisses depuis un certain temps déjà pour profiter de dissensions intra-armée résultantes afin de parvenir à leurs "faims".

En tous cas c'est clair que le "Général" qui faisait office de "ministre de la défense" n'avait plus la loi au sein de ses propres troupes, ainsi que l'ATT lui-même, du reste...

Dans les mois qui viennent va se poser l'éternelle question, dans ce type de scénario : les promesses affichées par ces hommes de rang dès ce 22/3 au matin comme quoi ils ne chercheraient pas à faire main-basse sur le pouvoir mais à prévoir des "élections dès que possible" demanderont à se voir confirmées dans les mois qui viennent.
A quel point la classique "situation transitoire" qui va forcément en découler dans les mois qui viennent sera-t-elle vraiment "transitoire" ?

OliveM

mardi 20 mars 2012

Humeurs libéristes printannières et contretemp du moment... + kelkes "bricoles" annexes (...)

Suite à mon récent carton moto qui me laisse immobilisé a casa, je ne suis évidemment plus en mesure de parachuter des images fraîches de vol paraglütt.
Alors même que c'est le début du printemps.
Ggrrrr... c'est ballot :-(

Par contre, j'en priofite pour réactualiser ou "réanimer" :-) ces images Kollektor portant sur le Chabre Open d'Ozone éditions 2005, 2006 & 2007 (Laragne).
==> http://photos.parawing.net/gallery/album329
==> http://photos.parawing.net/gallery/Ozone-Chabre-Open-2007

Pour l'anecdote : je me suis inscrit pour une quinzaine de compépettes d'ici à fin juin 2012
[Sport feufeuveuleu AN, Ardèche, Sederon Elite, Sederon Sport, Hte Loire etc... + British Open Meduno Italie, Nordic Open Ager Espagne, SkyNomad Sopot Bulgarie... et, donc, ce Chabre Open amical 2012 sur Laragne]

J'en profite donc ici pour pointer ces images portant sur les premières éditions du Chabre Open. Excellents souvenirs de vol et d'organisation au top', sous l'égide de David O. et de son Team, Ozone compris. Et, à l'époque, avec le regretté Xav Murillo (Cliquer là) comme DE - sans doute le meilleur DE (entre autre paske le plus marrant) que j'ai pu croiser en compépette, avec le dénommé Jocky Sanderson.


Pour moi, 2012 sera ma reprise en compépette, tranquille-peinard à mon rythme et sans me mettre de pression, après 2 ans et demi d'arrêt forcé suite à mon très grave carton en Afrique du Sud fin 2009, peu après le Winelands Open, sur Porterville.

Je dis "tranquille-peinard à mon rythme et sans me mettre de pression", car il y a des circonstances (NDLR - passer à 2 doigts des 4 planches ou du fauteuil roulant) qui vous rendent "philosophe" et qui vous amènent à admettre l'idée comme quoi, désormais, le moindre vol c'est du "bonus" (...)

-------- Mode parenthèse ON --------->>
J'envoie d'ailleurs copie de ces lignes au sieur "landreau jc", OPJ et OPJ feufeuveuleu de choc qui a tout fait pour m'empêcher de revoler (notamment en compépette) depuis mi-2009, à l'occasion de mon contentieux avec la dite feufeuveuleu.

Ce, suite aux méthodes expéditives, arbitraires (abus de pouvoir et vices de forme compris) et à l'absence totale de de discernement (aveuglement total) dont il a fait fièrement étalage au sein de la ffvl, en tant que brillant "président de la commission disciplinaire" - faute de mieux.

Et je n'épilogue même pas sur la façon assez besogneuse et bien médiocre (doux euphémismes) dont, ulcéré suite à ma réintégration au sein de la fédé feufeuveuleu en date de juin 2011 (sur appel, il l'a eu dans l'os bien profond et il ne s'en est jamais remis, le pauvre !), le sire "landreau jc" continue de tout faire pour tenter de se défouler et de me casser les c..... au privé, au procédurier et au pénal (faute de mieux), non sans tenter de faire du rabattage de type "vindicte populis procédurière et hautement policière" en allant recruter des congénères à lui à l'esprit tout aussi policier et tout aussi obsédé... genre "bühler f" (intrônisé garde-chiourmes et pseudo-"justicier" sur le fameux "forum" "Le Chant du Vario"), "zabiolle r", "fer o" et autre "duplicité binois v", toujours pas remis de leurs rancoeurs et vexations des années 2005/2006 (...)

Mais c'est une autre histoire.
Pour en savoir plus, voir les pages Web pointées sur mon site web "VP", au rayon "News" i.e sur http://volatile.parigot.free.fr/news.htm (en cours de complétion...)
<<-------- Mode parenthèse OFF ---------

Au-delà de ces bassesses landreaussiennes et bühlériennes (entre autres) assez minables, assez dérisoires et d'autant plus con-sternantes... et pour en revenir aux vrais soucis du moment : mon récent carton moto fout quand même un peu la grouille, ça va perturber ma remise en l'air en compépette. Mais faut se dire que ça aurait pu être bien plus grave, notamment si j'avais roulé plus vite :-(


Ces lignes sont également diffusées sur le site Web http://volatile.parigot.free.fr et sur le réseau social Fesses Bouc :-) - http://www.facebook.com/olive.montel.

Bons visus.
Fly safe.
Olive M,
de la maison "Volatile Parigot"

Hors domaine de vol
http://humeurs-olivem.blogspot.com/
http://montelol.fototime.com/ACCUEIL
http://montidoamadi.wordpress.com

http://www.facebook.com/pages/MonTi-Doamadi/133663289994942

http://www.facebook.com/groups/froidaction/
http://www.facebook.com/olive.montel
Domaine de vol
http://volatile.parigot.free.fr
http://photos.parawing.net/gallery/olive

No comment




dimanche 18 mars 2012

Kollector ©StephaneGuillon2010 au sujet de l'abruti de Besson...

Petite piqûre de rappel : certains se souviennent peut-être de ce morceau de bravoure (lien ici-dessous, au format MP3) dont nous avait gratifié en mars 200 l'infâme Guillon Stéphane, sur France Inter, au sujet du brillant spécimen de Besson (Eric, le traitre brunâtre, alors "ministre-larbin" de l'immigration...).

Ce sketch avait défrayé la chronique.
Le dénommé Besson en était ressorti ulcéré
Et il en avait fait tout un patacaisse à l'Elysée.

La vidéo : ===> http://www.youtube.com/watch?v=SRuTpzryLjQ

Trois mois plus tard, les trublions Guillon et Porte se faisaient jeter de France Inter.
Episode qui avait mis en exergue les effets "collatéraux" de la confiscation de tous les pouvoirs par Sarko et son petit noyau Guéanto-Elyséen : ici, nomination des présidents de Radio France et France TV par le SarkoKaporal lui-même.
Un truc inimaginable dans les autres pays Européens : omnipotence présidentielle et zéro respect du Principe de Séparation des pouvoirs !

Résultat des courses : deux larbins lèche-culs de première, pour ce qui est du seule épisode "Guillon/Porte" dont il est ici question.
- un à Radio France : la marionnette JL. Hees.
- l'autre (son sous-fifre à France Inter) : la marionnette Ph. Val.

Olive M
---------------------------------
Dans une veine collatérale, voir aussi
===> http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=5oBhxnB3vOE

mardi 13 mars 2012

UMP : la Méthode Coué version "sondages"... du Grand Art !!!

Depuis deux jours, tous les médias ou presque nous bourrent le mou avec ces histoires de sondage "Présidentielle 1er tour" et avec un prétendu "croisement des courbes Sarko/Hollande". Quelle affaire ! Quelle aventure ! Décidément, bon nombre de "journalistes" sont vraiment de gros blaireaux (pas toujours).

Ce léger frémissement à la baisse au 1er tour pour Hollande ne veut pas dire grand chose. Ça ne change pas la donne. Et ça ne change même rien du tout. En plus de ça, le Sarko stagne : zéro progression. C'est uniquement le Hollande qui se tasse légèrement.

Et l'on sait d'où ça vient : de la légère progression du vote Mélanchon. Comme on nous serine depuis des lustres qu'il y a 120% de chances que Hollande soit au second tout, les velleités à voter "utile" à gauche au 1er tout enregistrent un fléchissement, c'est humain.

Si les gars de l'UMP reprennent "espoir" ou sont "ravis" ou font les malins pour si peu, c'est qu'ils n'ont rien compris. Ou PLUTÔT qu'ils font semblant, pour se raccrocher aux branches ! Vu le point auquel ils sont aux abois, c'est assez humain. C'est d'autant plus risible qu'on apprend quelques heures plus tard que ce sondage est contredit par celui d'un autre institut de sondage, qui laisse Sarko à 3 points de Hollande au premier tour... D'ailleurs, ces instituts devraient ne donner qu'un fourchette statistique classique "à 95%"... Se contenter de la moyenne n'a statistiquement pas grande signification, mais bon...


Ce qui compte, c'est surtout que rien ne change pour le second tour : la tendance est lourde et stable, et depuis trois mois (...)

Il est très peu probable que l'écart se réduise de façon très sensible d'ici au 6 mai.
Notamment pour la raison suivante : Sarko a réussi le tour de force de devoir faire face à 3 fronts anti-Sarko, en réalité :
- celui de la gauche, c'est normal,
- celui du centre, étant donné qu'il drague la droite de la droite depuis des mois (voire plus)
- celui de la "droite de la droite", par surcroît : ce qui s'est produit en 2007 ne risque pas de se reproduire. L'électorat du FN ou assimilé est riche en gros blaireaux, certes. Mais pas au point de se laisser berner et embobiner une seconde fois par le Sarko en 5 ans de temps (...)

Bon courage, Monsieur Sarkozy.
Pour vous, je crains fort que ça ne sente vraiment le pâââté !
L'espoir ou l'optimisme de façade affichés par certains kadors de l'UMP (ndlr - de moins en moins, soit dit au passage) est admirable.

Une fois de plus, le pompon revenant possiblement au sieur Copé, dont le propos constitue une cocasse illustration de ce qu'est la méthode Coué, versus UMP2012 :-D
Voir par exemple ce billet paru sur un blog du journal Le Monde :
==> http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/03/10/jean-francois-cope-plus-que-jamais-en-campagne_1655904_1471069.html#ens_id=1588921&xtor=RSS-3208

Extraits : "Il y a un décalage incroyable entre les commentaires des petits cénacles parisiens et la réalité de la campagne, assure le secrétaire général de l'UMP (...) Cela me rappelle 1995. C'est trop simple. Le scénario est trop bien huilé. Il va y avoir un moment de vérité. J'ai l'intuition, et ce n'est pas du wishfull thinking, que Nicolas Sarkozy va gagner".

Pauvre JF.Copé... il est pathétique. Il se fait des films.
Ou plutôt il fait semblant. Car en réalité c'est un faux-cul de première, celui-là.
Tout le monde sait bien qu'il joue déjà en coulisses pour 2017 !
Et si le Sarko dégage de la vie politique, ça en fera déjà un de moins !
Ça risque de pas être triste, après le 6 mai 2012, au sein de l'UMP !
La Pravda de l'Elysée (La Voix de son Maître, à savoir le Bigaro) laisse déjà entendre que le Fillon se tient prêt à "prendre" l'UMP en cas de défaite !
Hi-hi-hi-hi-hi-hi-hi !!!

OliveM

mardi 6 mars 2012

Présidentielles : comment l'on en est arrivé à un véritable référendum anti-Sarko....

Diffusé en réaction à ce billet publié par Le Monde, sur son blog
===>
http://sondages.blog.lemonde.fr/2012/01/25/lancien-conseiller-opinion-de-nicolas-sarkozy-juge-la-campagne-insaisissable/#comment-267

================>>

Cet ancien conseiller de Sarko prétend qu'il est risqué pour un Hollande de baser sa campagne sur la seule impopularité du Sarko.

Indépendamment du fait que cette vision est très réductrice - pour ne pas dire caricaturale, les 60 proposition de Hollande et le chiffrage qu'il en fait le prouvent ! - je ne suis pas vraiment d'accord.

Tout laisse à penser de tous les côtés que Sarko va se faire lourder à plates coutures, tout simplement parce qu'il est devenu trop impopulaire :
- avec son côté "gesticulatoire",
- du fait de se contredire tous les 36 du mois
- du fait qu'il n'a tenu ~ aucune de ses promesses - que ce soit à cause de la fameuse "crise" ou non
- du fait qu'il n'a jamais incarné la fonction ni la stature présidentielle telles que les Français se les représentent depuis le début de la V-ième République

C'est pourquoi cette campagne n'est déjà plus celle d'une élection de X contrer Y, mais, plus simplement, celle d'un référendum anti-Sarko. C'était déjà le cas lors des mois de pré-campagne qu'il a faits sur le dos du contribuable... Un peu comme dans le régime de certains potentats Africains...

Un référendum qu'il a déjà quasiment perdu : plein d'indices le montrent, y compris en Sarkozie et dans les couloirs de l'Elysée - sans même parler de l'UMP qui est bien plus divisée qu'en 2007 sur le cas "Sarkozy".

Bref, à mon avis, en disant là ce qu'il dit, cet ancien conseiller de Sarko se plante complètement. Je ne sais pas combien d'années d'études en "communication" il a pu faire pour en arriver à de si brillantes conclusions (...)

Ehhh oui... si le Hollande gagne, chacun sait bien que ce sera encore plus le Sarko qui aura perdu ! Ce n'est pas vraiment un scoop, ça !!! Ça a toujours été le risque pour les présidents "sortants", ça a été le cas pour certains de ces "présidents sortants" (Giscard, notamment)... et ce sera le cas pour l'actuel président-candidat, lequel aura tout fait pour ça !!!

Un illustration patente de ce que je dis là est l'inversion de la logique démocratico-électorale à laquelle on assiste , depuis déjà 3 mois (ndlr - depuis que Hollande a décroché le pompon lors de la primaire socialo) : le cercle sarkoziste passe son temps non pas à défendre son bilan (*), mais à railler ce qui tient lieu de programme à une gauche qui n'est plus aux manettes depuis plus de 10 ans... Un comble !

Olive M

(*) ce qui en bonne Démocratie tiendrait de la logique la plus élémentaire de la part d'un clan et de son mentor qui sont quand même au pouvoir depuis plus de 10 ans !

lundi 5 mars 2012

La stature internationale de Monsieur Sarkozy ?

Depuis des mois déjà (que ce soit en campagne ou en précampagne sur les deniers publics), Monsieur Sarkozy fait tous les efforts possibles et imaginables pour s'adjuger une prétendue "stature internationale".
Deux idées, essentiellement :
1 - tenter de faire passer les autres candidats pour des nains,
2 - tenter candidement d'évacuer ou de "faire oublier" la situation intérieure française, et accessoirement sa situation intérieur à lui dans l'hexagone (25% d'opinions favorables ou plutôt 75% d'opinions défavorables dans tous les sondages).

C'est pourquoi la mise en ligne de ces petites photos SarkoElyséennes est instructive et peut-être "intéressante".

Et ça vient jouer les gros bras en nous racontant que le Hollande, en face, serait un "inconnu" et un "incompétent" sur la scène internationale ? Durant son brillant quinquennat avec le Moubarak, avec le Kadhafi, avec le Ben-Ali, et aussi avec le Moubarak... Pas mal, non ?
C'est qu'il a été super-actif et super-efficace, sur la scène internationale, le gars Sarko !!!!

Et ces deux photos-là, avec Bachar al-Assad ? Avec celle-là, des agapes à l'Elysées ? A l'heure où il y a 50 zigouillés par jour en Syrie, elles sont pas mignonnes ?

Ils veulent pas l'utiliser, celle-là, à l'UMP... pour soigner la "stature internationale" de leur "président-candidat" (ou "président-candidat") ?

Il y a aussi les exploits internationaux de Monsieur Sarkozy sur la scène Africaine, par exemple (©Dakar2007, les fils Bongo, fils Eyadema, Sassou N'Guesso, Compaore, Bongo comme premier potentat Africain visité en 2007 (*) et... l'inoxydable Françafrique, bien entendu !).

(*) alors qu'un mec comme Obama réserva le Ghana comme première de ses visites sur le sol Africain ?

Et aussi, sur la scène européenne, les frasques politico-solidaires libéro-libérales d'avec Enkula Merkel pour ne gérer que la "rigueur" aux ordres de la finance... Et les frasques tout court, un peu antérieures, avec le Berlusconnard avec qui il s'est si bien entendu, de 2007 à 2010 !



dimanche 4 mars 2012

L'entrée fracassante en campagne de Super-Sarko : ZERO RESULTAT...

L'entrée fracassante (du moins l'entrée officielle fracassante...) en campagne de Super-Sarko devait se traduire mécaniquement, selon l'UMP, par un premier redressement dans les sondages.

Mauvaise pioche : non seulement ça ne se produit pas...
mais en plus, il(s) recule(nt) !!!


Il y a évidemment plusieurs raisons à ça, dont lui et son entourage sont en partie responsables : agitation, gesticulations oratoires, invectives à la limite de l'insulte etc. etc... Bref, du "Sarko pur porc", tel qu'on l'a notamment connu durant les 3 premières années de son brillant quinquennat.

"Chassez le naturel (ou tentez de)... il revient au galop !". C'est bien connu.
Surtout dans les cas pathologiques :-). Or les Français n'en ont pas seulement marre sur le fond : ils en ont aussi (plus encore ?) marre sur la forme.


A 7 semaines du 1er tour, donc : ZERO amorce de semblant de début de renversement de tendance, dans les enquêtes d'opinion... Sans même devoir épiloguer sur le fait que même malgré un service d'ordre massif et prétorien, Monsieur Sarkozy ne peut plus vraiment sortir dans le rue sans se prendre des oeufs durs sur la tronche, y compris par les gens bons de Bayonnes ("gens bons" <==> "jambons"... Humour !)...

Bref : à l'UMP et plus encore en Sarkozie, ça sent du plus en plus le roussis.
D'ailleurs, il y en a déjà certains qu'on entend de moins en moins, dans l'affaire...
Les "Copé", les "Lefèbvre", les "Bertrand" et même les "Morano" - pourtant réputée pour être une sacrée furieuse, dans le genre "abru... finie"...
Sans même parler du "Besson", qu'on n'entend plus du tout depuis longtemps déjà !
En clair : ça commence à fleurer bon la déballonade...

Dans les semaines qui viennent, les plus acharnés vont donc être de plus en plus aux abois... et en rajouter couches sur couches, au rayon de l'obstinée surenchère.

D'autant plus que les vaines tentatives Sarkozistes de râcler les fonds de tiroir, côté Lepénis :
- sont de plus en plus vaines... les "électeurs" frontistes sont de gros blaireaux, certes, mais pas forcément tous au point que Sarko puisse les débaucher deux fois de la même manière à 5 ans d'intervalle...
- sont corrélativement de plus en plus pathétiques (le sieur Guéant en étant le plus brillantissime "exemple" - sachant que son commanditaire est Sarko lui-même
===> c'est la notion de "division du travail" en Sarkozie...),
- rendent de plus en plus illusoire tout ratissage vers le centre-droit, et plus encore vers le centre.


Résumé des courses (pour l'heure) : ils vont clairement contre un mur
Et pour ça... évidemment... on va pas pleurer.

OliveM

samedi 3 mars 2012

Exit la nomination des présidents de l'audiovisuel public par le Sarko et par l'Elysée [Chapitre "Respect de l'Indépendance des pouvoirs"]

Ce 3 mars, F.Hollande a clairement annoncé que, s’il était élu, les présidents de l’audiovisuel public (France Télévision et Radio France) ne seraient plus nommés « par l’Elysée », mais par le CSA.

Pour mémoire, ces présidents sont nommés « par l’Elysée » depuis 2008, suite à une décision exclusive et unilatérale du Kaporal Sarlo-Elyséen et de ses noyaux durs.
Du jamais vu, sous la V-ième république.

L’épisode sans doute le plus symptomatique, la plus « symbolique » et le plus… caricatural de la confiscation (ou des tentatives de confiscation diverses et variées) de ~ tous les pouvoirs par les seules cellule Sarko-Elyséennes, au premier Chef desquelles Sarko lui-même...


- noyautages divers et variés par les cellules élyséennes,
- confiscation de l’indépendance de l’audio-visuel Public, donc,
- omnipotence à tous les niveaux de décision,
- dévalorisation corrélative de la fonction ministérielle (le cas du Kouchner comme ministre des affaires étrangères étant le plus criant, réduit qu’il était à la fonction de pantin-guignol),
- ingérences dans le monde la Justice,
- tentatives de marionnettisation du pouvoir judiciaire (nomination par copinage et inféodation des procureurs – le meilleur exemple étant bien entendu Courroye… mis lui-même en examen ! - pressions incessantes sur certains Juges d’Instruction, etc. etc…).

En plus de ça, Monsieur Sarkozy joue les faux-culs, avec ses sporadiques nominations à la gomme dites "d'ouvertures". La nomination d'un Migaud à la Cour des Comptes est l'attrape-Migaud sensé lui permettre de se disculper et de faire diversion, dès lors qu'on traite de cette question. En réalité, personne n'est dupe : ce n'est que l'arbre qui cache la forêt...

- tentatives de marionnettisation du pouvoir judiciaire (nomination par copinage et inféodation des procureurs, pressions incessantes sur certains Juges d’Instruction, complète instrumentalisation du Parquet pour étouffer certains affaires gênantes pour soi our pour son plus ou moins collatéral entourage - y compris dans une affaire comme "les Biens Mal Acquis" de ces crapules de Bongo, Sassou N'gesso et etc…).

Le meilleur exemple étant bien entendu la Courroye de transmission… elle-même mise en examen dans une affaire très gênante pour l'Elysée... PUIS BENEFICIANT D'UNE PROMOTION ©Elysées DANS LA FOULEE ! Tout simplement hallucinant. On atteind là le stade du Théâtre Grand Guignol !!!

L'épisode traduit bien l'ambiance de quasi-impunité dans laquelle on en vient à patauger en Sarkozie. Où est donc la morale politique et la fameuse "République irréprochable" dont nous parlait ce Sarkozy, il y a 5 ans ? On raille parfois les modes de "fonctionnement" de certains Etats africain (par exemple)... mais sur le fond, même si ça ne prend pas la même forme ni les mêmes proportions... on n'a quasiment rien à leur envier !!! Mais au fait... peut-être entendra-t-on dire d'ici quelques années que Monsieur Sarkozy... n'est pas suffisamment "rentré dans l'Histoire", comme certains l'ont entendu dire de l'Afrique à Dakar en 2007 du brillant binôme Sarko/Guaino ?

Ces abus de pouvoir se conjuguent à tous ceux bien plus lourds encore, liés certaines formes de corruption, financements illégaux voire enrichissements personnels :
- les 403 millions d’euros versés par l’Etat à Bernard Tapie et qui font l’objet d’une enquête de la Cour de justice de la République ?
- l’espionnage de journalistes dont ceux du journal Le Monde, sur ordre de l’Elysée, et qui a provoqué la mise en examen du procureur de Nanterre (la Courroye de Transmission et amie de Sorkozy), ainsi que du numéro 1 des services de renseignements ?
- la double mise en examen de l'escroc carabiné Eric Woerth, ancien ministre, ancien trésorier de l’UMP, et dont Nicolas Sarkozy s’était porté garant en juillet 2010, au plus fort de la tempête Bettencourt ?
- l’affaire de Karachi, l’affaire Takieddine etc. etc. etc. ?
- le fait qu'on apprenne durant son quinquennat qu'il a trempé en 1995 dans les illégalités de financement de la campagne électorale de son mentor de l'époque, Balladur - en tant que Secrétaire d'Etat au Buget et directeur de campagne ?
- le fait qu'on apprenne durant son quinquennat que son associé Eric Woerth a manifestement trempé en 2007 dans les modalités de financement de la campagne électorale de son mentor Sarkozy... pas "catholiques" non plus (ndlr - on en saura plus... dans quelques années ! (??)

Toutes choses dont, en réalité, on ne parle pas tant que ça depuis que la campagne est lancée... à se demander si ça ne fait pas hésiter ceux du camp d'en face !!!

En faisant clairement cette annonce, le Hollande annonce la couleur : fini le noyautage et le mélange des genres, sans aucun respect du Principe de l’indépendance des pouvoirs – pourtant l’un des Principes Républicains de base, dans l’esprit de la V-ième République !

Bref, on peut penser par ailleurs ce qu’on veut de Hollande, mais sur le terrain de la moralisation de la politique en général et de la fonction Présidentielle en particulier, le message est clair et les gens sauront pour qui voter.

Pour en revenir à l’exemple du jour, donc (celui de l’audiovisuel public) : rendre ce type de décision (la nomination de leurs présidents, donc) au collectif, aux Français et à la France.

Plutôt que de chercher à faire de l’audiovisuel en question un outil à la botte de l’Elysée.

Tout simplement.

Olive M


PS - certaines de ces images font référence à l'un des "effets de bord" les plus mémorables de cette marionnettisation de l'audiovisuel Public : le "licenciement" des dénommés Stéphane Guillon et Didier Porte de France Inter, suite aux illustres agissement du dénomme "
Philippe Val" (accusé d'actes de censure à plusieurs reprises), carpette aux ordres de son chef-carpette, le dénommé Jean-Luc HEES, Chef de Radio-France et lui-même carpette aux ordres de celui qui l'a nommé, donc : son Excellence Omnipotente en Personne, le dénommé Sarko ! ... le brillante boucle est bouclée ! L'est pas belle, la vie, en Sarkozie ?