OliveM

OliveM
Poil à Gratter pour démanger

mardi 31 juillet 2012

En voyant passer la tête de Bozizé (prez Centrafrique) sur les réseaux sociaux...


[copie d'une réponse adressée sur les réseaux sociaux (diaspora Centrafricaine) à quelqu'un ayant fait circulé cette photo du sieur Bozizé, président de la République Centrafricaine (RCA)]


Huummm... en voilà un... si je le croisais, j'aurais deux mots à lui dire, à celui-là...
Je lui parlerais volontiers "du pays".
Un jour ou l'autre, il faudra quand même que me prenne la plume pour raconter les 24 h que j'ai passées en janvier enfermé au fameux "SRI" (*)... dont le tenancier n'est autre que l'un des fils Bozizé.

Des scènes d'un ridicule fini. De quoi écrire un bouquin.
Extrait de là par le Consul de France.

Et tout ça pour quoi ?  Pour quel "prétexte" ?
===> pour cette "fameuse" photo prise au PK12, et pourtant avec une "autorisation officielle de filmage" [cliquez là pour voir ce véritable Kollector :-)]
Voici la photo ôôôhhhh combien "subversive" (la moto) :

En réalité tout ça c'était des conneries. De simple prétextes allégués quand les zèbres Centrafricains en uniforme ont envie de faire ch... le "mounjou" et de casser les c...... à l'Ambassade de France. J'étais le 5ième à qui ça arrivait en moins de 4 semaines, toujours pour des "prétextes" aussi risibles que burlesques...
24 heures dont mes tauliers (ou "geôliers") se souviendront sans doute assez longtemps, car évidemment je leur en ai fait voir de toutes les couleurs. Une soirée, une nuit et plus qu'un matinée assez "hauts en couleurs", pour ne pas dire carrément folkloriques, par moment...

Au lieu de passer leur temps à emmerder tel ou tel rare mounjou qui passe dans la rue, feraient mieux de s'occuper de leurs problèmes et de la population Centrafricaine, tous ces zèbres en uniforme subordonnés du Bozizé !!!  Et après ils s'étonnent que le Tourisme soit inexistant en RCA...
(je précise que j'y venais aussi pour le compte d'une ONG... et que je suis né à Bangui en 62 - ça, c'est la "cerise sur le gâteau").

Résumé des courses :   en moins de 2 semaines sur Bangui et environs, je me suis fait emmerdé par les bidasses et autres "gendarmes à rayures" DEUX FOIS PLUS qu'en 2 ans passés au Burkina, par exemple !!!!

Précision 1 :    bien entendu je fais bien le distingo entre ces probmèmes qu’on a avec ce qu’il est convenu d’appeler « les autorités »… et la population Centrafricaine en tant que telle.

Précision 2 :   je sais aussi que ce genre de « turlupineries » peut survenir un peu partout et bien entendu chez nous (ndlr – les flics Français ne sont pas les derniers du peloton, à ce rayon-là), même si chez nous ça prendrait des formes un peu différentes.  Autant le dire clairement :  je ne m’en suis jamais laissé compter gratuitement non plus, avec les porteurs de képi Français en tous genres – ce  qui sur Paris m’a d’ailleurs valu 3 « GAV » pour « rébellion » (sic) et autre « atteinte à personne dépositaire de l’autorité publique » (resic) - dénomination très offizzielle de la Bande à Longtarin [appellation ©Margerin /Gaston Lagaffe]

Je rappelle quand même mes 1000 images qu'on a ramenées de Bangui et ses environs, mon fil Tom et moi :  chercher dans la marge de gauche les items avec "RCA" dedans, au départ de cette page :
===> http://montelol.fototime.com/ACCUEIL 

Bon visu.
OliveM
(*) SRI ou "Service de Recherche et d'Investigations" :  c'est là qu'atterrissent notamment ceux qui leur paraissent bizarres et  ceux qu'ils veulent emm...... .

samedi 28 juillet 2012

Copie d'une prose adressée ce jour au dénommé "Lionel Luca", tenant très réactionnaire de la droite dite "populaire" (laquelle n'est en fait pas plus populaire que mes fesses - NDLR) du côté de la Côte d'Azur où pullule pas mal de votants-afficionados de ce genre de crèmerie "politique"...
[Copie parachutée au Bigaro, à l'UMP (UMPFN) et à plusieurs dizaines de ce qui reste des parlementaires UMP (UMPFN) après la débâcle du 17 juin 2012]


Messieurs-dames,

Pouf pouf pouf
... on pouffe. 
Voir en infra  ===>  Monsieur Luca répond aux abonnés absents - infoutu de répondre lui-même à son courrier - et ce comme quoi ses "collaborateurs" (sic) sont partis en vacances...

Et Monsieur Luca lui-même, il est où ?  Il est parti en vacances sur le yacht de Bolloré, lui aussi ?

Ou alors invité lui aussi par le Roi du Maroc ?
A moins, dans son cas de "Luca", que ce ne soit par quelques nostalgiques de l'Algérie Française, ceux là même avec qui il paradait au début d'un précédent Festival de Cannes ???
Ce bien avant qu'il ne s'illustre "brillamment" avec ses basses vannes vaseuses (et pas seulement), à la sauce "Valérie Rotweiller"...   Quelle honte !
(voir http://humeurs-olivem.blogspot.com.es/2012/04/le-petit-roquet-ump-luca-lionnel-encore.html )
Et de signer par ce risible :  "Député de la Nation"...
Pppffff...  cette façon patriotouillarde de s'arroger la prétendue "Nation"...  
En vérité... l'est pas plus "de la Nation" que des millions de Français, le Luca... ceux-là même qui les ont récemment foutus dehors, justement !

Et de se présenter comme étant de la droite dite "
populaire" (laquelle n'est en fait pas plus populaire que mes fesses - NDLR)...  
Et avec de prétendues "blagues" à la sauce "Rotweiller", elle a une bien triste mine... l'image assez minable qu'un tel plouc franchouillard se fait de la "Nation"...
Et si vous allez voir - même en diagonale, ça suffit largement ! - les inepties peu ou prou de la même trempe qu'il débite au kilomètre sur son espèce de "blog",  i.e sur ce trop fameux http://www.lionnel-luca.fr [ndlr - collection d'âneries en tous genres 100% polémistes + 0% constructives],  vous verrez qu'il n'est pas en reste... toujours aussi enragé après les sept défaites électorales de rang de la droite Française (une première sous la V-ième République et même avant - encore que la toute dernière tienne plutôt de la déculottée intégrale que de la simple "défaite"...

Pauvre Monsieur Luca :  très à l'image de la droite Française, petit parfum réac et populiste en options - électorat ultra-droitier de la Côte d'Azur oblige (une véritable niche électorale, pour lui...) - autrement dit incapable de se remettre en question après de tels roustes électorales !

Juste un exemple, un vraie perle digne du Canard Enchaîné (tout le reste étant du même acabit) :  c'est quand il ose dire (défense de rire !) ===>
  "La Droite Populaire, c'est le peuple de France".
Ah-ah-ah-ah-ah-ah-ah !!!!!
Quel bout en train, ce "Lionel Luca" !!!   Toujours le mot pour rire !!!!   Il est irrésistible !!!!
Tout ça après que le "peuple de France" dont il se ose encore se prévaloir les ait lourdés, eux et leurs relents de plus en plus pétaino-brunâtres  aux effluves de plus en plus douteuses, grosses gâteries buissono-sarkozistes au clan Lepénis à la clé... 
Tout ça, sans doute avec un drapeau bleu-blanc-brun planté dans le derrière, comme ces dizaines de milliers de blaireaux-automates entrevus dans les beaux quartiers du 8-ième arrondissement de Paris (Concorde, Trocadéro etc...), durant la campagne électorale d'un gazier sauce Fouquet's & Raybans osant se prétendre "candidat de la France du Peuple" !  

Ah-ah-ah-ah-ah-ah-ah !!!!!  Là aussi :  "Défense de rire" !  
Ah-ah-ah-ah-ah-ah-ah !!!!!

Olive M
http://humeurs-olivem.blogspot.com/

----------------------------------------------------------------------------------------------------------PS -  et cette façon de qualifier ses sous-fifres de "collaborateur"...  un peu comme le Sarko traitait le premier ministre de "collaborateur"...
Le Hollande l'aura bien mouché, lors du fameux débat TV, rien qu'avec cet épisode dite du "
collaborateur"... 
Un débat TV avant lequel, pour mémoire, le Sarko jouait les gros bras en coulisses en annonçant qu'il allait n'en faire "qu'une bouchée" (sic) !!!!
On connait la suite :  toutes les enquêtes d'opinion sur le sujet ont montré qu'une majorité de Français (pourtant foncièrement conservateurs dans l'âme !) avaient donné le n'Hollande... vainqueur à plates coutures du débat TV en question !!!
Heureusement que le Sarko n'en a pas eu trois, de débats TV comme ça - comme il le demandait, 100% aux abois ! - ==> il aurait été châtié trois fois. Tout simplement !!!

PPS -  billet mis en ligne sur le BLOG




Le 27/07/2012 21:59, le robot  ll@lionnel-luca.org a écrit :
Madame, Monsieur,

En raison des congés annuels de mes collaborateurs, je vous informe que votre dossier sera traité dès le 3 septembre prochain.
Je vous prie de croire en lexpression de mes sincères salutations.

Lionnel LUCA
Député de la Nation
Vice-Président du Conseil Général
Tél.04.93.22.94.44 - Fax: 04.93.22.96.66
www.lionnel-luca.fr

vendredi 20 juillet 2012

Au sujet des « heures supplémentaires » et de leur (juste) refiscalisation…


Ceci est un post envoyé au journal « Le Parisien », suite à un très curieux papier publié le 19/7 sur ce sujet qui défraie la chronique depuis plusieurs jours



Bonjour,

Ce 19/7, vous publiez un papier commentant les débats parlementaires sur la "refiscalisation" des heures supplémentaires. Ce papier est non seulement tendancieux, mais par surcroit assez primaire parce que purement partial même très partisan. C'est pour ainsi dire digne sur Bigaro, il faut bien le dire.

Ainsi, vous prenez une page complète pour vous épancher sur les problèmes de pouvoir d'achat que cela peut effectivement soulever chez ceux qui ont la chance d'avoir un travail, et qui par surcroit ont la chance de pouvoir faire des H.S. 

MAIS VOUS NE DITES PAS UN MOT sur les  4 millions de demandeurs d'emploi (dont 3+ millions de chômeurs complets) qui n'ont ni la chance d'avoir un boulot... et, partant, ni la chance de faire des H.S.

Cette façon de ne présenter qu'un aspects du problème (socialement un aspect malheureusement secondaire) en faisant totalement l'impasse sur le problème premier qui reste celui des sans emploi n'est ni sérieux, ni, surtout, très honnête. Ce faisant, vous emboîter purement et simplement le pas à cette droite qui, depuis une semaine, ne nous parle que du pouvoir d'achat des personnes (ayant un emploi) ainsi impactées. Le tout sous couvert de cette fameuse rhétorique dur les « classes moyenne » ayant pour but de les à des faims de pur clientélisme électoral !).

Et d'évoquer ce sketche assez édifiant du dénommé "Lellouche" avec ses histoires de "commis boucher rue des Martyrs" (propos assez pitoyables, au plan du procédé), sans même évoquer le fait que son fameux "martyr" de commis boucher a, à tout le moins, la chance ET d'avoir un boulot, ET de faire des H.S.  Tout ça n'est pas très sérieux, en vérité.

Dans la même veine :  pas un mot sur les 3 milliards d'euros qu'aura coûté à l'Etat cette défiscalisation, ni sur ce qu'on aurait pu faire avec une telle somme pour s'attaquer au problème du chômage de façon structurelle (améliorer Pôle Emploi, formation des chômeurs, relance, etc.).  Là non plus, ce n'est vraiment pas très sérieux, et encore moins "objectif".

Votre présentation des choses est donc unilatérale, donc caricaturale.
L'injustice de cette défiscalisation était à l'évidence bien plus injuste pour les gens sans travail que la perte de pouvoir d'achat que va engendre la refiscalisation de ces heures supplémentaires... pour ceux qui ont la chance d'en faire.  Et après tout : personne n'empêche à ces gens qui ont un emploi de faire des heures supplémentaires. On dit simplement qu'il faut taxer ces heures supplémentaires... simplement comme sont taxées les heures normales.  Ni plus ni moins.  Pas de quoi crier aux loups comme le fait la droite depuis une semaine ! 

Cet exemple est symptomatique des différences qu'il peut y avoir entre droite et gauche, dans ce pays.  Là où la gauche prône une meilleure répartition des sacrifices à faire face à la crise, la droite ne fait en réalité que prôner un avantage encore supplémentaire... à ceux qui, ce vous en déplaise, sont quelque part déjà privilégiés.

Sans parler du fait que, pendant ce temps-là, l'Etat lui-même verse des indemnités de chômage à ces chômeurs, indemnités dont le montant est bien supérieur au delta+ de pouvir d’achat procuré à ceux qui ont déjà la chance de bosser et de faire ces heures supplémentaires On n'est donc pas seulement dans l'inique au plan du social et au plan du Principe :  on est ausi dans le registre de l'inefficacité au plan de la politique économique et budgétaire (dépenses de l'Etat). 

Quand il son mis ça en place en 2007, Monsieur Sarkozy et ses amis osaient nous annoncer que ça contribuerait au redressement de l’emploi !  Non seulement ça n’a pas été le cas, bien entendu… mais par surcroît ça n’a fait que gréver l’emploi !  Et pas eulement en favorisant ceux qui avaient un emploi au détriment de ceux qui n’en avaient pas :  également en grèvant la consommation, dans la mesure où l’élasticité de la consommation / revenus est par définition plus élevé chez les sans-amploi que chez cuex qui font des heures supplémentaires  (notion de « propension à la consommation ») !
Tout ça n’a donc vraiment ni queue ni tête, en vérité. Pas besoin d’avoir fait Polytechnique ni l’ENA pour le comprendre.



Même si l’on était en phase de pleine croissance florissantes, octroyer de tels avantages sur les heures supplémentaires ne se justifierait guère, au plan du Principe.  Alors en phase de quasi-récession…

Autre chose  vous dites dans ce papier (je cite) : "La droite avait promis de ne pas laisser passer la fin de «  travailler plus pour gagner plus » ...  elle a tenu parole" (sic) ?  Curieuse façon de présenter les choses, sachant que de toute façon la droite est lourdement minoritaire.  Ce n’est pas parce qu’elle s’agite comme elle le fait depuis ces derniers jours… que c’est d’une quelconque efficicacité.  Au-delà de ces gesticulations de façade : dans la vraie vie, la « droite » ne peut pas s’opposer à quoi que ce soit.  Certes elle ne se prive pas de brasser de l’air, mais de facto elle donc bien contrainte de « laisser passer »  cette juste fin (le mot est faible)  du trop fameux «  travailler plus pour gagner plus ».

Le reste, ce n’est que de la politique -spectacle. Ici pour amuser la galerie sur les bancs de l’Assemblée.

Dernier point :  chez les partisans de la défiscalisation des H.S, on entend souvent cet argument spécieux selon lequel revenir sur cette défiscalisation conduirait à favoriser le retour de « plus de travail au noir ».   Evidemment n'importe quoi, et pour une raison toute simple : les chômeurs et demandeurs d'emploi (ici lésés par cette défiscalisation droitière des H.S)  sont évidemment bien plus portés sur le "travail au noir"... que les gens qui ont déjà la chance ET d'avoir un emploi, ET de faire des heures supplémentaires !!!

Si l'on veut vraiment s'attaquer au travail au noir, c'est bien sur d'abord au chômage qu'il faut s'attaquer, au lieu de péréniser des avantages fiscaux pour ceux qui ont la chance de ne pas être chômeurs !!!
C.Q.F.D

OliveM

jeudi 19 juillet 2012

Mœurs de droite… méthodes de droite…

Messieurs-Dames,

Le 18 juillet à l'Assemblée, ce triste spectacle :  une Cécile Duflot huée sifflée par les machos UMP (UMPFN)...
Un spectacle digne de la droite et de l'UMP (UMPFN ?), il faut bien dire les choses telle qu’elles sont...

Dans le « meilleur » des cas, le genre de dérapage bien macho, qui n'a pas lieu d'être à l'Assemblée...
Dans le pire des cas, un réflexe limite-graveleux...
Dans tous les cas un spectacle plutôt attentatoire au respect de la gent féminine... dont attentatoire à l’image de la femme.

Il est vrai que la droite Française ne compte dans ses rangs que très peu de dames... que ce soit dans ses gouvernement Fillon successifs, ou (à présent) à l'Assemblée (un taux de féminisation d'à peine plus de 30% parmi ses candidats aux législatives - pour rappel). Evidemment tout ça marche ensemble, de facto.

Alors quand ces machos UMP (UMPFN ?) voient débouler une Ministre en robe à fleurs, ils perdent complètement les pédales, les pauvres. C'est quand même assez navrant de voir ça à l'assemblée Nationale, mais c’est comme ça :  le genre d'épisode qui situe le niveau !  Bien entendu, on ne verra jamais ça en sens inverse, en provenance de la gauche Parlementaire... une gauche qui, comme de juste, garantit pour sa part, au sein de son gouvernement...  Là aussi, "toutes les hypothèses se recoupent !".

Et encore :  si cette abrutie finie de "Morano" avait été là, nul doute qu'elle se serait jointe elle aussi à ses cons-génères UMP-istes pour alimenter la bronca !  
Bonjour le "niveau" !!!

Question :  des dames comme les dénommées "NKM" ou "Dati R" étaient-elle dans les travées de l'Assemblée, au moment de ces brillants dérapages ?  Pourrait-on seulement savoir ce qu'elles en pensent ?.

Pour enfoncer le clou quand la droite française "se lâche" et se donne ainsi en spectacle, non seulement c'est assez digne de son rang, mais par surcroît c'est dans la droite ligne de ce à quoi l'on a eu le "privilège" d'assister durant des mois de campagne électorale.

Juste une "petite piqûre de rappel:  ce pathétique L.Luca (de la droite brunâtre sauce "Côte d'Azur" et estampillée "Droite Populaire" - laquelle à l'instar de "l'UMP", n'est pas plus populaire que mes fesses, en vérité)... Ce "L.Luca", donc (celui-là-même qui se fait son cinéma lors de Festival de cannes en paradant aux côtés de la fange des nostalgiques de l'Algérie Française) :  quand il s'abaissait au troisième sous-sol, il y a quelques mois, pour surnommer "Rotweiller" la très possible première Dame de France, en référence à son nom de "Trierweiller"...  Tout ça, ex-post, sous couvert de prétendu "humour".  Quel bouc-en-tain, ce "Lucal.L" !!! 
Plus sérieusement :  tout ça, c'est quand même la honte intégale...
Le niveau "caniveau" de la politique politicarde hautement droitière...

Quand on voit tout ça, le sentiment qui prédomine pour s'être débarrassé de cette faune UMP (UMPFN ?)... c'est d'abord et surtout le soulagement.  Tout simplement.

Il faudrait 150 ans de pouvoir aux gens de gauche pour accumuler autant d'agissements saumâtres et autant de méfaits.  Et encore : ce n’ serait pas gagné !

OliveM,
Citoyen Démocrate et Républicain,

option "Poil à Gratter qui démange"


PS - je présume qu’en faisant ce genre de commentaires, je vais me faire traiter de « sale Bobo de la gauche bien-pensante ». Conformément au dernier avatar en date, pour ce qui est de la stigmatisation droitière tellement dans l’air du temps : cette sale race du « Bobo » !!!  Après les fonctionnaires
(*), les Roms (**), les magistrats, les musulmans - tous des islamistes, ceux-là !), les syndicats, les étrangers, les corps intérmédiaires, les sans-papiers,
ces sales gauchises de journalistes (***) etc.etc.etcvoici le dernier avatar du « racisme-stigmatisation » de cette brillante droite hexagonale : le Bo-bo.  C’est devenu la nouvelle tarte-à-la-crème populiste et droitière du moment Comme par hasard : exactement comme cette chère Mapine Lepénis, quand elle traite es étudiants de Science-Po (****) de « sales gosses de Bobos » (sic).

Vous imaginez le cas d’un fonctionnaire d’origine étrangère, qui habite dans le 75006, qui fait des piges de journaliste sur le monde de la Magistrature, qui émarge chez SOS-Racisme et qui œuvre pour le soutien scolaire auprès des gosses de Sans-papiers ???  Putaiinnngggg…. La honte, le mec, j’vous dis pas !!!!


(*)
tous des feignasses ceux-là, vive le « Vrai Travail » à la sauce « Famille, Travail, Patrie ! 

(**) qu’il conviendrait sans doute de renvoyer « chez eux » ( ??), càd en Roumanie, là où ils se font parfois trucider purement et simplement par les milices d’extrême-droite 

(***) exception faite de ceux du Bigaro (« la Voix de son Maître » ou « La Pravda de l’Elysée » - du moins quand son locataire est de droite, bien entendu) et du torchon « Minute » (chez qui émargent les Longuet, Mariani, Morano etcet dont l’ancien patron, le Buisson sorti du bois joue le rôle de « con-seiller » auprès d’un Sarko aux abois dans  les sondages d’opinion, y compris ceux qu’il fait commander 3 fois par semaines de l’Elysée, pas ses cellules Elyséennes et bien entendu aux frais dela Princesse !)

NB - l’histoire ne dit pas si le Sarko et sa Carlita ont réservé au Buisson en question une chambre dans la volla du Cap Nègreou alors une chambre commune [Guéant+Hortefeux-au-Cul+Buisson+Yago Besson] ???

(****)  où elle a au moins le courage de s’aventurer, elle :  ce n’est pas comme Monsieur Sarkozy qui se déballonne leljour même (préférant y envoyer son petit fusible NKM) alors qu’il y est pourtant annoncé !




mercredi 18 juillet 2012

Les tentatives d'échappatoire "Théodulesques" du Sieur Balkany (alias : le Gros Pourri UMPFN de Levallois)


Aimable prose parachutée au Balkani en question, ineffable comique-troupier et Grand Spécialiste de la Blague "Théodule"devant l'éternel [pbalkany@assemblee-nationale.fr]



 Monsieur Balkany, cher Monsieur Balkany,

Nous avons beaucoup "ri", si l'on peut dire (car d'un certain point de vue, en présumée "Démocratie" c'est quand même assez consternant)... en vous voyant et en vous entendant vous donner en spectacle avec vos ineffables boutades en matière de "commissions Théodule".  Merci pour cet agréable divertissement.



Comme il est savoureux d'entendre ironiser de façon aussi puérile et triviale sur une commission traitant de déontologie et de moralisation de la vie politique... un Gros Pourri qui, c'est de notoriété publique, compte parmi les plus gros pourris de la droite Française la plus pourrie...

Bien entendu, chacun aura aisément compris que c’est surtout là une tentative assez pathétique de tenter de sauver la face tout en pétant les câbles - en vérité.  Personne n’est dupe.  Le Sieur "SuperMagouillesEnTousGenres" de Levallois fait celui « qui rie » mais en fait chacun aura bien capté qu’à l'instar de certains de ses collègues en (post-)Sarkozie... il rie jaune, quelque part
 
Au demeurant, il suffit pour le citoyen Pékin Lambda d'aller sur Internet, et de tapper "patrick balkany affaires" sous Google pour en avoir un aperçu assez édifiant (turpitudes Tchadiennes et SarkoFrançafricaines comprises). Sinon, une autre chaine de caractères qui marche très bien aussi pour d’utiles « recherches », c’est celle-là :  "magouilles patrick balkany". Grâce à notre ami Google, c'est assez une recherche tout simple mais assez redoutable, en termes d'efficacité informative.

Cette remarque vaut d'ailleurs aussi pour nombre de vos brillants congénères UMPFN, même s’il reste difficile d’atteindre votre niveau à vous, dans le genre. Et même si, autre chose notable, c'est parfois dans des registres moins grossiers et  moins vulgaires que vous, cher Monsieur Balkany (*).

Je ne prendrais ici qu'un exemple, celui d'un dénommé Eric Woerth, impliqué dans plusieurs affaires quand même particulièrement grave, mais qui, dans ce beau pays qu'est la France, continue de siéger impunément au Parlement (...), indépendamment du fait qu'il s'octroie épisodiquement le luxe de venir nous gratifier dans tel ou tel média des ses ineffables appréciation et "critiques" sur les hommes politiques nouvellement en place - non, la chose ne manque décidément pas de saveur, dans le genre.

Le 16/7, tout le monde aura pu voir Monsieur Woerth soupirer, sur les bancs de l’Assemblée, quand a été abordé cette commission sur la nécessaires rénovation de la publique. Peronne n’en aura été surpris à proprement parler (…)


Pour en revenir à vos récentes boutades Théodulo-GrandGuignolesques (au demeurant assez puériles, il faut bien le dire), Monsieur Balkany :  certes, certes, on ne voit pas bien de quelle autre manière vous pourriez faire face à la création de ce genre de commission (...)
C'est forcément le genre de nouvelle qui ne réjouit pas forcément un individu de votre « trempe », ni même nombre de vos collègues droitiers UMPFN.  Tant il est vrai que, 4 fois sur 5, quand éclate une "affaire", elle concerne un spécimen de droite. Ce… dans un pays où la dite droite est ~ quasiment toujours aux manettes (sauf accident de l’Histoire Droitière comme une « Chiraco-trahison » en 1981 ou un « Agité-Sarkozy » en 2002...)

Ceci étant, en dépit de vos rodomontades blagounesques, à mon humble avis vous devriez quand même vous méfier, Monsieur Balkany.  Car comme moi, vous savez pertinemment avec quoi peut rimer le "ule" de Théodule (...).  Je me permets cette petite diversion sans grande prise de risques, tant il est vrai qu'une des spécificités vous con-cernant est ce vice même qui se lit sur votre bobine.
Bobine que d'aucuns pourraient qualifier par ailleurs de trogne de ~poivrot (c'est assez frappant, quand on vous voit apparaitre quelque part sur la Lucarne à Blaireau).

Ainsi donc, vous être très loquace et très "expansif" quand il s'agit de vous donner en spectacle avec ce genre de vanne vasouillarde asymptotiquement proche du niveau "cour de récréation".
En revanche, vous êtes beaucoup moins loquace, à droite, lorsque quelqu’un comme Monsieur Cahuzac vous scotche littéralement à l'occasion du discours – d’ailleurs particulièrement brillant - qu'il fait lors de la session parlementaire sur la Loi de Finance Rectificative (**).  Là, bizarrement, on ne vous a pas entendu. Silence Radio. On entendait les mouches voler. Et pour cause : la teneur du propos de Cahuzac était tout simplement incontournable.

Il faudrait pouvoir rediffuser cette demi-heure ©Cahuzac à une heure de grande écoute, histoire que 
nos concitoyens aient un meilleur aperçu du gap de compétence qu'il peut y avoir entre vous et vos congénères UMPFN, et quelqu'un comme lui. Pour avoir écouté ce discours de J. Cahuzac : sa prestation mettait bien en exergue certaines incompétences auxquelles on a eu droit ces dernières années, avec de grosses tranches de "mauvaise foi" dedans – ce qui est plus préoccupant au plan du Principe Républicain – ce côté-là des choses ressortant avec acuité dans cette malhonnêteté qui conduit aujourd’hui la droite à réfuter la lecture factuelle des faits qu’on peut faire aujourd’hui [l’extrait dans l’une des vidéos mentionnées en infra au sujet du dénommé Estrosi est sur ce point assez édifiant].

Dernière chose :  j’observe enfin que vous (Monsieur Balkany) n’êtes pas joignable sur votre Blog « officiel » http://pbalkany.blogs.com/ . Vous vous en gardez bien. On ne peut laisser aucun commentaire aux différents « article »s mis en ligne sur ce blog (ndlr – sans même devoir ici épiloguer sur le caractère assez niaiseux des « articles » en question, lequel laisse assez perplexe). Ainsi, quand on clique sur l’une des rubriques « Commentaires » prétendument dédiées, on ne fait qu’hériter de ce message : « L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note » (sic).  Ce genre de « blindage » est hautement symptomatique. La chose ne surprendra personne.


Bien entendu, je ne peux mettre ici en copie que ceux de vos congénères qui figurent encore parmi les survivants du groupe UMPFN à l’Assemblée. Je vous confesse volontiers que la chose est presque frustrante, d’une certaine manière (…)

Ces lignes mises en ligne très prochainement sur mon BLOG http://humeurs-olivem.blogspot.fr/ , pour un billet intitulé : "Les vannes Thédulo-désopilantes du GrosPourri UMPFN Balkany...".

Et pour la route, juste cette aimable amuserie : Mme Balkani (elle aussi spécialiste de la magouille à toutes les sauces, sur Levallois), ici en train de défendre bec et ongle le népotisme Sarkozien d'Etat Sarkozien et ces tentatives hallucinantes de parachutage du petit Sarko-zizi (le Jeannot) à la tête de l'Epad, [en mode "République Bananière"], manoeuvres ahurissantes sur lesquelles la Sarkozie  sera bien obligé de faire machine arrière face à l'opinion publique. N'en déplaise à Mme Balkany en dépit de ses rodomontades de façade pour tenter de sauver la face (dans son cul) ===>  ici chez Ruquier ===> 
http://www.dailymotion.com/video/xax029_zemmour-et-naulleau-vs-isabelle-bal_news?fbc=546

Madame et Monsieur Balkany ("Les Thénardiers", comme les appelle à juste titre l’ex-directrice de cabinet du Devedjian dans son brûlot "Le Monarque, son fils, son fief ") qui, grâce à la singulière façon dont fonctionnent parfois les insitution judiciaires "à la Française", sont toujours en place là où ils sévissent depuis des années, de la manière qu'on sait (...)


Bien à vous,
Soyez fort :  2 x 5 = 10 (...)

OliveM,
Citoyen Démocrate et Républicain,
option "Poil à Gratter qui démange"
---------------------------------------------------- 

(*)  
c'est ainsi qu'au chapitre Balkaniesque,  l'Internaute Lambda a vite fait de tomber sur des choses assez "croquignoles" (et toutes aussi consternantes, voir même toutes aussi minables)  comme par exemple ceci :   http://www.rue89.com/2008/11/18/deux-mineurs-irritent-balkany-36-heures-de-garde-a-vue?sort_by=thread&sort_order=ASC&items_per_page=50&page=5  (juste un micro-échantillon pris au hasard, parmi des dizaines et des dizaines d'autres "perles" ~ du même genre !
      
(**)  dont on peut ici parcourir un bref extrait : http://www.economie.gouv.fr/files/2012-07-16-discours-jerome-cahuzac-plfr2012-an.pdf

Je n’ai pas réussi à retrouver sur l’Internet la vidéo de cette allocution de J.Cahuzac, et c’est bien dommage car – hors le caractère tangible, circonstancié et particulièrement brillant de son propos - c’était un moment assez édifiant, ne fusse que pour ce qui est du niveau de compétence affichée par la droite ces dernières années (…).  J’ai toutefois déniché les extraits vidéo suivants, qui par certains aspects en disent ~tout autant.

En vidéo voir http://www.assemblee-nationale.tv/chaines.html?media=3322&synchro=1716935&dossier=11  (1er § « M.Jérôme Cahuzac, ministre », ici au sujet de la « re-fiscalisation des fameuses H.S »)  et http://www.assemblee-nationale.tv/chaines.html?media=3322&synchro=1716928&dossier=11 (Scd § « M.Jérôme Cahuzac, ministre »)

Dans un registre collatéral voir http://www.assemblee-nationale.tv/chaines.html?media=3331&synchro=1717877&dossier=10  (1er § « M.Jérôme Cahuzac, ministre »)  et http://www.assemblee-nationale.tv/chaines.html?media=3331&synchro=1717897&dossier=10  (Scd § « M.Jérôme Cahuzac, ministre »)

----------------------------------------------------
Destinataire :  pbalkany@assemblee-nationale.fr
Mise en copie :
jfcope@assemblee-nationale.fr, ffillon@assemblee-nationale.fr, bapparu@assemblee-nationale.fr, fbaroin@assemblee-nationale.fr, xbertrand@assemblee-nationale.fr, dbussereau@assemblee-nationale.fr, lchatel@assemblee-nationale.fr, eciotti@assemblee-nationale.fr, pdevedjian@assemblee-nationale.fr, ddouillet@assemblee-nationale.fr, cestrosi@assemblee-nationale.fr, cgoasgen@assemblee-nationale.fr, hguaino@assemblee-nationale.fr, cjacob@assemblee-nationale.fr, nkosciusko-morizet@assemblee-nationale.fr, jflamour@assemblee-nationale.fr, plellouche@assemblee-nationale.fr, blemaire@assemblee-nationale.fr, lluca@assemblee-nationale.fr, tmariani@assemblee-nationale.fr, jmyard@assemblee-nationale.fr, pollier@assemblee-nationale.fr, vpecresse@assemblee-nationale.fr, aponiatowski@assemblee-nationale.fr, lwauquiez@assemblee-nationale.fr, ewoerth@assemblee-nationale.fr, les-charlots@u-m-p.org, lespiedsnickeles@u-m-p.org, contact@u-m-p-paris.org, contact@jeunesump.fr, federation@umpparis.fr, commerce-industrie@u-m-p.org, contact@jump49.org, jeunesump25@gmail.com, jeunesactifs@u-m-p.org, contact@jeunespopulaires06.org, ronstalder@yahoo.fr, jeunespop33@gmail.com, ump@u-m-p.org, p.marini@senat.fr, umpvlb@ump-vlb.org, contact@u-m-p-paris.org, contact@ladroitepopulaire.com, contact@prcresse-iledefrance.fr, figaro@lefigaro.fr, figmag@lefigaro.fr, abrezet@lefigaro.fr, emougeotte@lefigaro.fr
----------------------------------------------------
Message également adressé à la mairie de Levallois va son formulaire de contact http://www.ville-levallois.fr/Contact , même si ce bousin ne fonctionne pas proprement :  on ne comprend même pas le le message est envoyé... bonjour le niveau de "transparence" !!!

samedi 14 juillet 2012

Au Bigaro, on fait ce qu'on peut...


Tout est dans le titre...

NB - ces lignes (rédigées sur un petit smartphone) feront bientôt l'objet d'une large diffusion auprès de vos collègues « Bigaro » et auprès de (ce qui reste) des parlementaires UMPFN.

------ copie du message adressé ce 13/7 au sieur Brezet, Kaporal du Bigaro tout fraîchement moulu. Titre de l’email : « Alors... Le Bigaro... Toujours "La Voix de son Maître" » ??? ------

=======================>

Alors, cher Bigariste-Sarkolepéniste de "Brézet"... on continue de faire de grosses gâteries à la (post-)Sarkozie (voire (post-)Sarkolepénie - depuis ses (leurs, votres) déculottées électorales ??

On prend la (brillante) succession de la Serpillière "E.M", au rayon "La Voix de son Maître" ?  Avec, en guise de petits bonus épisodiques, de bonnes grosses pipes prodiguées implicitement au clan Lepénis ? (épique respect des Principes Républicains oblige…)

Il suffit d'entrevoir le contenu des « Unes » du Bigaro pour comprendre qu'aux rayons "populisme/poujadisme/intox/manipulation etc."... ça ne s'arrange "pas vraiment"...

Dernier exemple en date : ce 13/7. Quand 3000 salariés de PSA restent sur le carreau, le Bigaro titre (je cite) : "Le gouvernement est piégé".

Cherchez le « côté minable »... d’abord vis à vis des salariés en question. C'est le niveau "cour de récréation", en termes de "journalisme politique" (ndlr - on aura noté les guillemets de circonstance...).

Pour ma part et pour des millions de concitoyens, c'est évidemment et SURTOUT LES SALARIÉS PSA, qui sont "piégés", pauvre minables de Bigaristes !!!

C'est quand assez lamentable, de ne faire que des commentaires politicards de ce genre... quelle honte !  Surtout quand on sait qui était aux manettes depuis plus de 10 ans, avec à l'arrivée la déconfiture de tissu industriel Français qu'on sait... (je ne commente pas plus avant, cf. mon blog-billet mentionné plus bas).

Et que dire du fait que cette annonce "PSA" a été savamment "retardée" pour éviter de faire "tâche" durant les bruno-brillantes campagnes électorales de la droite sarkolepeniste ?

Que dire d'un tel "embargo" ??? Peut-être apprendra-t-on dans 2 ou 3 ans que des "chocolats" sarko-umpistes ont été versés au Directoire de PSA, entre autres participations aux manoeuvres illicites de financement de la Sarko-campagne 2012, qui sait ?  Apres celles de Balamou95 puis celles de Sarko07...
------------------------------------------
Plus sur le fond, concernant ce cas PSA ----> lire le billet tout récemment mis en ligne sur mon BLOG, afin de prendre un peu de hauteur (ndlr - ne pas rester au niveau politicard "ras des pâquerettes" si cher à ces brillants Sarko-bigaristes) =====>
------------------------------------------

Bon courage avec vous-même, cher Monsieur Brezet, avec votre p'tit doigt sur la couture du pantalon « made by UMPFN » : bon courage quand vous vous regardez dans la glace, pour ce qui est de l'image de "journaliste" que vous vous donnez (en spectacle...).

Olive M,
électron libre sauce Poil À Gratter
---------------------
Diffusion : les survivants du groupe UMP (i.e UMPFN) à l'Assemblée, UMP (i.e UMPFN)

"Le jour du Quatorze juillet, Je reste dans mon lit douillet...."


A l'heure où les Français peuvent "profiter" sur la Lucarne à Blaireaux du défilé des bidasses (avec leur plume rose dans l' derrière...) sur la "plus belle avenue du monde" (©Appellation Franchouillarde Contrôlée),  je vais vous faire en accompagnement-direct-live la VRAIE MUSIQUE "QUI VA BIEN".

Avec notamment ce passage dans le texte du gars Brassens  
===>  " (...) Le jour du Quatorze Juillet
Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En n'écoutant pas le clairon qui sonne.
Mais les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Non les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Tout le monde me montre du doigt
Sauf les manchots, ça va de soi.
(...)"

Tout sur Georges Brassens :  http://www.musictory.fr/musique/Georges+Brassens

... Eva Joly avait quand même raison sur le fond, il y a quelques mois, même si ça a déclenché un joli tollé :  c'est KanKonArrête avec ce genre de c......... antédiluviennes ????

Sinon, pour prendre un peu de « recul », ce défilé parodique qui fut organisé à Orléans (*) :===>    http://circe45.over-blog.com/article-21234422.html

Olive M
(*)   d'où sont issues ces trois images "illustratives" :-)

vendredi 13 juillet 2012

Au sujet de certaines fixettes très dans l'air du temps et sur le seul paramètre "coût du travail"...


Suite à un fil de discussion figurant ici sur FB (*), cette petite compilation :

Le commentaire initial de ce fil était (extrait) le suivant :
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Suite aux élucubrations au sujet du coût du travail en France après l'affaire PSA, ci dessous (en espérant que ce sera lisible) les chiffres du coût horaire du travail en dollars dans le secteur manufacturier tels que les comptabilisent le Bureau of labor statistics du ministère américain du travail. On se rend compte tout d'abord que la France est loin d'être la plus chère en Europe et que notamment nos voisins allemands restent plus chers même si l'écart s'est resserré. Et que si l'écart s'est creusé entre la France et le reste du monde c'est surtout à cause de la hausse de l'euro vis à vis du dollar intervenue depuis 2000 (heureusement il baisse maintenant). Quant au rêve du Medef de ramener le coût du travail français au niveau de la Pologne (rapport de un à cinq), ce n'est pas un ou deux points de TVA ou de CSG que ça va se faire...
<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

La couche que j'ai rajoutée dans la foulée était peu ou prou la suivante :

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
C'est clair que la première chose à faire pour restaurer un peu la compétitivité Européenne en général et celle Française en particulier, c'est de faire en sorte que s'inverse le trend de la parité euros / dollar...

Par ailleurs, comparer les coûts unitaires du travail n'a de sens que si l'on ramène ces comparatifs à une lecture comparée des productivités horaire du travail. Dans le cas Français, le fait que le coût unitaire du facteur travail soit grosso-modo dans la zone "médium +" est à ramener au fait que la productivité horaire du travail est nettement au-dessus de la moyenne Européenne, chose qu'on ne souligne pas assez souvent.

Les éléments de langage littéralement obsessionnels de la droite libérale sur le terrain du seul "coût de la main d'oeuvre" tiennent plus de la rhétorique libérale voire ultra-libérale... que d'une lecture des choses à l'épreuve des faits (les chiffres sont têtus, car ce sont les chiffres).

Rappel : puisque ce fil de discusse est parti de considérations liées à "l'actualité" lié à PSA, ce 1er billet que j'avais commis hier sur le sujet (blog) :

jeudi 12 juillet 2012

Cogiter un peu, sur le cas "PSA" ???

Voici une prose (ici un peu "remaniée") que j'ai commise sur les réseaux sociaux, lors d'une discussion récente liée à ce qui se passe chez PSA (12/7).

(...)
1 /
Ici, pour PSA : il faudra faire en sorte d'y voir clair sur les tenants et TOUS les aboutissants. Pas seulement sur le nombre de licenciés "au bout du tuyau social". La vérité, c'est que la principale "variable d'ajustement", c'est toujours le même, in-fine : les effectifs salariés.


2 /
Il faudra notamment voir comment PSA en est arrivé là.
Il ne suffit pas de nous dire : "C'est la faute au marché Européen qui se contracte". Ni Renault ni VW n'a de tels problèmes.
===>  clairement, il y a eu des erreurs de stratégie industrielles et commerciales patentes, sur le moyen et long terme.

PSA a cru bon d’investir dans le moyen-jaut de gamme et dans le haut de gamme, alors que ça ne correspond pas à la tendance du marché Français telle que l’on d’ailleurs observé Renault et d’autres boîtes étrangères. Et plus grave peut-être : ce faisant, il se sont grillés sur leurs marchés à l’exportation, qui est d’abord celui des pays dits « émergeants » !  C’est ainsi que PSA n’exporte pas la moitié de sa production, là où Renault en exporte plus de 60%.

3 /
L'Etat a un droit de regard, ainsi que les contribuables Français. Et pour une raison tout simple : l'accumulation des aides publiques ou para-publiques dont une boite comme PSA a pu bénéficier depuis des années (je ne détaille pas, je n’en fais pas ici la liste).


4 /
Et bien sur... il faudra faire la lumière sur ce qui se divise comme dividende aux "actionnaires" (famille Peugeot, mais pas seulement, loin de là) chez PSA, et dans quelles conditions (ça, c'est toujours très "opaque".


On rappelle quand même que toutes ces "curiosités" ont court depuis des années, avec l'assentiment implicite d'un pouvoir de droite, lequel vient aujourd'hui dispenser de "beaux discours" en matière de "productivité" et de "coûts salariaux".

Si ce n'était que c'est in-fine dramatique au plan social, on pourrait presque en rire...


5 /
Sur moyenne et longue période, le fait marquant c'est que des boites comme PSA sont guidées à 80% par les résultats financiers à court terme. C'est pourquoi, par exemple, PSA n'a quasiment pas investi dans la voiture électrique (indépendamment de ce qu'on peut penser de ce créneau, en termes de stratégie de long terme).

Et, plus grave (au plan de l’efficacité industrielle comme au plan du « Principe ») c'est aussi pourquoi ils continuent de distribuer autant (voire plus) de dividendes à leurs actionnaires, en dépit d'un chiffre d’affaire à la baisse. Ce qui est autant de FRIC non ré-injecté dans l'appareil productif afin de faire des gains de productivité.


C'est surtout ce point-là, qui est dégueulasse. Surtout quand on sait toute la tune publique ou para-publique qui est passée dans l’aide plus ou moins affichées faites au « secteur automobile ». Ce en dépit du fait que l'Etat ne soit nullement présent dans le capital d’une boîte comme PSA. La droite nous abreuve sans cesse de son discours poujadiste « anti-assistés » et « anti-assistanat ». Mais elle ne nous parle jamais de ce mode d’assistanat qui consiste à parachuter des aides à des boîtes comme PSA… sans aucun droit de regard sur ce qui s’y trame ne fusse qu’à moyen terme, et de facto sans aucun « retour sur investissements » sur le moyen et long terme (…)

6 /
Pour en revenir à ces histoires de « dividendes » :  la droite est restée durant des lustres aux manettes. Elle a toujours refusé de taxer les dividendes.

La gauche social-démocrate bon teint commence à peine à le faire (à hauteur de 3%,  ça a été décrété il y a quelques semaines).

Mais s'il l'on veut afficher un réel volontarisme industriel en haut lieu... il faudra évidemment aller bien au-delà !  Sur ce point précis, comme sur bien d’autres.  On ne peut compter sur la droite pour AUCUNE véritable "politique industrielle". Ce n'est ni sans ses schémas de pensée, ni dans sa "culture", ni dans l’intérêt des profits de ses amis-protégés du CAC40 (ndlr – ceux qui vont dîner au Fouquet’s puis qui partent en croisière en yacht avec Sarko lui-même, comme en 2007 juste après le brillant succès électoral qu’on sait). 

Non, la « culture » de la droite Française, c'est celle de la fameuse "main invisible" libérale, sensée réguler "par magie libérale" les marchés et nous garantir un (« le ») soit disant l'optimum collectif "sociétal" (celui de Pareto, en schématisant à peine) grâce aux jolis principes divins de "l'Economie dite de marché pur porc" (le mythe libéral par excellence).



Pour en finir avec PSA, de façon plus prosaïque (dans la vie « réelle ») :  il faut savoir que le patron de PSA s'est lui-même (ou son CA) augmenté de + de +200%, en 2010.  Il faut savoir aussi, autre exemple, que la famille Peugeot est la première famille exilée fiscale en Suisse, en termes "d'économies fiscales" ainsi réalisées.


L'est pas "belle", la vie ?

Olive M

PS - quant au fait que cette annonce des Kadors de PSA ne se produise qu'après les élections et non en temps voulu c'est à dire il y a quelques temps déjà (secret de Polichinelle)... chacun aura compris ce qu'on peut (doit ?) en penser !  Un scénario auquel nous allons avoir droit à plusieurs autres reprises dès cet été, à priori...
.