OliveM

OliveM
Poil à Gratter pour démanger

vendredi 10 décembre 2010

Intempéries et neige 8 décembre 2010 : l'incurie, l'incompétence et l'irresponsabilité de nos gourvernants...

Suite au gigantesque bordel qu'ont occasionné les 10 cm de neige cette semaine sur l'Ile de France, le sieur Fillon François, auguste premier ministre de son espèce, a déclaré que c'était la faute à Météo France, lequel n'aurait soit disant pas bien prévu ces précipitations.

Monsieur Fillon ferait mieux de se renseigner un peu mieux : MF avait bel et bien annoncé cet épisode neigeux, en plaçant l'ensemble des régions concernées sous vigilance "orange". Les ingéneirus de MF avaient prévu 10 cm de neige environ sur la zone. Il en est tombé par endroit 15 cm. La belle affaire ! Comme si l'on pouvait prévoir des précipitations au cm près ! Monsieur Fillon est un sacré comique troupier !

Il est quand même un peu facile de s'en prendre aux prévisionnistes de MF pour tenter des masquer certaines incuries des pouvoirs publics en général, et des ministères de l'intérieur et des transports en particulier ! Il suffit de se souvenir de la déclaration commise le 8/12 après-midi par Monsieur Hortefeux ("Il n'y a aucune pagaille" - sic) pour comprendre que, sur des épisodes comme celui-là, nos gouvernants se défaussent complètement ! Monsieur Hortefeux disait ça, alors même que des dizaines de milliers d'automobilistes étaient bloqués un peu partout en IdF et sur Paris, du fait du manque d'anticipation de da DDE et des responsables concernés ! Ce soir-là, des dizaines de milliers de salariés ont dormi sur leur lieu de travail. Idem pour les lycéens et collégiens sur leur lieu de scolarité. Alors il faudrait peut-être que Monsieur Hortefeux s'explique plus précisément sur le sens sémantique du mot "pagaille"... ?

Mais le comble, c'est que Monsieur Fillon s'en prend à Météo France, alors même que la situation de la maison Météo-France est de plus en plus précaire et de plus en plus préoccupante, suite aux différents wagons de compression de personnel qui sont programmés dans toutes les agences régionales de Météo France… Si Monsieur Fillon n'est pas satisfait des prévisions de nos météorologues, qu'il commence donc par se pencher sur ce problème et par cesser de couper les vannes et les moyens attribués à Météo France, justement…

Comme disait justement S.Royal ce 10/12/2010 : "Ce qui est pire dans cette affaire, c'est qu'ils (ndlr - le gouvernement) font porter la responsabilité aux services publics", dénonçant les déclarations de François Fillon depuis Moscou mettant en cause les prévisions de Météo France.

En l'occurrence, le ministre des transports (Thierry Mariani) et le ministre de l'intérieur (le sieur Hortefeux) ont fait preuve d'une belle incompétence et feraient mieux d'aller s'occuper d'autre chose…

dimanche 14 novembre 2010

"On m'a demandé de vous virer"

Après le bouquin "On m'a demandé de vous calmer", le prochain livre de Stéphane Guillon s'intitulera "On m'a demandé de vous virer". Il faudra patienter jusqu'en octobre pour le découvrir, comme annoncé en juillet. Ce matin, Le Parisien précise que ce livre ne contiendra que les chroniques de septembre 2009 à juin 2010 : pas de chapitre donc sur les derniers mois difficiles avec l'Elysée.

Pour précision, il y a quelques semaines, dans un entretien diffusé dans Var Matin, l'ex chroniqueur de France Inter révèlait travailler sur un autre livre, dont il ne pouvait rien dévoiler pour l'instant.

A propos de son renvoi de France Inter, il maintenait que ce qui s'est passé n'est pas normal et est loin d'être anodin. S'attaquer aux humoristes étant selon lui la preuve que quelque chose ne va pas. Guillon se disait certain de l'implication de Nicolas Sarkozy concernant son éviction, et trouvait dangereuse la pente sur laquelle on glisse en France depuis quelques temps. Trop de journaux comme Le Figaro, précisait-il, ont constamment le doigt sur la couture et assument pleinement leur condition d'organe du pouvoir. "Face à ça, on sent que les gens ont un réel besoin de s'exprimer. Je pense que l'humour est une arme contre cette magouille ambiante. Quant on voit comment on essaie d'étouffer l'affaire Bettencourt..."

Ce qui est sûr c'est que l'ex-trublion de France Inter ne compte pas s'arrêter là. "Je ne vais ni lever le pied ni changer d’humour. J’aime ce que je fais et je vais continuer à foutre le bordel" conclut-il. A bon entendeur...

jeudi 14 octobre 2010

Blocage des lycées: quand les proviseurs font la leçon aux parents

Olivier Montel Paris, le 15/10/2010
6 rue Alphonse Daudet
75014 PARIS

A Monsieur le Proviseur du lycée Claude Monet, Paris 13
Copie : FCPE, PEEP


Monsieur le Proviseur,

Eu égard à ce qui peut se passer au lycée Claude Monet ces temps-ci, je me permet de vous adresser ce mot en commençant par vous adresser copie de ce qu’on peut lire dans la presse, suite au récent début de mobilisation lycéenne de ces derniers jours. Je cite :

Blocage des lycées: quand les proviseurs font la leçon aux parents
Le courrier, écrit sur instruction du ministère, s'adresse aux parents pour qu'ils découragent leurs enfants de participer à des actions de blocage dans le cadre de la mobilisation pour les retraites.


«A Mesdames et messieurs les parents d'élèves »: « Je vous demande de bien vouloir rappeler à votre enfant qu'il a des droits et des obligations dans le cadre de sa scolarité... Ses devoirs concernent l'assiduité, le respect de la liberté d'autrui et celui des biens». Signé : le proviseur.

Plusieurs parents de lycéens, notamment dans les académies de Strasbourg et Grenoble, ont eu la surprise de trouver dans leur boite aux lettres
ce courrier en début de semaine. A deux ou trois formulations près, les lettres adressées aux parents sont identiques. En substance, il est demandé aux parents de faire en sorte que leurs enfants-grévistes arrêtent les actions de blocage et regagnent les salles de cours.

Daté du 8 octobre, au lendemain des premières grosses mobilisations lycéennes contre la réforme des retraites, le courrier insiste sur les dangers potentiels liés au mouvement de protestation. « Depuis plusieurs jours, des groupes de lycéens ou d'autres jeunes, qui affirment protester contre des réformes, tentent de bloquer des lycées », commence le courrier. S'en suit un argumentaire en trois points: «Les blocages font obstacles au droit à l'éducation», «l'assiduité est une obligation» et attention danger: « la présence des lycéens dans la rue attire quelquefois un certain nombre de personnes qui souhaitent troubler l'ordre public et peuvent mettre en cause la sécurité des élèves et des personnels.»

A qui doit-on ce rappel à l'ordre? Au ministre Luc Chatel qui déclarait en début de semaine que non, vraiment, les lycéens n'ont rien à faire dans la rue. « Le ministère a en effet donné des instructions aux recteurs pour rappeler simplement le droit aux parents d'élèves », reconnaissait, un peu gêné, le service de presse du ministère de l'Education, ce jeudi après-midi.

« Les tentatives d'intimidation se multiplient »
« Cela remet complètement en cause notre droit à s'exprimer, c'est sans fondement légal, proteste Quentin Delorme, secrétaire général de l'Union nationale lycéenne, le premier syndicat lycéen. C'est une nouvelle tentative d'intimidation. Depuis quelques jours, les menaces n'arrêtent pas. Dans l'Aisne, un élève a été convoqué en conseil de discipline parce qu'il avait manifesté la veille... A La Rochelle, hier, un élève me racontait qu'il avait failli être arrêté par la police lors d'un rassemblement devant le lycée. Motif : avoir bougé les poubelles du coin de la rue !»

Autre reproche, entendu plusieurs fois dans le cortège parisien mardi: «Le proviseur nous met des bâtons dans les roues pour organiser des AG dans l'enceinte du lycée. Du coup, on n'a pas le choix, on se réunit devant ».
Sur ce point, Philippe Tournier, président du SNPDEN, le syndicat majoritaire des chefs d'établissement, rétorque : «Bien évidemment si l'objectif de l'AG est d'organiser le blocage, ce n'est pas acceptable. Dans les autres cas, il n'y a aucun problème.»

D'ailleurs, il reconnaît avoir lui aussi adressé à ses confrères un modèle de lettre à envoyer aux parents. «On a pris une position très ferme sur les blocages. Les actions devant le lycée visant à bloquer l'entrée sont inacceptables et contraires à la loi. La lettre aux parents visent à rappeler cette interdiction, c'est tout. » Et de préciser: «On ne remet pas du tout en cause la liberté de manifester des lycéens. Si un élève ne vient pas en cours parce qu'il manifeste, un mot d'absence des parents nous indiquant qu'ils sont d'accord suffit. On rappelle aussi cette règle aux confrères.»

Extrait de
www.liberation.fr en date du 14 octobre 2010.
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Je suis bien placé pour savoir que votre établissement est en première ligne sur Paris depuis des mois maintenant, pour ce qui est de la mobilisation lycéenne. Aussi je me permets de vous faire savoir ce que je pense sur ce terrain-là, ne fut-ce qu’à titre préventif et sans aucune intention de « procès d’intention » quel qu’il soit : je n’ai personnellement aucune leçon à recevoir de quelque proviseur que ce soit, quand il s’agit de porter un jugement sur l’éventuelle mobilisation au sein du monde lycéen.

Je suis également bien placé pour savoir qu’on a vu des flics (y compris en civil) en poste devant votre établissement, à l’occasion de certains « blocages » il y a de ça plusieurs mois déjà. Je sais aussi parfaitement à quelles conditions on peut trouver des flics devant les établissements scolaires, et qui les convient à venir ainsi « officier ». Des flics ne sont jamais devant les lycéens par l’opération du St Esprit (…). Selon mes sources, on a même vu des flics en civil tourner des vidéos devant le lycée Claude Monet, début janvier, avec de petits magnétoscopes numériques. Il va évidemment sans dire que ce genre de méthode de flicage est contraire à la loi et à la déontologie la plus élémentaire, que ce soit des jeunes ou non qui soient dans le collimateur.

Enfin, je suis également bien placé pour savoir comment se gèrent et comment s’organisent les éventuels blocages dans les lycées : vote en AG, sachant que tous les lycéens sont invités et conviés aux dites AG.

Aussi je me permets de vous mettre en garde face à ce qui pour moi constituerait un danger pour la libre expression des lycéens, et donc pour la libre expression du citoyen ou du futur lycéen. Voire une espèce d’ingérence dans la manière dont les lycéens entendent s’exprimer, et une tentative de diabolisation des éléments considérés comme étant « les plus virulents ». Il ne sert à rien de chercher à décrédibiliser les lycéens et à les « déresponsabiliser », à l’heure où nos aimables gouvernants abaissent l’âge de la responsabilité pénale des jeunes… à 13 ans ! (vous n’êtes sans doute pas sans le savoir).

Encore une fois, cet avis vous parvient à titre préventif et en toute sérénité, et sans aucune forme de procès d’intention. Je vous prie de croire, Monsieur le Proviseur, en l’expression de mes meilleures salutations.

Olivier Montel,
paternel d’élève de Terminale S

Violences sarkozisto-policières contre les jeunes

Lycéens anti-"réforme"/Retraites: un lycéen pourrait perdre un œil après un tir de flash-ball survenu à Montreuil ce 14 octobre. C'est ce qu'affirme la maire de Montreuil Dominique Voynet, qui «condamne les violences policières contre les lycéens» et qui se demande où en sont nos gouvernants pour envoyer les forces de l'ordre contre les 15/18 ans. L'inspection générale des services («police des polices») est saisie, mais chacun sait bien qu'en France c'est un peu comme si l'on pissait dans un violon.

La vérité, c'est que c'est en train de monter en pression, et que ça fait prodigieusement chier nos aimables gouvernants de voir les jeunes prendre en marche le wagon des manifs. Chacun sait bien que ça a toujours fait peur aux gouvernants (surtout de droite) de voir les jeunes descendre dans la rue. D'autant qu'ici, en l'espèce, cela conduit à renforcer le nombre de gens dans la rue, alors même que ces aimables gouvernants cherchent à nous bourrer le mou sur un hypothétique "essoufflement" du mouvement... Alors Sarkozy et Hortefeux envoient les forces de l'ordre...
Une fois de plus la honte sur la tête de la France...

POUR MÉMOIRE : L’usage du flash-ball dans les manifs jugé contraire à la déontologie .

Pour en savoir plus sur ce qui s'est passé à Montreuil avec les lycéens et les flics : voir le lien http://minilien.fr/a0lv01 .

Olive M,
paternel d'un lycéen "bloqueur" de 17 ans

jeudi 7 octobre 2010

Les romodontades anti-terroristes du sieur hortefeux

Les romodontades anti-terroristes du sieur hortefeux sous la Tour Eiffel début octobre ne tiennent à l'évidence que de la mise en scène sécuritaire. Le but du jeu est évidemment de justifier le climat tout-sécuritaire qui est la marque de fabrique de la Sarkozie depuis des années en général, et au lendemain de la déculottée électorale aux dernières Régionales en particulier.

Le but du jeu c'est de tenter de manipuler l'opinion pour accréditer l'idée que nos bons gouvernants seraient là pour répondre aux attentes (supposées) de la population...

Il ne s'agit en vérité que de clientélisme sécuritaire et de clientélisme populiste sécuritaire. Pour jouer cette carte sciemment alarmiste, ces messieurs (et dames, n'oublions pas la Morano de choc et de toc) sont même prêts à se faire mousser en instrumentalisant les prises d'otages (...). La récente théatralisation des missions aéroportées française à des fins de surveillance et de prétendues recherches dans le Nord Mali en est l'illustration typique.

Les parade sécuritaires du hortefeux de service sous la Tour Eiffel ne sont là que pour théâtraliser la rhétorique sécuritaire. Mais ce cirque médiatico-politique ne tient que de la symbolique et ne fait en réalité qu'alimenter le climat de publicité ambiantes pour le compte des différentes sphères terroriste.

Le fait de jouer ainsi les gros-bras devant les médias ne rimme en réalité qu'avec impuissance et incurie face aux défis sociaux, économiques et même sécuritaires de la France sarkoziste de 2010. L'un des derniers exemples en la matière fut l'interventionnisme militaire des français au côté des militaires mauritaniens pour aller éradiquer une base supposée terroriste au Nord-Mali, en juillet 2010.
On connait le résultat : 7 membres supposés d'AQMI filngués, l'otage français Michel Germaneau exécuté, et 7 ressortissants dont 5 français pris en otage sur Arlit en mesure de représailles. Jolie preuve d'efficacité, chapeau bas !

Quand les mecs d'AQMI voient le sieur hortefeux se livrer ainsi en spectacle sous les feux de la rampe, ils doivent se fendre la pêche. Car, en réalité, cette stratégie de la tension (la "politique de la peur") ne fait qu'alimenter leur propre moulin terroriste...

Olive M

jeudi 30 septembre 2010

La grossière intox en chiffres de Morano (UMP)


Quand la dénommée Nadine Morano (sarkoziste entêtée de choc) manipule les chiffres, les sort de leur contexte, les fraudulise et leur fait dire n'importe quoi, ici au sujet de la délinquence du côté d'Orléans... Tout simplement grotesque. Cliquer sur l'image ci-jointe pour aggrandir le papier de Libération sur le sujet, en date du 29 septembre...
Séquence "Intox / Désintox"...

mardi 28 septembre 2010

Correspondance avec le député (UMP) L.Luca au sujet du film de Boucharef "Hors la Loi"...

(02 octobre 2010)

Cher Monsieur Luca L.,

VOICI MA REPONSE AU PETIT GROUPUSCULE DE VOS FANS CROISE SUR FACE-BOOK ET QUE JE ME SUIS PERMIS DE TAQUINER (2/10/10). Ce petit compte fesses-bouc s'appelle précisément "Comité Lionnel Luca". Mon pauvre Monsieur Luca, tout ça est assez pathétique, il faut bien le dire...
===================>

.../...
Ainsi donc en voilà qui ne réagissent que par l'insulte et la vulgarité. Et qui prennent leur cas de petit lèche-cul du luca lionnel de service pour une généralité. Au point de voir des "lèche-culs" partout et de fantasmer à mort sur je ne sais que "Bouteflika". Du grand Art. Et surtout du grand N'importe Quoi"...

En réalité, ce manque de sang-froid et ce cruel manque de savoir-vivre est révélateur de qui est vraiment ce "luca lionnel", en dépit des douces apparences de notable UMP qu'il cherche à se donner...Il a fini par déteindre lui-même sur son petit groupuscule de fan-club...

Derrière ses apparences de façade et de bon aloi, son entourage hystérique fait dans l'invective, l'insulte, le grotesque, le dérisoire et le minable. Ça ne vole pas bien haut, en vérité on est même carrément au ras des pâquerettes...

Je présume que vous aussi vous étiez avec votre "mentor" lucaien début mai, sur la Croisette, pour parader en compagnie des nostalgiques bleus-blancs-brunâtres de l'Algérie française...

Ceci étant, je dois dire que votre réponse ici m'a fait beaucoup rire. Vous faites partie en réalité de la frange (ou de la fange) hystérique et paranoïaque anti-démocrate qui voit des "gauchistes" partout dès qu'elle a à faire à des citoyens qui ne sont pas de son avis... Sans même connaitre précisément le sens réel du mot "gauchiste", bien entendu...

Paranoïaque et mythomane, si vous pouviez remonter le temps nul doute que vous iriez émarger chez Mac Carthy ! :-D. Plus bouffon que vous, on meurt !

Vous êtes tout simplement risible, et votre réaction infantile prouve en réalité que vous vous êtes beaucoup vexé vous-même en parcourant la prose échangée avec votre "mentor" à deux balles de lionnel luca.

Du coup, vous perdez les pédales et vous dérapez complètement. Vous êtes tout rouge, vous devriez péter un bon coup, ça vous soulagerait peut-être. En tous cas, vous devriez consulter d'urgence, car tout ça n'est bon ni pour vos nerfs ni pour votre tension... Et dans votre cas, ce n'est pas de "cachets" dont il s'agit, ce serait plutôt d'intraveineuses et de camisole de force !

Je note au passage que vous n'avez même pas les couilles pour signer votre aimable diatribe : vous préférez rester anonyme et passer incognito, sous couvert d'appellation très générique de "Comité Luca". Petit fan-club de mes deux à la mords-moi-le-noeud. Mouarf, c'est à hurler de rire !

Veuillez agréer, cher Môôôssieur, l'expression de mes salutations les plus amusées. Grâce à vous, au moins on se fend la gueule !

Et grosses bises à vos amis brunâtres de la droite de la droite, ainsi qu'à vos amis harkis et autres pieds-noirs du 06.

Olive MPS - Le lionnel luca est en copie de cet échange, histoire qu'il situe bien le niveau "au ras des pâquerettes" de sa propre nullité et de ses propres "soutiens" sur Fesses-Bouc !

===> http://www.fototime.com/52CB1F51B08F35B/orig.jpg

-------------------------------------
http://humeurs-olivem.blogspot.com/
http://volatile.parigot.free.fr
http://photos.parawing.net/gallery/olive
http://montelol.fototime.com/ACCUEIL
http://www.facebook.com/olive.montel

--------------- Précédent Message ---------------
(02 octobre 2010)
=======================================================================>
===== LE MESSAGE "REPONSE" du compte FACE-BOOK "Comité Lionnel Luca" ======>
(ici en brunâtre, évidemment)=======================================================================>

C'est bizarre : il manque quelque chose dans votre cv: Gauchiste qui refuse de prendre ses cachets , Stupide Altermondialiste et léche cul de Bouteflika.
Cordialement.
De la part de tout le Comité Lionnel Luca

------------------------ Précédent Message ------------------------->
(31 septembre 2010)
=======================================================================>
====== LE MESSAGE "REPONSE" au compte FACE-BOOK "Comité Lionnel Luca" ======>
=======================================================================>

Copie de courriel adressé au révisionniste négationniste UMP Lionnel Luca

Cher Monsieur Luca,

Mon blog (celui qui relate notre instructive petite discussion Algérie / Sétif 45 / vos pitreries Festival de Cannes 2010)a été agrémenté d'une image vous permettant de vous présenter et de nous raconter à tous vos exploits brillantissimes.

Cette croustillade rigolote est accessible via le lien
http://minilien.fr/a0lqsr qui pointe sur mon blog http://humeurs-olivem.blogspot.com/ ,ou en direct live via http://www.fototime.com/52CB1F51B08F35B/orig.jpg

Bonne réception, soyez fort...

Olive Montel,
anti-colonialiste viscéral,
anti-révisionniste viscéral
et accessoirement anti-connerie viscéral

http://www.fototime.com/52CB1F51B08F35B/orig.jpg

------------------------ Précédent Message ------------------------->
(30 septembre 2010, 18h30)

Cher Môôôssieur Luca,

---> En dépit de vos propensions à vous livrer ici et là de pseudo-reéférences livresques à l'emporte-pièce, je constate que vous ne vous mouchez pas du revers de manche - comme disait l'autre. Mais vos fameux galons de "Député de la Nation" (avec un grand "D" et un grand "N") ne m'impressionnent pas - c'est même le moins qu'on puisse en dire - et vous voir vous pavaner de la sorte me fait même doucement rigoler (de même que vous voir parader avec tous les fachos harkis et pieds-noirs sur la Croisette en mai ne m'a guère impressionné - NDLR).

Je constate en outre que vous vous complaisez à faire progressivement diversion, par rapport au sujet initial de discussion qui nous a valu ces échanges : à savoir le film de Boucharef, et plus particulièrement vos propensions pitoyables à faire dans le révisionnisme historique (10.000 morts d'un côté, 20 morts de l'autre - SETIF JUIN 45), eu égard aux tristes évènements de Sétif que vous semblez nier et dont vous vous chargez de nier le contexte Historique (au point d'aller parader dans la rue avec tous les nostalgiques de l 'Algérie franchouillarde, la honte !).


---> Eu égard à ces proprensions de diversion et de négationnisme dont vous faites ainsi étalage, je persiste et je signe en me disant (et même fièrement) "ANTI-CONNERIE". Faut-il souligner à quel point je préfère être "anti-connerie" comme je le suis qu'être négationniste - même voire surtout de façon très insidueuse - comme vous l'êtes ? Je précise que je suis même soulagé de ne pas habiter dans une circonsciption dont serait député un individu de votre acabit - rien que ça ça serait vraiment insupportable intellectuellement et psychologiquement (ce serait même la honte !).

Après quoi, vous pouvez toujours revenir 3 siècles en arrière (soit disant "Révolution Française") pour justifier votre fameuse appellation de "Député de la Nation"... Pouf pouf pouf... je repouffe. Comme aurait dit Jacques Prévert : "Au premier rang, tous les spectateurs se tapent sur les cuisses !".

---> Que vous releviez cette remarque ("Député de la Nation") semble indiquer que vous vous êtes vexé de façon notable du simple fait qu'on vous en fasse la remarque amusée. A vous lire, on devrait presque penser que vous vous considérez comme "révolutionnaire", quelque part ! Il est vrai que dans "UMP" il y a le "P" qui est sensé signifier "Populaire" ! Et rien que ça ça peut faire rigoler tous les démocrates de France et de Navarre, quand on voit qu'aujourdhui la France est montré du doigt un peu partout à l'étranger pour ce qui est des Droits de l'Homme, suite à 'lété 2010 calamiteux et honteux que l'on sait (...).


---> Quant à tel ou tel "manuel de Droit" dont vous vous targueriez, cher Monsieur Luca... là aussi vous me faites doucement rigoler. Au demeurant, la source que vous citez là (votre aimable "Vedel") est surtout une source chère aux étudiants en Droit... d'Assas (*), si vous voyez ce que je veux dire (...). Donc sur ce point aussi je pouffe. D'autant qu'il est un fait qu'un député normalement constitué se dit ordinairement "DEPUTE DE LA REPUBLIQUE", et non "DEPUTE DE LA NATION" comme vous le faites de façon assez puérile en vérité. C'est en tous cas le cas de 99% des députés (y compris de votre propre bord, donc), et il va falloir que vous nous expliquiez concrètement quelles peuvent donc être les sources livresques et intellectuelles qui vous autorisent, sur ce terrain de "député", à jouer les moutons noirs dans le 1% restant avec votre aimable "N" majuscule au mot "Nation". La réponse est toute simple et très basique, en vérité : c'est simplement que vous attaché infiniment plus d'importance au mot "Nation" qu'au mot "République" ===> dans "nationalisme", n'y a-t-il pas "isme"?... aurait dit élégament l'infâme et regretté Pierre desproges !) ...
(*) "Assas" comme... Assassiner 10.000 Algériens du côté de Sétif, par exemple

Que vous admettiez tout ça ou non n'y change rien, Môôôssieur Luca. Là aussi les faits sont têtus, et ce sont les faits. Je vous souhaite beaucoup de courage, parce que vous n'êtes pas sorti de l'auberge - comme dirait l'autre - et en réalité vous me faites plutôt de la peine. Et j'ose à peine imaginer comment sont administrés les électeurs de votre circonsciption "pied-noirs / harkis" de la Côte d'Azur...
En réalité, ça doit pas être triste !

Bien à vous,
Olive Montel,
goguenard pour ne pas dire hilare.

Olivier Montel,
tranche d'âge 40/45 ans,
né en Centrafrique,
ex-coopérant au Burkina-Faso,
viscéralement anti-colonialiste

et viscéralement anti-connerie

http://humeurs-olivem.blogspot.com/

Copie : cestrosi@assemblee-nationale.fr ; eciotti@assemblee-nationale.fr

--------------- Précédent Message ---------------

From: Lionnel luca

To: 'Olive Montel'

Sent: Thursday, September 30, 2010 4:41 PM

Subject: RE: Humeurs du moment d'Olive M - hors domaine de vol : Correspondance avec le dé...

Ignorance, toujours et encore :

- L’histoire d’abord car ce sont les révolutionnaires de 1789 qui se proclament « Députés de la Nation ».

- Juridique ensuite car c’est dans les manuels de droit (consultez à cette fin le Doyen Georges Vedel)

Viscéralement anti-conneries dites-vous ? Il va falloir faire beaucoup d’efforts !
Lionnel LUCA
Député de la Nation
Vice-Président du Conseil Général


Tél.04.93.22.94.44 - Fax: 04.93.22.96.66
www.lionnel-luca.fr

----------------- Précédent Message ------------------

De : Olive Montel [mailto:oliviermontel@orange.fr]
Envoyé :
mardi 28 septembre 2010 17:27

À : ll@lionnel-luca.org
Objet : Humeurs du moment d'Olive M - hors domaine de vol : Correspondance avec le dé...

Avis : Olive Montel vous a envoyé un lien vers un blog :

Cher Monsieur Luca, Ici la mise en ligne sur mon blog de notre échange concernant vos propos consternants et vos agissements édifiants concernant la sortie du film "HLL" de Boucharef. Avec les images qui vont bien. Bonne réception. Soyez fort. Olivier Montel

Blog : Humeurs du moment d'Olive M - hors domaine de vol
Message : Correspondance avec le député (UMP) L.Luca au sujet du film de Boucharef "Hors la Loi"...
Lien
: http://humeurs-olivem.blogspot.com/2010/09/correspondance-avec-le-depute-ump-lluca.html

------------------------ Précédent Message -------------------------
De : Olive Montel [mailto:oliviermontel@orange.fr]
Envoyé : jeudi 30 septembre 2010 17:29

À : ll@lionnel-luca.org


Cher Monsieur lampiste UMP Luca,

Vous restez là dans des généralités verbales de bazar qui ne sont de l'ordre que de la palabre et de l'invective. Relisez donc ce que je vous disais précédemment : je vous mets au défi de me contredire de façon honnête et circonstanciée sur chacun des points historiques que j'évoquais. Des dizaines d'ouvrages historique corroborent ce que je vous dis, et vous osez me parlez "d'ignorance".
Pouf pouf pouf... je pouffe.

Vous me parlez de manière grossière et très "facile" de prétendue "ignorance", mais tous les spécialistes en Histoire savent très bien que sur Sétif en 1945 il y eut 10.000 morts côté Algériens, et 30 morts à peine côté Franchouillards et côté traitres harkis. Vous êtes manifestement ulcéré par certaines vérités de l'Histoire, mon bon Monsieur Luca ("Député de la Nation"). Au point de faire dans le négationnisme.... Mais les faits sont têtus et les tristes chiffres sont là, mon pauvre Monsieur Luca...


Qu'un prétendu "Député de la Nation" ne soit même pas capable de voir les choses en face et continue de faire de l'intox (y compris sur la Croisette) sur ce terrain Historique, c'est vraiment très triste et assez inqualifiable. Même si cela perturbe vos amis pied-noirs et vos amis harkis, qui font partie de votre électorat afféodé sur les bords de la mer méditerrannée... Dans votre cas, ce n'est pas une fois que vous devriez aller voir le film de Boucharef. C'est au moins dix fois. Comme disait Descartes : "La répétition est l'une des bases de l'Enseignement"...

Mais dans votre cas je ne parlerais pas "d'ignorance" : je parlerais plutôt d'obstination nostalgique, populiste, nationaliste et d'aveuglement électoraliste et idéologique... Quand on voit des cas intellectuellement verreux comme le vôtre, il y a de quoi s'interroger sur la notion de "Morale en Politique"... Qu'un individu de votre espèce réussisse à se faire élire député, ça donne un ordre d'idée du triste état de l'électorat dans certains coins de la Côte d'Azur...

N'oubliez pas d'embrasser de ma part votre ami le motard Estrosi et la petite graine de facho sécuritaire de Ciotti !

Echanges retranscrits sur le blog http://humeurs-olivem.blogspot.com/ (votre prose en couleur brunâtre - ndlr).

Olivier Montel,
tranche d'âge 40/45 ans,
né en Centrafrique,
ex-coopérant au Burkina-Faso,
viscéralement anti-colonialiste
et viscéralement anti-connerie

http://humeurs-olivem.blogspot.com/

Copie : cestrosi@assemblee-nationale.fr ; eciotti@assemblee-nationale.fr

-------------------------- Précédent Message ---------------------------
From: Lionnel luca
To: 'Olive Montel'
Sent: Thursday, September 30, 2010 2:44 PM
Subject: RE: Vos délires contre le film de Boucharef (était : >>> Ne pas louper "Hors La Loi" ! )

A vous lire, le délire n’est pas là où vous le pensez…
l’ignorance est toujours l’alibi de l’intolérance !

Lionnel LUCA
Député de la Nation
Vice-Président du Conseil Général
Tél.04.93.22.94.44 - Fax: 04.93.22.96.66
http://www.lionnel-luca.fr/

------------------------ Précédent Message ---------------------------





Cher Monsieur Luca,



1/ En dépit de votre laius et de vos dénégations, vous avez convoqué et orchestré cette "manifestation" bleu-blanc-brunâtre à Cannes en mai 2010 sans même avoir vu le film. Le discours qui consiste à dire que la prétendue lecture de son scénario aurait suffit "à se faire un idée" du film en question n'y change rien : vous avez parlé et agit SANS AVOIR VU LE FILM, et vous n'avez vu ce film qu'APRES avoir palabré et qu'après avoir rameuté les petites meutes des nostalgique de l'Algérie Française, pour rester prosaïque. Pour vous, le clientélisme électoral auprès de vos électeurs harkis et pied-noirs passe avant tout soucis de respect du cinéma, avant tout soucis de respect du droit d'expression et surtout avant tout respect de la vérité Historique des faits.

2/ Le film de Boucharef n'est pas un film d'historien ni un film documentaire, Monsieur Luca. Boucharef n'a jamais affiché de telles prétentions. Dans le meilleur des cas vous faites donc tout simplement fausse route et vous êtes complètement à côté de la plaque, voilà tout.

3/ En outre, ce film présente les deux facettes des violences liées à la guerre d'Algérie. Il ne présente pas seulement les violences du colonisateur français, mais aussi celles du FLN, ne vous en déplaise. Bref, vous dites ne voir là que ce que vous pensez devoir voir. C'est un peu la méthode Coué, dans un sens...

4/ Par ailleurs, le scénario de ce film est donc beaucoup plus "objectif" que ce que vous prétendez. Si tant est que le cinéma soit fait pour être objectif, ce qui n'a jamais été le cas (vous ne semblez pas bien connaitre l'histoire du cinéma...). Ce film fait même la part plutôt belle aux violences du FLN, dans un sens. Et c'est aussi le cas des évènement de SETIF, je vous le rappelle cher Monsieur, il y eut en 1945 de l'avis de tous les historiens DEUX CENT VICTIMES ALGERIENNES ASSASSINEES POUR UNE VICTIME FRANCAISE DE SOUCHE ASSASSINEE.
En résumé, avec vos bobards et votre intox à la sauce harkie et pied-noirs, vous faites tout simplement dans le NEGATIONNISME.

5/ De toutes façon, vous aurez beau eu vous exiter, vous et vos amis électoraux harkis et pieds-noirs, cela n'y aura rien changé : ce film a été pour partie financé par VOS compatriotes français, accrédité, validé, autorisé et à présent projeté un peu partout en France, et il va faire un tabac commercial au box office.

6/ Le fait que vous vous soyiez exité de la sorte n'a fait qu'entretenir sa publicité. Par exemple, moi-même qui vous parle c'est ce qui m'a poussé à aller le voir... Rien en dit que j'y serais allé si vous n'aviez pas fait votre cinéma en mai aux pieds des marches du Palais du Festival... Vous propos et comportements négationnistes constituent donc non seulement une ineptie par rapport à ce qu'est l'histoire colonialiste de la France (ndlr - notamment les tueries massives de Sétif) et par rapport à ce qu'est le Cinéma, mais par surcroit ne sont même pas cohérents car ils aboutissent exactement à l'inverse de l'effet de censure recherché. En résumé on peut parler de bêtise et d'incohérence à l'état brut.

7/ C'est grace à des films comme ça que des centaines de milliers de jeunes citoyens français prendront connaissances des tueries colonialistes française de Sétif en 1945. Que cela vous plaise ou non n'y change rien. Les centaines de milliers de jeunes français qui verront ça ne le prendront pas même comme un film "anti-français" en tant que tel. Ils comprendront simplement que les choses sont ici décrites pour cve qu'elles furent, même si c'est pudiquement occulté et passé sous silence dans nos manuels d'histoire franco-français...

Soyez fort Monsieur Luca, ne vous rongez quand même pas trop les ongles...
Je vous souhaite un "bon négationnisme", et de belles pensées "nostalgiques". Pour vous faire plaisir, je vais vous dire cela (au troisième sous-degré - ndlr) : "Vive l'Algérie Française" !

Correspondance mise en ligne sur le blog http://humeurs-olivem.blogspot.com/ .

Olivier Montel,
tranche d'âge 40/45 ans,
né en Centrafrique,
ex-coopérant au Burkina-Faso,
viscéralement anti-colonialiste

et viscéralement anti-connerie
http://humeurs-olivem.blogspot.com/

--------------------------
PS - On apprécie au plus haut point l'insistance et l'ostentation avec lesquelles vous vous proclamez, dans votre signature, " Député de la Nation" (avec un grand "N" majuscule à "Nation" - ndlr).
Là où un Député normalement constitué se dirait simplement "Député de la République". Cette fixette sur le mot "Nation" est admirable... Si si, vraiment...
--------------------------
Copie : cestrosi@assemblee-nationale.fr ; eciotti@assemblee-nationale.fr



-------------------------- Précédent Message ---------------------------


From: "Lionnel luca" <ll@lionnel-luca.org>


To: "'Olive Montel'" <oliviermontel@orange.fr>


Sent: Tuesday, September 28, 2010 10:24 AM


Subject: RE : >>> Ne pas louper "Hors La Loi" !!!

(texte ici de couleur brunâtre)

Monsieur,

1. En septembre 2009 le Service Historique de la Défense a rendu un compte rendu de l'analyse du scénario du film qui permettait parfaitement de connaître ce que serait le film.

2. J'ai vu le film le matin de la manifestation (projection 8h) qui confirmait l'analyse du scénario.

3. Il n'y a aucune raison d'accepter le point de vue du réalisateur qui est celui du FLN et insultant pour la France.

Lionnel LUCA
Député de la Nation
Vice-Président du Conseil Général
Tél.04.93.22.94.44 - Fax: 04.93.22.96.66
www.lionnel-luca.fr

-----------------------Message d'origine ------------------------------

De : Olive Montel [mailto:oliviermontel@orange.fr]
Envoyé : mercredi 22 septembre 2010 17:00
À :
lluca@assemblee-nationale.fr; l.luca@assemblee-nationale.fr
Cc : cestrosi@assemblee-nationale.fr; eciotti@assemblee-nationale.fr
Objet : *** PROBABLY SPAM *** >>> Ne pas louper "Hors La Loi" !!!

Cher Monsieur Luca,
UMP-iste de choc,

N'oubliez pas d'aller voir le film de Boucharef, le fameux "HLL".
Comme ça, au moins, vous pourrez parler de ce que vous avez vu,
contrairement au mois de mai dernier, quand vous aviez fait votre
cinéma sur la Croisette, à l'occasion du FdC... sans même avoir vu
le film !

Autre conseil : n'arrivez pas à la bourre, vous risqueriez de louper
les 3 premières minutes du film, ce qui serait ballot pour les raisons
sétifiennes que vous savez (...).

Et encore bravo pour avoir tant contribué, vous et votre bêtise
nostalgique, à la campagne de promotion de ce film. En partie grâce
à vous, Boucharef va se faire des couilles en or !

Grosses bises à vos nostalgiques pieds-noirs et autres harkis !

Vive les financements franco-algériens dans le cinéma !

Salutations cinéphiles
Olivier M
-------------------------------------
http://humeurs-olivem.blogspot.com/
http://volatile.parigot.free.fr
http://photos.parawing.net/gallery/olive
http://montelol.fototime.com/ACCUEIL
http://www.facebook.com/olive.montel

mardi 21 septembre 2010

Le clown mythomane UMP Frédéric Lefèbvre... (le "vrai-faux député" virtuel)

Papier trouvé sur http://minilien.fr/a0lt58
et relayé, car c'est vraiment cocasse. Heureusement que le ridicule ne true pas... Frédéric Lefèbre, le porte-baratin mythomane de l'UMP que se dit député alors qu'il ne l'est plus depuis longtemps. Complètement schizophrène, le pauvre garçon... sans parler du fait que c'est l'un des zèbres UMP qui brillent le plus par leur absence au Conseil Régional d'IdF, au point qu'il y a même été sanctionné financièrement...
====================================>

Il ose beaucoup, Frédéric Lefebvre... Pour le porte-parole de l'UMP, bien souvent, plus c'est gros, plus ça passe...Mais c'est sur le web que le pourfendeur de la "Sarkophobie" fait le plus fort : je viens de découvrir, par hasard, que sur son site Internet, il n'hésite pas à laisser croire qu'il siège encore à l'Assemblée Nationale, alors qu'il a dû laisser la place à son titulaire, André Santini, il y a plus d'un an ! Usurpateur, Frédéric Lefebvre ? Incomplet dans son message, en tout cas... Je me suis donc adressé au Président Accoyer pour lui demander son sentiment sur la manipulation assez cocasse à laquelle se prête le zélateur préféré de Sarkozy. Jugez en par vous même, ça vaut le détour !

" Monsieur le président,
Dimanche dernier, avait lieu dans ma circonscription la fête départementale de l'UMP, dont l'invité principal était Frédéric Lefebvre, porte-parole national du parti présidentiel. Un de mes concitoyens, que je croise sur la place principale, m'interpelle : "alors, vous n'allez pas accueillir votre collègue ?". Je lui précise alors que Frédéric Lefebvre ne siège plus sur nos bancs. Peine perdue : mon interlocuteur n'en démord pas : "Bien sur que si, m'affirme-t-il, allez donc voir sur son site internet !"

De retour à mon domicile, je tape "http://www.fredericlefebvre.com/" sur mon navigateur ...et ma surprise est totale. Je découvre en effet le site internet officiel de notre ex-collègue, mis à jour régulièrement comme en attestent les dates des derniers articles en ligne disponibles en page d'accueil .
Quatre onglets retiennent mon attention : "Votre dépu" ( Téléchargement FL_votredepute_20sept2010"); "la 10è circo 92" Téléchargement FL_la10emecirco92_20sept2010; "Assemblée Nationale" Téléchargement FL_assembleenationale_20sept2010-1et "contacts" Téléchargement FL_contacts_20sept2010. Dans ces rubriques, tout est fait pour accréditer l'idée selon laquelle notre ancien collègue est encore député !

On y apprend ainsi que "A l’Assemblée Nationale, pour son premier mandat, Frédéric Lefebvre multiplie les responsabilités dans le domaine économique et financier. Membre de la commission des Finances, il est nommé rapporteur du budget de l’emploi. C’est un député très actif au groupe UMP de l'Assemblée. Il y prend la présidence d’un groupe de travail avec Jérôme Chartier, sur le pouvoir d’achat. Co-président du Club parlementaire sur l'avenir de l'audiovisuel et du groupe d'Etudes sur le cinéma et la production audiovisuelle, il travaille entre autres sur les réformes de l'audiovisuel public.Nommé rapporteur spécial sur la mission « travail et emploi », un premier rapport a été rendu le 16 octobre dernier."
Aucune mention n'indique que notre collègue a depuis plus d'un an cédé sa place à André Santini.

A la rubrique "la 10è circo 92", on découvre un éditorial du maire de Vanves qui débute ainsi : "Depuis son élection à l’Assemblée Nationale en juillet 2007, notre Député Frédéric LEFEBVRE s’est totalement investi dans ses missions au service des habitants de notre circonscription et notamment des Vanvéens." La volonté évidente de faire disparaître toute référence au député titulaire, et la manipulation qui consiste à affirmer qu'une élection législative aurait eu lieu en juillet 2007 prêtent à sourire.

Là encore, tout est fait pour que le visiteur du site croie, en toute bonne foi, que le député de la circonscription est toujours Frédéric Lefebvre. Mais c'est à la rubrique "contacts" que le comble est atteint : y figurent en effet par deux fois, les coordonnées de l'Assemblée Nationale !
Monsieur le président, je sais que le culot et l'absence de mesure caractérisent bien souvent les paroles et les actions de notre ancien collègue. Et j'avais bien perçu que, pour le porte parole du parti majoritaire, quitter notre assemblée à la suite du remaniement avait été un crève-cœur. Mais tout de même : ne trouvez-vous pas qu'il y a là une volonté manifeste de tromper les internautes, et d'usurper un titre dont notre ancien collègue ne peut se prévaloir ? Ne trouvez-vous pas que l'ambiguïté entretenue par notre ancien collègue porte gravement préjudice à notre Assemblée ?

Je vous demande donc instamment de m'indiquer les initiatives que vous entendez prendre, afin de ne pas laisser perdurer plus longtemps une situation qui, à l'évidence, a pour conséquence d'induire en erreur nos concitoyens."

MISE A JOUR LUNDI 21 SEPTEMBRE A 10H27
Panique dans l'équipe du porte-parole de l'UMP ? Toujours est-il que, en ce moment même, des petites mains s'activent pour procéder à une mise à jour en catastrophe du site internet du député-clandestin, et faire disparaître en urgence les articles incriminés (qui demeurent, dans leur version encore en ligne au petit matin, à votre disposition en cliquant sur les liens indiqués dans le corps de la note) !
Au moins cette note aura-t-elle permis à Frédéric Lefèbvre de revenir sur terre !
Allez, soyons beau joueur : le conseil en communication sera gratuit pour cette fois-ci...

Des avions militaires français sur le Nord Mali...

La "recherche" des otages français d'A.Q au Niger/Mali : l'activisme franco-sarkozyste pour dépêcher sur place des trouffions et des avions de reconnaissance, ça nous fait bien marrer. Pathétique, c'est tout simplement pathétique. C'est juste pour amuser la galerie, pour ne pas avoir l'air de rester sans rien foutre... Le désert en question est grand comme 20 fois la France, et il est... désert. En plus de ça, les mecs en question le connaissent parfaitement et, par surcroît, ils savent parfaitement comment s'y planquer. Cela fait des années qu'ils y vivent...

Alors les petits bidasses bleu-blanc-rouges, ils peuvent toujours se brosser, avec leurs "avions de reconnaissance" et leurs radars divers et variés...En plus de ça, la dernière fois qu'ils sont intervenus militairement (début aout, avec les militaires mautritaniens), on a vu comment ça a fini : 7 morts côté AQ, 1 morts (Germaneau) côté français. Il y a fort à a parier que l'enlèvement de ces 5 ressortissants français à la sauce "uranium/Arava/nucléaire" est en réalité LA mesure de rétorsion consécutive à ces 7 morts d'AQ sur le Nord-Mali de début août...

Sarko joue les gros bras et gesticule (comme d'habitude), mais il est évidemment impuissant. Ce n'est pas son désert : ses trouffions ne le connaissent même pas et sont forcément en situation de faiblesse... Ils sont à peine plus que de vulgaires touristes. Sarko repartira de là la bite sous le bras et la queue entre les jambes. Sans parler du risque de voir les 5 + 2 personnes se faire flinguer, évidemment...

Plutôt dérisoire de voir le petit Chatel, porte-baratin gouvernemental de son état, venir nous faire la "pub" de cet activisme sarkozien vain et ridicule en terre malienne, la bouche en coeur et l'air candide et con-vaincu. Pouf pouf pouf... on pouffe.

mardi 14 septembre 2010

Un racisme d'État couché noir sur blanc...

On a désormais la preuve tangible noir sur blanc de la cabale discriminatoire et raciste orchestrée par la Sarkozie sur le dos de son bouc émissaire estival favori : la communauté européenne des Roms (...). Notre cher ministre de l'intérieur, déjà pris en flagrant délit de propos racistes en septembre 2009 (et condamné en première instance) est pris en flagrant délit de bavure politico-administrative et raciste...

Certes, personne n'était dupe. Surtout pas les instances européennes, en dépit des pathétiques tentatives de sauvetages des dénommés Lellouche & Besson & Cie. Mais, aveuglée par ses propres pulsions réactionnaires, cette Sarkozie n'a même pas eu l'intelligence de ne procéder que par oral : elle a aussi procédé par écrit, ce qui montre à quel point elle se croit en situation d'impunité, y compris par rapport au contenu de la Constitution Française dont la logique Républicaine voudrait pourtant que la présidence soit le garant...

Ainsi donc, dans cette circulaire accablante digne des pires heures de notre histoire et une fois de plus revelée par la presse (NDLR - pas le Bigaro), apparaissent les deux phrases terribles suivantes :
==> "(...) engager (...) une démarche systématique de démantèlement des camps illictes, en priorité ceux de Rom"
==> "(...) réalisation minimale d'une opération importante par semaine (...) concernant prioritairement les Roms.

Au total, dans le seule circulaire en date du 05 août 2010, le mot "Rom" apparait 5 fois.
Pour voir l'intégralité de ces morceaux de honte en caca brut cliquer sur les liens suivants :
==> http://ovh.softdom.com/Circulaire_du_5ao%C3%BBt_2010.pdf
==> http://ovh.softdom.com/Circulaire_du_9_ao%C3%BBt_2010.pdf
==> http://ovh.softdom.com/Circulaire_du_24_juin_2010.pdf

Bref, Ces circulaires ne sont rédigées que sur le ton de la suspicion collective contre un groupe ethnique bien précis et clairement cité. Avec l’équation assez minable : "Rom = occupation illicite = délinquant". Rien moins que ça.

En outre, les frasques populistes et discriminatoires du pouvoir sarkoziste vont laisser des traces durables au plan de sa politique étrangère. L'image de la France à l'étranger est désormais calamiteuse. L'Elysée s'en rend compte et cherche à sauver les meubles, mais c'est trop tard. La présidence du G8 et du G20 se profile, et de facto ça va se faire de façon désastreuse.

Et ce ne sont pas les toutes dernières condamnations des rodomontades élyséennes anti-Roms par le Parlement Européenne ni les menaces d'attaques en justice par la Commission Européenne qui vont arranger les choses. La France ou plutôt le pouvoir exécutif Français s'en rend compte, mais refuse de l'dmettre. Ainsi ces propos de Messieurs Lellouche et Besson du 12 septembre : "La France est un pays spuverrain et n'a pas de leçons à recevoir". Ce qui revient à mépriser le Droit International et les instances internationales qui vont avec. Excusez du peu (...).

Question : comment un pays montré du doigt un peu partout à l'étranger peut-il se assurer présidence du G8 et du G20 ?Une question qui à elle seule résume l'imprévoyance et le manque de lucidité d'une Sarkozie électoralement aux abois... Condamnée par différentes instances européennes et internationales, le pouvoir sarkoziste n'hésite pas (Lellouche, Besson, etc.) à tenter de dénigrer ces différentes instances : on est désormais dans l'aveuglement et dans la fuite en avant purs et simples.

Nouvelle condamnation de l'ONU ce 13/9, cela ne s'est pas fait attendre.
La France est donc attaquable, et dès ce 14 septembre la Cour de Bruxelles a laissé entendre qu'elle allait faire le nécessaire pour mettre ça devant la justice européenne, c'est à dire la CEDH. La commission européeene menace Paris de poursuites en justice pour non respect de la législation européenne. Il y a fort à parier que la France sera condamnée. La honte.

Nouvelle circulaire Hortefeux ce 13/9, vierge cad cette fois-ci sans mention du mot "Roms".
Un véritable aveu de culpabilité, à la sauce "faux-cul de première". Une changement sur la forme (pour sauver les formes), mais chacun sait bien (lapalissade) qu'il n'y a aucun changement sur le fond.

Et le sieur Besson qui une fois de plus se ridiculise et nous prend pour des truffes en osant nous dire qu'un directeur de campagne peut pondre un telle circulaire sans qu'un "ministre" de l'immigration... Dans le moins pire cas du dysfonctionnement et de l'incompétence coupables, dans le plus pire des cas un fouttage de gueule éhonté de plus... Il est vrai qu'on n'est plus à ça près, avec les sarko / hortefeux / besson / lellouche / estrosi / petit-ciotti etc...

En tous cas, quelle jolie bande de sacrés faux-culs... C'est admirable. Les modes de réaction pitoyables de ce "besson" et de cet "hortefeux" le montrent une fois de plus...

Olive M

vendredi 10 septembre 2010

Réponse à l'UMP concernant ses magouilles à la "justice" / emplois fictifs de la mairie de Paris

Expéditeur: Olive Montel <oliviermontel@orange.fr>
Date: 6 septembre 2010 12:01:14
Destinataire: "ump@u-m-p.org" <ump@u-m-p.org>
Objet: REP : Rép : Emplois FICTIFS mairie de Paris

Pouf pouf pouf...
Voila une reponse digne des plus belles langues de bois et des plus beaux fouttages de gueule qui soient, bravo, chapeau bas.

Vous osez ne parler que de "emplois utilisés par le RPR", là où il faut en réalité parler d'empois FICTIFS grugés par le RPR et la mairie chiraquienne de Paris. Quelle aimable sémantique et quel sens de la pudeur, c'est admirable !

En outre, vous faites comme si rien n'était acté, alors qu'il est de notoriété publique que tout s'est déjà négocié en coulisses et que tout est en réalité déjà plié.

En épongeant par anticipation les fautes, les turpitudes et le dû de Monsieur Chirac, l'UMP et la Sarkozie lui permettent de se soustraire à la justice ("pseudo-justice à deux vitesses"), tout ça en réalité avec les fonds publics versés aux partis politiques, c'est à dire avec le fric du contribuable. Là aussi bravo, belles méthodes et belle mentalité : chapeau bas.

Bonne langue de bois,
Bons truandages à la "justice"
et bonnes arnaques aux contribuables.
Olive M
-------------------------------------
http://humeurs-olivem.blogspot.com/


Le 6 sept. 2010 à 10:20, ump@u-m-p.org a écrit :

Nous avons bien noté vos observations concernant la prise en charge des emplois utilisés par le RPR et nous en prenons acte.

A ce jour, le Mouvement populaire n’a pas été saisi par la Mairie de Paris. Toutefois, si tel devait être le cas, Xavier Bertrand, le Secrétaire général, ne manquerait pas de réunir le bureau politique, instance de décision de l’UMP, lequel prendra une décision à l’issue d’un débat.

Restant à votre écoute,

Cordialement,
L’équipe nationale

jeudi 9 septembre 2010

Concert Rock sans papiers à Paris le 18 septembre

Pour en savoir plus voir http://www.rocksanspapiers.org/


LES ARTISTES SOLIDAIRES
Jacques Higelin Akli D Alex Rossi Allain Leprest ALTAM Anne Sylvestre Antonio Notarianni Aron’C Bab Big Band BALLADYNA Barrio Populo Bazarsonik BERTY BUZY Camille Bazbaz Che Sudaka Da Silva Dalele Dani Daoud & Kristobal David Rekkab - FANGA Didier Porte Dominique A Dub Inc DuBaMiX Ed-Ake Elisabeth WIENER Fenouil et les Fines Herbes Florent Marchet Francesca Solleville François Corbier François Morel François Staal Garance GAVROCHE Gérard Delahaye Gilles DALBIS Guy Pothier Hocus Pocus Hubert-Félix Thiéfaine IAM Imbert Imbert Jean-Jacques Nyssen John Meldrum Juja Lula KAMAS Karimba Kent Keren Ann KHALIFA l’Orchestre Poétique d’Avant-guerre - O.P.A La Canaille La Chanson du Dimanche La grande Sophie La Maison Qui Tient Chaud La Mal Coiffée La Parisienne Libérée Le Peuple de l’herbe Les MALPOLIS Les MOTS PAUMÉS trio Les Ogres de Barback Lilananda Lola Lafon & LEVA Louis SCLAVIS Marianne Farouch Marina Trueba MEMO MiCkey[3D] MOMO Monsieur B Néofelis Nicolas Bacchus Pierre Bertrand Quai des brunes Renan Luce Rugaï Saï Saï Salif Keïta Sarcloret Serge Utgé-Royo Total Beurk La Soupe Toxin William Baldé Yannick Jaulin You Call It A Name Yvan Le Bolloc’h Zen Zila ZHOU MACK Zorobilël


LES ORGANISATIONS SOLIDAIRES :
voir http://www.rocksanspapiers.org/-Les-organisations-solidaires-.html

dimanche 5 septembre 2010

Les "doutes" de Monsieur Rebsaben (PS) sur les manifs prévues le 4 septembre

Monsieur Rebsaben,

Le 2 septembre, vous avez déclaré concernant les manifs qui étaient programmées le 4 septembre à Paris et dans les villes de province :
"Je crains que ce type de manif n'aille jusqu'à demander à nos maires d'installer des campements de Rom dans nos villes".

Au-delà de ce qui ressemble un peu à un procès d'intention, je vous rappelle que les communes de plus de 5000 habitants ont l'obligation, selon les textes en vigueur, de prévoir des aires d'accueil pour les gens du voyage, donc accessoirement pour les Roms. Or vous savez comme moi que dans au moins 40% des cas, ces obligations ne sont pas respectées. Et quand elles le sont, c'est trop souvent dans des conditions qui sont sujettes à caution : camps le long des autoroutes, terrains à proximité d'une décharge ou d'une déchetterie, etc. Au lieu de stigmatiser de façon caricaturale et fallacieuse ces populations comme étant prétendument "hors la loi", il serait donc opportun de se pencher sur les racines du problème, et sur le pourquoi des carences d'accueil et d'hébergement dont ces communautés sont en réalité déjà les premières victimes (...).

Vous dites ensuite :"Je crains que cette manif ne donne lieu à des dérives de slogan et que des amalgames un peu faciles ne soient faits".
Je pense que vous êtes inutilement anxieux, Monsieur Rebsaben. Vous vous rongez les ongles pour rien. En outre, cette façon de présenter ces manifs tient quelque peu de l'amalgame et du procès d'intention. A ce régime-là, on ne va jamais à aucune manif !(...).

Plus largement: la façon dont vous parlez de la chose fait la part belle aux symptômes, mais vous ne dites pas grand-chose sur les causes. Vous vous contentez de dire que "la loi doit s'appliquer". Lapalissade très générique sur laquelle toutle monde est évidemment d'accord. Mais de quelle loi parle-t-on au juste ? Et de quelle manière d'appliquer telles ou telles lois parle-t-on au juste ? La loi qui dicte aux communes de plus de 5000 habitants l'obligation de prévoir des aires d'accueil ? Si ça à ça que vous pensez, alors oui trop souvent la loi n'est pas respectée !

En outre, au-delà même du fait de statuer sur qui est ou non "hors la loi", tout le monde sait comment ont été constitués les wagons de charters anti-Roms sur Besson Airlines : de façon expéditive, arbitraire et collective, sans examen véritable de la situation individuelle, sur le territoire, des personnes ainsi expulsées. Ce seul fait justifie largement le fait de descendre dans la rue pour aller manifester son mécontentement et sa répprobation. Apparemment, vous ne lisez pas beaucoup le journal Le Monde, et encore moins tous les témoignages diffusés sur un canal comme Mediapart... concernant la manière dont les Roms expulsés ont été appréhendés, regroupés, parqués puis informés de leur explusion !

Chacun sait bien aussi que la grosse majorité des personnes ainsi expulsées (femmes et enfants compris) ne sont nullement en situation "irrégulière". Les réaction de Bruxelles de la Cour Européenne des Droits de l'Homme le montre avec assez d'accuité. Systématiser comme vous semblez le faire là ne fait qu'alimenter de façon indirecte voire insidueuse vindicte et stigmatisation, tout ça sous le couvert de la seule dénomination de "Rom".

Accessoirement, au plan du "jeu" politicien, il est assez navrant que vous ouvriez de la sorte une brèche qui est celle d'une forme de division au sein du PS. On pourrait rêver de laisser ce privilège à la droite en général, et à l'UMP en particulier. Vous vous réfugiez pour justifier ça derrière le fait que le PS ne serait qu'un parti de "gouvernement" - sous-entendu : emboiter le pas à la LDH ne serait guère "réaliste" ni même très "raisonnable". Je suis désolé Monsieur Rebsaben, mais pour une part importante de l'électorat de gauche et même de l'électorat socialiste, le PS est aussi un parti de principes politiques dans le sens noble du terme. Et le PS devrait tout faire pour le rester, sans aller se carapater derrière je ne sais quelles contingences "de gouvernement". Svp ne nous faites pas croire de façon très manichéenne qu'il y aurait d'un côté les partis politiques "idéalistes" et un peu "bisounours", et de l'autre les partis politiques "de gouvernement", sous-entendu "réalistes", les "vrais"...

Ce n'est pas pour rien si ce qui se passe en Sarkozie depuis ces derniers mois est unanimement condamné (hormis en Sarkozie), que ce soit par la gauche, par le monde syndical, par les instances internationales en général et européennes en particulier, par l'Église, par nombre de politiques et d'observateurs étrangers, par la presse étrangère, désormais aussi par une partie de la droite et de l'UMP... et même par la papauté actuelle, laquelle ne passe pourtant pas pour être un modèle de "progressisme"...

Vous avancez comme une sorte de mise en garde le fait que le PS serait le parti de "l'alternance". La belle affaire ! C'est assez incongru, dans la mesure :
---> où l'alternance n'empêche pas de se pencher sur les Droits de l'Homme (surtout pour une formation dite "de gauche") - si les gens votent à gauche, c'est entre autres choses pour la voir concilier exigences de gouvernement et meilleur respect des Droits de l'Homme,
---> où, accessoirement, le PS n'est pas la seule formation à prétendre devoir contribuer à votre fameuse "alternance". Faut-il vous rappeler que, tout seul, le PS "n'alternera" RIEN DU TOUT ?

En outre, le mot d'ordre de la LDH pour ces manifs portent sur tout ce qui pose problème en termes de Droits de l'Homme aujourd'hui en France. Pas seulement ce qui se passe vis à vis des Roms. Cela concerne donc par exemple aussi le problème et serpent de mer des gardes à vue "à la française". C'est là un terrain sur lequel j'attends une éventuelle gauche au virage, si elle revenait aux affaires en 2012. Ce n'est pas moi qui vais dire le contraire, moi qui depuis 2005 ai eu le privilège de faire 4 GAV dont 3 complètement lamentables, complètement arbitraires et complètement expéditives... Ce terrain des GAV pitoyables est un terrain sur lequel la LDH est du reste complètement débordée quand il s'agit d'assister les citoyens en termes d'éventuels et quasi impossible recours...

Bien à vous,
Olive M
-----------
prose mise en ligne sur mon blog via http://minilien.fr/a0lrt6
-----------
Diffusion : PS, les Verts, Parti de Gauche, Europe Ecologie, LDH, Amnesty International, PC, le Modem, Libération, Le Monde, Le NouvelObs, L'Express, Le Point, Marianne, L'Humanité

samedi 4 septembre 2010

Les complaisances coupables et brunâtres du petit zigotto ciotti, ultra-sarkozo-sécuritaire...

Cher Monsieur ciotti,
petit crâne d'oeuf apprenti-sorcier du tout-sécuritaire
réactionnaire et sarkoziste,

Suite aux dizaines de milliers de manifestants qu'il y a eu dans la rue ce 4 septembre à Paris et suite aux autres dizaines de milliers de manifestants qui ont battu le pavé dans les villes de province, vous taxez tous ces citoyens de (sic) de "complaisance coupable à l'égard de ceux qui bafouent les lois de la République".

Pouf pouf pouf... Pauvre monsieur ciotti... vous n'avez pas honte du ridicule ni de nous sortir des bobards pareils ! A l'heure où la France est condamnée par Bruxelles, par l'ONU, par la CEDH, par la LDH, par Amnesty International, par d'innombrables politiques étrangers et par nombre d'observateurs internationaux... A l'heure où les fixettes, démagogies et populismes réactionnaires de la Sarkozie sont condamnés même par un part non négligeable de l'UMP !!!

La vérité, c'est que c'est vous et vos acolytes sarkozistes qui ne respectez ni les lois de la Républiques, ni l'esprit de la République, ni les textes européens. Au point même d'être condamné par l'église et par la papauté, papauté pourtant connue comme étant l'une des plus conservatrices et des plus réactionnaires de ces dernières décennies !
Un véritable tour de force !

C'est vous au contraire qui faites preuve d'une coupable complaisance à l'égard des tendances brunâtres de la droite non républicaine, quand vous orchestrez la charterrisation arbitraire, expéditive et collective de certains ressortissants européens sous le seul prétexte qu'il font partie de telle ou telle communauté : la honte sur votre tête.

C'est vous au contraire qui bafouez les textes de loi dans votre "propre" cité niçoise où les obligations d'aires d'accueil des gens du voyage ne sont absolument pas respectés...

A tous les niveaux vous êtes pitoyables, mon pauvre monsieur ciotti. Faut-il que vous soyiez incompétent au plan économique, social et culturel (et même en matière de "sécurité" !) pour n'avoir comme seul fond de commerce politicard que vos lubies et bobards démago-réactionnaires...

Heureusement que vous serez virés en 2012 et que vous débarrasserez le plancher, car "grâce" à vous la France est aujourd'hui montrée du doigt un peu partout à l'étranger. C'en serait presqu'à en avoir honte d'être Français. En 5 ans de pouvoir, vous aurez réussi à mettre la honte à des millions de vos concitoyens. Vous pouvez être fier de vous...

Et ce cher hortefeux qui cherche à nous faire croire qu'il n'y avait que 12.000 (douze fois mille) personnes à République ce 4 septembre... alors que l'ensemble des formations de gauche avaient appelé à venir, ainsi que les associations et ligues de défense des droits de l'homme, certains syndicats y compris les syndicats lycéens et étudiants, des représentants du monde associatif, des ONG, etc... Ce cher hortefeux nous prend vraiment pour des truffes... A ce tarif-là, nous apprendrons mardi 7 au soir de la bouche de messieurs woerth et hortefeux qu'il n'y avait que "15.000" participants à la manif parisienne contre le projet des retraites de notre aimable gouvernement...

Bien à vous monsieur ciotti, de la façon la plus méprisante qui soit. Comme il se doit.

Olive M
------- prose mise en ligne sur le web via http://minilien.fr/a0lru2
Diffusion : état major de l'UMP, état major de la Sarkozie, état major du Bigaro

jeudi 2 septembre 2010

Manifestation contre la xénophobie d'État : samedi 4 septembre 2010 à 14h

Trajet / parcours : départ Place de la République en direction de l'Hôtel de Ville (Place de la République, Boulevard du Temple, Boulevard des Filles du Calvaire, Boulevard Beaumarchais, Place de la Bastille, Rue Saint Antoine, Rue de Rivoli,Parvis de l'Hôtel de Ville)


Rendez-vous des cortèges :




  • Roms, gens du voyage, sans papier : Place de la République entre le boulevard du Temple et la rue du Temple

  • Autres associations (par ordre alphabétique) : place de la République entre la rue du Temple et le boulevard Saint Martin

  • Syndicats (par ordre alphabétique) : place de la République entre avenue de la République et rue du Faubourg du Temple

  • Partis politique (par ordre alphabétique) : place de la République entre rue du Faubourg du Temple et Bd Magenta

mardi 31 août 2010

Censure sur France Inter : retour sur l'épisode "Guillon / Porte" de juin 2010

Retour sur les épisodes navrants de censure que constituent l'éviction et le licenciement des deux trublions des ondes de service public que sont (étaient ?) Stéphane Guillon et Didier Porte (juin 2010).

Dans un interview au Monde le 23/6, le président de Radio France, JL.Hees, avait l'outrecuidance de dire : "Cette tranche d'humour est un échec (...) Elle a montré une grande misère intellectuelle". Dixit. Autre morceau de bravoure (Le Monde du 24/6) : "Il faut se bouger car il a des émissions qui ne marchent pas bien".

Pas de bol Monsieur Hees : le pic d'audience matinale d'Inter durant la matinale, c'est justement à 7h55... pile poil quand le trublion Guillon déboule. Plus de 2 millions d'auditeurs... et même le premier audimat toutes radios confondues. C'est pas bien Monsieur Hees de mentir grossièrement et de prendre les auditeurs pour des débiles mentaux...

Pauvres Messieurs Hees & Val : c'est vraiment le Théatre Grand Guignol qu'ils nous interprêtent là... Non seulement le mode de gestion des marionnettes élyséennes Hees et Val est intellectuellement minable, mais par surcroît les arguties qu'ils nous servent pour tenter d'habiller ça sont d'un ridicule fini.

JL.Hees nous fait par exemple le coup du Komplot personnel sur son dos. Voir ainsi l'humour corrosif utilisé contre lui-même, JL.Hees, et sur "ses" ondes de France Inter... c'est décidément in-to-lé-ra-ble ! Ainsi donc, il reconnait lui-même réagir à l'humour caustique et au poil à gratter comme le petit OberStumFührer de pacotille de service. Non seulement quand le corrosif se joue du conformisme et de la bien-pensance intellectuellement très "sécuritaire" du moment, mais aussi quand le corrosif se joue sur son dos, au titre de l'auto-défense face aux affres de la censure... Et que dire du cas doubmlement pathétique du dénommé Ph.Val, dont la marque de fabrique dans les années 80 était la dérision, la satire et le corrosif, et qui en son temps eu lui aussi à faire aux affres de Mme Censure. Et ce Ph.Val de venir nous seriner qu'un éclair d'humour à 7h55 ne serait pas compatible avec la diffusion de l'Information (avec un grand "I") dans une tranche horaire dédiée à la dite "Information". Du Grand Art, ce Monsieur Val. A ce stade, c'est vraiment la honte...

Dans ses propos au Monde du 24/6, il disait lui-même : "Radio France aura désormais 18 millions d'euros supplémentaires (ndlr - de l'État) sur la période 2010-2014 (...) L'état ne nous a pas étranglés, mais il ne nous a pas donné un chèque en blanc". On ne saurait être plus clair !

La rédaction de France Inter a voté une motion contre M.Val, concernant sa future "nouvelle" grille de rentrée. Mais ça ne perturbe absolument pas son chef JL.Hees, lequel reste droit dans ses godillots et borne à dire (toujours dans le Monde du 24) : "Cette inquiétude ne correspond pas à la réalité". Et vlan ! Une motion (de censure) à Inter, c'est juste des "inquiétudes". Un peu comme un certain Sarkozy dirait : "Ce ne sont que des clapotis". Et Monsieur Hees de se dispenser allègrement de nous dire à quelle "réalité" divine LUI se réfère, en tant que Grand Manitou désigné par l'Élysée !

Ce ne sont pas les humoristes impertinents qui sont des "tyrans", mais bien les directeurs-marionnettes d'une certaine radio de plus en plus aux ordres de "qui l'on sait", radio qui va rapidement perdre un bon paquet d'auditeurs. Ce que la droite sarkozienne et initialement "néo-libérale" appellerait "l'efficacité du service public"...

Il est à noter qu'une Martine Aubry, même brocardée par l'infâme Guillon, a apporté ouvertement son soutien aux deux licenciés.
On peut aussi noter la "discrétion" d'un certain DSK... qu'on n'a pas même entendu sur le sujet. Sans doute est-ce du au fait qu'il est trop occupé avec les politiques de rigueur qu'il distille aux manettes du FMI, la chose est trop prenante... Ou peut-être est-ce du au fameux devoir de "réserve" que lui impose so,n poste au dit FMI, par rapport aux sketches de la politique intérieure française... Curieux quand même, en 2009 il avait bien trouvé le temps et les moyens pour s'inviter à une matinale de France Inter, celle-là même qui avait marqué le début de la bisbille Guillon/France Inter/Sarkozy...

Enfin cet épisode cocasse en Sarkozie, pour ne pas dire cet épisode HI-LA-RANT : ces jours de début juillet, le dénommé Zemour passe en justice, suite à ses propos fallacieux et "racisants" tendance brunâtre de mars 2009. Cette véritable perle froidement évoquée par le "JDD" du 27/6 : des députés UMP ont créé pour la circonstance (dixit) "un collectif des parlementaires pour la liberté d'expression". Dans la série : "Plus c'est gros, plus ça devrait passer et plus ils vont gober". L'histoire ne dit pas si ce fameux "collectif" va traiter du cas des deux humoristes-trublions Porte et Guillon qui se sont fait lourder de France Inter comme des malpropres par les deux aimables marionnettes sarkoziennes qu'on sait (...) Il est vrai que les propos reprochés à ces deux poils à gratter coupables de "grave atteinte à l'image de Radio France" (2 millions d'auditeurs chaque matin à 7h55) n'étaient même pas des propos raciaux ni racistes ni "racisants"... Et l'histoire ne dit pas non plus pourquoi ce fameux collectif avance masqué, au point de s'auto-nommer "collectif parlementaire" et non pas "collectif parlementaire UMP"... Décidément, on ne manque pas d'air, à l'UMP ! Heureusement que le ridicule ne tue pas !

Pour les sketches de Guillon et Portes relayés par Libération, voir ce lien :
http://www.liberation.fr/medias/0101643039-stephane-guillon-et-didier-porte-les-chroniques-qui-derangent
NB : la direction de France Inter a supprimé les sketches en ligne des deux intéressés, sur le web de France Inter...
Même au niveau des archives... "cachez-moi ce sein que je ne saurais voir". Ils s'en prennent même à l'histoire et à l'historique de cette chaine de service public !
===> NOUS DEMANDONS QUE que les archives des chroniques de SG soient remises en ligne

La question se pose également de savoir ce que traffique et à quoi sert le CSA, qui concrètement ne remplit pas son rôle sur des coups comme ça. "CSA" comme "Conseil Supérieur de l'Audiovisuel", ou "Conseil pour la Sensure Audiovisuelle" ? :-)
Il convient désormais de contribuer et se mobiliser pour que S.Guillon et D.Porte soient réintégrés, avant même 2012 (à supposer même que... cf mutisme d'un DSK, dans l'affaire.).

Pour en savoir plus, voir aussi ===>
http://www.caricaturesetcaricature.com/m/article-52823514.html et
http://www.pouruneradiopubliqueindependante.net/

Pour soutiens et pétitions, chercher sur http://www.mesopinions.com
et voir :
http://www.facebook.com/pages/Soutien-a-Stephane-Guillon-et-Didier-Porte/104089382974934?ref=search&v=wall
http://www.facebook.com/posted.php?id=105666006133340&share_id=132774970076404&comments=1#s132774970076404

A l'arrivée : un mélange un peu nauséeux de regrets, de révolte, de dégoût, de tristesse, de consternation et de désolation. Je n'ai en fait découvert les chroniques de Guillon qu'en janvier 2010 (nul n'est parfait), au début de ma longue période d'hospitalisation. C'est assez dérisoire à dire, mais c'est quelque part l'un des très rares "bénéfices" que j'ai tirés de cette sale période (laquelle est encore en cours). J'avais vite pris le pli : podcaster chaque jour la chronique de l'infâme trublion. Ceux qui écfoutaient ça en live le matin à 7h55, bien souvent ça leur fouttait la "banane" pour toute la journée. Eh oui, c'est comme ça en Sarkozie : même ces moments-là sont proscrits... A ce stade, ce sera bientôt Sarko lui-même qui sera convié à 7h55 sur Inter pour jouer les amuseurs et trublions...

Pour mémoire, les photos du rassemblement de soutien à S.G et D.P organisé le 1er juillet devant la Maison de Radio France sont en ligne ici ===>
http://photos.parawing.net/gallery/album1065

Olive M