OliveM

OliveM
Poil à Gratter pour démanger

lundi 26 septembre 2011

Le gros Douillet sexiste et homophobe (enfin) "ministre" des sports

Un nouvel exemple du copinage sarkozien et de méthode "Sarkozie/spectacle" : la récente nomination comme "ministre" des sports d'un ex super héros du judo, notoirement incompétent en gestion du sport en matière de politique et d'administration.

Un Douillet qui récemmment déjà avait été parachuté sur un poste de secrétaire d'état bidon, tout juste destiné à faire du clientélisme politicard auprès des Français de l'étranger. Un Douillet habitué des parachutages, son seul mandat éléctif étant celui d'une poste de député UMP dans une circonscription des Yvelines où même une chèvre aurait été élue, à condition de porter une casquette "UMP". Un poste de député qui n'était en fait qu'un nid... plus que "douillet" :-). Dans la série : "A vaincre sans péril on triomphe sans gloire". Bien moins glorieux et bien moins reluisant que les prises de risque judokesques auxquelles il avait habitué les Français du temps de son âge d'or sportif (...)

Donc, suite à la dernière branlée électorale en Sarkozie, celle des Sénatoriales : la Jouanno est dépêchée comme pompier au groupe UMP du Sénat pour tenter de réconforter le Larcher qui de toute façon l'aura dans l'os. Alors du coup... une mini partie de chaise musicale comme on les improvise si facilement, de façon épisodique, en Sarkozie.

Chacun aura noté toutefois que personne ne remplace le Douillet pour faire des gâteries aux Français de l'étranger. Cela prouve bien que ce poste était complètement inutile : c'était du pipeau. Et quand bien même un blaireau nommé à la sauce Sarko le remplacerait, ça ne changerait pas grand-chose ! L'histoire de ce poste bidon est ridicule. L'idée n'est que de chercher à ratisser les votes des Français de l'étranger, c'est du clientélisme politicard, rien de plus ! Ce poste n'avait jamais existé, et en mai 2012 il n'existera plus :-D. Et puis bon, franchement... un "secrétaire d'état des Français de l'étranger"... et pourquoi pas aussi un "secrétaire d'état des Français de l'Auvergne", un "secrétaire d'état des Français de la Nouvelle Calédonie" ou un "secrétaire d'état des Français de Papouasie", pendant qu'on y est ?

Un ancien sportif qui s'improvise ministre et qui n'a aucune formation pour cela, n'ayant jamais daigné suivre la moindre formation sérieuse et digne de ce nom après la retraite de sa carrière sportive.

On nous avais déjà fait le coup avec Bernard Laporte et aussi avec l'espèce d'abruti de Guy Drut. La méthode n'est donc pas nouvelle. Un point commun aux dénommés Laporte et Douillet est d'ailleurs d'avoir trempé dans des affaires pas franchement catholiques et d'avoir frisé à plusieurs reprises la mise en examen.

Pour le Super-Douillet, ces exploits remontent à la période de son copinage en Chiraquie, qui ce soit ou non sous prétexte d'opération "Pièces Jaunes".
Il suffit d'ailleurs de taper "Douillet" sur Google pour constater que même Monsieur Google n'est pas dupe : il est très loin de nous parler que de judo et de copinage en Chiraquie (...). Accessoirement, on trouve aussi sur la toile quelques perles le concernant, comme certaines railleries issues de son propre camp UMP portant sur ses viscérales ambitions ministérielles (le syndrôme dit "des dents qui rayent le parquet"). Comme par exemple ce billet intitulé "David Douillet ceinture noire du ridicule ?", sur http://scandaleslaune.blogspot.com/2010/07/david-douillet-ceinture-noire-du.html

Egalement sur la toile : tout un chapelet de commentaires sur cette phrase brillantissime et toute en finesse dont le Douillet est l'auteur : "On dit que je suis misogyne, mais tous les hommes le sont, sauf les tapettes". Chacun et chacune appréciera le niveau de finesse, en terme de sexisme, de misogynie et d'homophobie...

Au demeurant, le côté "un brin verreux" est aussi une touche "collatérale" spécifique aux modes sarkozistes de désignation : avoir à faire à des gens plus ou moins verreux ne perturbe nullement la Sarkozie. Il faut dire qu'en 2007, lors de la campagne présidentielle, l'un des mots d'ordre pipo-pipo hautement "moralistes" était : "Une République irréprochable". L'accumulation des affaires de ces derniers temps montre si besoin était à quel point ça n'était qu'un gros fouttage de gueule. Et l'on s'étonne ensuite qu'éclatent des affaires et que des ministres ou secrétaires d'état en soient éclaboussés...

Mais le plus grave, d'un point de vue citoyen, c'est la nomination de personnes qui n'ont clairement aucune compétence pour exercer proprement ce genre de fonction. C'est la politique des effets de manche, la politique du spectacle, la politique de la poudre aux yeux. Sans même parler des épisodes où la dénommée Jouanno se faisait mousser devant les médias avec ses espèces d'exhibition de "karaté" à la gomme...

C'est là qu'on voit de façon criante la différence entre Sarko de 2011 et un Rocard d'il y a quinze ans, par exemple. Du temps de Rocard, Roger Bambuck avait été nommé ministre des Sports. Mais le dénommé Bambuck n'avais pas que son CV de SHN et d'ex-recordman du monde sur 100m comme corde à son arc. Roger Banbuck avait eu le mérite de se former et de passer tout une kyrielle de diplômes en matière de gestion du sport. D'où des palmes académique dans différents domaines liés à l'enseignement et à la gestion de haut niveau en matière sportive. Au moins, là, on savait où l'on allait et l'on savait que l'on ne livrait les clés du ministère ni à un clown ni à un incapable.

Le pompon, pour l'anecdote : en 2010 déjà, j'avais épinglé ce Monsieur Douillet sur ce blog. L'intéressé s'était alors révélé vraiment très "douillet" : il était même allé jusqu'à me menacer à plusieurs reprises par retour d'email de me faire un procès en diffamation et de me mettre son avocat au derrière. C'est dire à quel point de genre de personnage s'occupe de choses importantes...

Bien entendu, je n'ai jamais rien vu venir. En dépit de plusieurs "relances" taquines de ma part :-D. Dans la série : "Que de la gueule !". Mais en parachutant cette prose à d.douillet@assemblee-nationale.fr , je m'attends à être de nouveau "harcelé" par de bien piètres et de bien révélatrices "menaces"... Après quoi, il faut savoir qu'à chaque fois que le Douillet a intenté un procès en diffamation, il a été débouté. Le site Backchich en sait quelque chose, pour ne citer que lui...

Au stade de ridicule où l'en en est rendu, je me demande quand Gilbert Montagné sera nomme secrétaire d'état à la musique ou même ministre de la culture... Sacré farceur de Sarkozy... Quelle bande de comiques-troupiers !

Olive M

4 commentaires:

  1. Pauvre Montel y'a11 mecs et deux femmes qui vienne de fondé une association pour te faire la peau en justice des mails circulent par dizaine des procedure sont lancé. t'as raison c'est des lopettes; moi aussi j'en fais partie mais jje fais semblant; moi je suis partisan de te peter les jambes a coup de barre de fer; bientot l'heure d'hiver et la nuit quant tu retourne chez toi les cagoules c'est bien; a bientot

    RépondreSupprimer
  2. Message destiné à la personne anonyme qui a laissé un post le 02/10 à 21h en parlant de trucs "moto".
    Message plutôt sympa à priori, mais on ne voit pas bien le rapport avec la choucroute...

    En outre, des messages anonymes ne peuvent pas être diffusé, désolé.

    Enfin, parenthèse taquine : sur une moto, c'est pas "gentes", c'est "jantes", comme "déjanté" :->

    RépondreSupprimer
  3. A la petite lopette anonyme qui reste planquée derrière son clavier et derrière le pseudo de "paravengeur" pour déféquer ici ses petites crottes menaçantes : le jour où tu aura le "courage" de te démasquer, on reparlera de tes fantasmes...

    Et ce jour-là, on n'aura pas besoin de "bartre de fer" pour s'occuper de ton cas.

    Olive M

    RépondreSupprimer